background preloader

Que sont devenues les révolutions arabes ?

Facebook Twitter

Le Yémen au bord de la rupture. Egypte: de la crise interconfessionnelle à la guerre civile ? Manifestation de coptes (capture d'écran Al Jazeera) Du même auteur Douze personnes tuées et 232 blessées, c’est le bilan officiel des heurts qui se sont produits autour d'une église, attaquée vendredi 6 mai par des salafistes estimant qu'une chrétienne convertie à l'Islam était retenue dans une église. Deux églises et des maisons voisines ont été incendiées, et il a fallu quelques heures pour que les services d'urgence et l'armée aient la situation sous contrôle. 190 personnes liées à ces violences ont été arrêtées. Trois policiers au total, contrôlaient l’entrée de la cathédrale Saint-Marc, au Caire, siège du Patriarcat copte. Et encore, depuis la révolution, les mesures de sécurité ont été renforcées. L'Egypte dans une situation critique La presse égyptienne rapporte quotidiennement des informations sur la perte de contrôle de la situation sécuritaire (tentatives d’évasion collective de postes de police et de prisons, actes de brigandage, de rixes à l’arme à feu et blanches…).

La Tunisie entre chaos politique et spleen démocratique. Syrie: Bachar, 638 meurtres. Du même auteur C’est un week-end entre dictateurs qui s’ouvre à Damas : le sultan de Bahrein, Ahmed al Khalifa, vient saluer Bachar Al Assad.

Syrie: Bachar, 638 meurtres

Vont-ils se congratuler entre amis de ces petits et gros meurtres qui ont pour objectif de liquider leurs révolutions respectives ? Le premier, sunnite, a fait tirer contre la foule chiite de Bahrein en mars grâce à l’appui des chars saoudiens. Bilan : 20 morts mais à l’échelle d’un sultanat qui ne compte pas plus d’habitants qu’une ville moyenne française. Bachar, lui, maitre alaouite d’un pays majoritairement sunnite de 22 millions d’âmes, a 612 morts au compteur. Pour les Syriens, il est clair que la folie de Bachar el Assad embarrasse énormément les Américains et les Européens. Pourquoi el Assad ne sera pas traité comme Kadhafi. Syrie : la révolution étouffée dans l'indifférence internationale. En Syrie, la répression redouble hors micros et caméras.

Dossier : Libye, l'urgence a précipité l'enlisement. Dossier : l'insoluble conflit libyen. Dossier : nouvelles interrogations après l'intervention libyenne. Dossier Libye: la communauté internationale décide d'intervenir. Dessin - Louison Du même auteur Libye : l'Allemagne entre incertitude et cynisme, par Gilbert Casasus - Chroniqueur associé Stéphanie Andrieu a créé avec son associé la société Urbasolar en 2006.

Dossier Libye: la communauté internationale décide d'intervenir

Cette entreprise installée à Pérols (34) est spécialisée dans le (...) Gênée par la catastrophe de Fukushima, qui l'oblige à revenir sur ses décisions passées, Angela Merkel poursuit également une ligne cynique dans ses affaires extérieures. Libye: reportage au cœur des camps de réfugiés. (capture d'écran Dailymotion - euronews-fr - cc) Du même auteur La révolution libyenne est en marche.

Libye: reportage au cœur des camps de réfugiés

Les centaines de milliers de damnés de la terre travaillant dans le pays, aussi. Mais pour eux il s’agit d’une marche forcée, une fuite éperdue pour échapper aux combats entre pro et anti-Kadhafi comme aux vexations et aux brutalités émanant quelquefois des deux côtés. Objectif de cette transhumance chaotique: Ras Jedir, le poste frontière séparant la Libye de la Tunisie, à quelques dizaines de kilomètres des usines à touristes de Zarzis et Djerba la douce. Pendant dix jours, le sas est resté grand ouvert, suffisamment en tout cas pour que plus de 80 000 sous-prolétaires égyptiens et bengalis accompagnés de quelques milliers de Chinois, Vietnamiens et Coréens en condition notablement meilleure puissent le franchir. . « Pas question de nous laisser envahir. Sur la route de Ras Jedir, les Égyptiens ont constitué une des cibles privilégiées de l’hostilité des populations locales. Dossier: Libye, entre révolte et réfugiés. Ben Ali, Moubarak, Kadhafi: jamais deux sans trois? Tariq Ali : «Nous assistons à la seconde vague historique du réveil arabe»

Egypte: départ immédiat, attention à la fermeture des portes. Alaa El Aswany : « La révolution est en marche en Egypte! » Tunis, Le Caire : l'onde révolutionnaire. Dossier : l'ébullition dans le monde arabe. Dossier : le vent de la révolution. Dossier : Tunisie, la gueule de bois post-Ben Ali. Dossier : Tunisie, vers une fin de l'ère Ben Ali ? ( dessin : Louison ) Du même auteur Tunisie : entre pillages et nouveau président par intérim, par Martine Gozlan - Marianne Notre envoyée spéciale en Tunisie témoigne des incidents de la nuit à Tunis.

Dossier : Tunisie, vers une fin de l'ère Ben Ali ?

Foued Mebazaa est le nouveau président par intérim. A Sidi bou Said, une villa de la famille de l'ex président Ben Ali a été pillée. Tunisie : Ben Ali, c'est fini ! Le président Ben Ali a pris la fuite. Tunisie : les intellectuels ne pipent mot, par Jack Dion - Marianne Jack Dion interpelle les philosophes, tel Bernard-Henri Lévy, qui n'ont pas réagi aux manifestations en Tunisie. Tunisie : la gêne des politiques français, par l'Hérétiqu e - blogueur associé L'Hérétique revient sur le silence des autorités françaises à propos des manifestations en Tunisie.