background preloader

Litteratie

Facebook Twitter

Vérité ou véracité de l'information ? Fin décembre 2015, l'enquête annuelle de l'Institut OpinionWay mandaté par le Centre de recherches politiques de Sciences Po (Cevipof) rapporte que seulement 24% des Français ont confiance dans les médias.

Vérité ou véracité de l'information ?

Ceux-ci ne nous diraient pas la vérité d'où cette perte de confiance…Oui les médias ne disent pas LA vérité et c'est tant mieux ! La véracité des faits face à une pseudo-vérité La vérité est une "connaissance reconnue comme juste, comme conforme à son objet et possédant à ce titre une valeur absolue, ultime. ". Peut-on avoir une confiance totale envers une personne, d'un groupe, d'une institution qui prétendrait détenir la vérité absolue ? Les théoriciens du complot affirment souvent qu'ils détiennent LA Vérité. En journalisme, il n'y a pas de vérité ultime. Déontologie et méthode journalistique au service du lecteur Cette honnêteté intellectuelle repose sur le respect des règles de déontologie du métier et le respect d'une démarche intellectuelle rigoureuse.

L’éducation aux médias : outils et repères. 35- Évaluer l'information sur Internet. Méthode pédagogique Cette séance, consacrée à l’évaluation de l’information, laisse la possibilité aux élèves d’ « inventer » leurs propres critères -et non pas d’appliquer ceux que l’enseignant aurait pu fournir comme c’est souvent le cas- par le biais d'une expérimentation réitérée à quatre reprises.

35- Évaluer l'information sur Internet

Il s’agit d’une méthode active particulière, non pas fondée sur l’observation mais sur l'investigation, approche fondée sur le tâtonnement et l’essai. Elle peut déstabiliser l’élève, mais elle lui fait aussi s’approprier la question et oser lui-même des réponses. A ce titre, c’est la construction d’une attitude qui est également visée.La méthode utilisée ici place l’élève dans une démarche d’apprentissage hypothético-déductive. Ainsi, pour chaque analyse de site, trois étapes sont proposées à l’élève à l’aide d’un tableau : Nous retrouvons dans le déroulé de cette séance les principales phases spécifiques du type « investigatif » : Structuration des connaissances La phase suivante (4. Le vrai du faux numérique. Théorie du complot, intox ... J'éduque mes élèves à discerner les vraies infos sur le net.

Les jeunes sont les plus exposés aux dangers du net.

Théorie du complot, intox ... J'éduque mes élèves à discerner les vraies infos sur le net

(Balint Szlanko/AP/SIPA) Apprendre à se repérer sur la toile avec un esprit critique pour devenir des e-citoyens avertis, qui consomment et produisent des informations de manière responsable, sans se faire berner ni manipuler : tel est l’enjeu d’un projet inédit d’éducation aux médias que je viens d’expérimenter auprès d’enfants de 10-11 ans. Des clés indispensables pour naviguer sur le net. Mes élèves se sont donnés à fond dans ce projet Jeudi dernier a eu lieu une cérémonie de remise des diplômes "d’apprenti hoaxbuster". Au cours des huit séances de 1h30, ils se sont tous, sans exception, donnés à fond dans mon projet "info ou intox sur internet, comment faire la différence ?

". Même les vendredis, veille de vacances, ou jour d’éclipse, ils sont restés attentifs et ont vécu intensément cette expérience. DIY Education aux médias et à l’information. Les sessions du MOOC DIY EMI allient la théorie et la pratique Chaque session est structurée autour d’un thème et d’ une question avec des ressources à l’appui et des supports pédagogiques multimedia ( videos, image ,prezi …) Elle présente l’analyse de » pratiques sensées » et donne des outils et un accompagnememt pour réaliser son propre projet d’EMI.

DIY Education aux médias et à l’information

Les ressources proposées pour chaque séquence servent à apporter un éclairage sur les thématiques abordées, mais le réel apprentissage vient de votre participation, vos échanges, le partage de vos réflexions et de vos propres trouvailles d’outils du web 2.0… Il est prévu trois parcours d’apprentissage : 1-Un parcours Explorateur (1 à 2 heures / semaine) )2-Un parcours Analyste (3 à 4 heures / semaine) 3-Un parcours Créateur: Réalisation du projet EMI (5 à 7 heures / semaine) L’évaluation prévue est principalement celle par les pairs. Des tâches sont proposées selon les trois niveaux (exploration, analyse, création).

Affordance.info. Dans le grand débat sur les Fake News et autres biais racistes ou antisémites proposés dans les résultats des moteurs de recherche, il y a un paramètre que je n'ai pas encore traité et qui est, pourtant, presque le plus évident.

affordance.info

Il s'agit de la manière de poser la question. Dans le dernier exemple qui défraya la chronique ("l'holocauste a-t-il vraiment existé ? "), le fait que Google propose des sites négationnistes dans ses résultats de recherche est évidemment "cohérent" au regard de la question posée : les sites négationnistes sont en effet les seuls à poser ce genre de questions. La réponse est dans la question. Alexandre Serres (@alserres) La collaboration au service du milieu documentaire. S'informer et s'autoformer – Vulgarisation & Visualisation de l'information (Info-Doc-Bib, littératie numérique, E-formation, Innovation pédagogique, Société numérique, Culture, Biodiversité,)

Littératie : définitions et enjeux. Formations au numérique. Nouvelles façon d'apprendre.