background preloader

Digital Rh

Facebook Twitter

Partages et médias sociaux : vous avez dit ambassadeurs RH. Il y a bientôt 3 ans, Communication & RH s’interrogeait sur le collaborateur ambassadeur.

Partages et médias sociaux : vous avez dit ambassadeurs RH

On pouvait y apprendre que la marque employeur avait un visage (Ifop pour l’Atelier Bnp Paribas 2012) mais qu’elle manquait singulièrement de parole ou de clavier :-( A cette époque, 82 % des salariés interrogés ne parlaient pas de leur entreprise ou de leur métier sur les réseaux sociaux parmi lesquels 73 % ne souhaitaient pas le faire. Y-a-t-il eu une évolution de ces chiffres sans appel depuis 3 ans ? Partages à tous les étages (RH ?...)

Côté partage RH, les concepts se portent bien. Le collaborateur ambassadeur suscite toujours autant de débats passionnés et d’initiatives passionnantes, porté il est vrai par la vague de la transparence RH (souhaitée, voulue, subie ou imposée ?) Il est en revanche plus difficile (voire impossible ?) Et c'est un fait, sur les médias sociaux professionnels, les conversations RH sont rares... voire inexistantes. . « Facebook, Facebook déserté (par les jeunes) ! Recrutement et réseaux sociaux : où en sommes nous ? Chaque année RegionsJob interroge un panel de professionnels des Ressources Humaines pour mieux connaître leurs pratiques de recrutement, notamment sur les réseaux sociaux.

Recrutement et réseaux sociaux : où en sommes nous ?

Voici les résultats de cette grande enquête de référence sur les méthodes de recrutement en France. L’année de la maturité pour les réseaux sociaux pro ? Depuis plusieurs années, l’enquête annuelle RegionsJob décrypte les méthodes des recruteurs et les évolutions des outils. En ce qui concerne les réseaux sociaux professionnels, la nouvelle édition de la grande enquête confirme les tendances des années précédentes. Les réseaux sociaux sont des outils de sourcing complémentaires, leur utilisation n’explose pas et ils semblent être arrivés à maturité. Un outil de recrutement et de com’ RH complémentaire Moins de 10% du volume de recrutement total Les réseaux sociaux professionnels apparaissent également complémentaires au niveau du volume de postes qu’ils servent à pourvoir. 6 avantages que vous êtes en droit d’attendre d’un logiciel de gestion des candidatures efficace.

Il existe de nombreux logiciels de gestion des candidatures (ATS) sur le marché.

6 avantages que vous êtes en droit d’attendre d’un logiciel de gestion des candidatures efficace

Mais trouver le logiciel idéal pour votre entreprise représente souvent un véritable défi. Nous avons dressé une liste des prérequis indispensables d’un bon logiciel RH pour vous aider à choisir et à prendre une décision. 1. L’analyse automatique des CV Un ATS efficace facilitera votre recrutement au quotidien en vous évitant d’accomplir vous-même des tâches pénibles et répétitives, tels que le tri et l’archivage manuel des milliers de CV et candidatures. 2. Est-ce que cela ne serait pas génial de ne pas avoir à publier une offre pour un poste à pourvoir car le candidat idéal est déjà présent dans votre base de données ?

3. Recrutement mobile : avantages et inconvénients. En 2015, 55% des annonceurs recruteront via smartphone selon l’étude JobAroundMe menée en partenariat avec HR Speaks auprès d’entreprises françaises interrogées en novembre 2014.

Recrutement mobile : avantages et inconvénients

Entrepreneurs, HRBP, DRH, RRH, le recrutement mobile est peut-être l’un de vos chantiers 2015, voici donc les chiffres importants de cette infographie tirée des réponses de ces 158 entreprises et directions des RH françaises. Recrutement mobile : les 3 chiffres clés Parmi les entreprises répondantes : 40% sont passées au recrutement mobile26% permettent aux candidats de consulter les annonces grâce à un site carrières dont le développement est optimisé pour être visible sur tout type d’appareil (ordinateur, smartphone, tablettes).14% permettent aux candidats de postuler via leur smartphone (en envoyant son CV via LinkedIn, DropBox, Google Drive et JobAroundMe, par exemple). Recrutement mobile 2014 : motivations versus freins Côté avantages :

Comment booster sa candidature grâce à un Mooc ? Les Moocs, vous connaissez ?

Comment booster sa candidature grâce à un Mooc ?

Ces formations en ligne ouvertes à tous peuvent vous aider à évoluer dans votre carrière, mais aussi à marquer des points auprès des recruteurs. Ne vous en privez pas ! Depuis le lancement de son Mooc création et design en 2013, Aquent Gymnasium, le cabinet de recrutement Aquent s’en sert pour repérer des candidats parmi les inscrits. « On peut apprécier le savoir-être sur les forums, leurs motivations et leur assiduité. Ils passent un examen à l’entrée et à la sortie, donc on surveille les notes. Seuls 10 % des inscrits vont au bout du parcours. Utiliser son Mooc pour prouver sa détermination et force de travail Car suivre un Mooc relève d’une démarche personnelle et volontaire.

Les défis du RH dans un monde digital. La Direction des Ressources Humaines après avoir intégré le cercle du pilotage stratégique de l’entreprise doit maintenant entrer de plain-pied dans l’évaluation des solutions technologiques en termes de Gestion des Ressources Humaines.

Les défis du RH dans un monde digital

Le matching : ou comment trouver un nouveau travail sans chercher. Depuis 4 ou 5 ans, un nouveau type de sites de rencontres se développent sur le net.

Le matching : ou comment trouver un nouveau travail sans chercher

Qapa.fr, Metéojob, sont des sites d’emploi qui pratiquent « le matching de compétences ». L’idée ? Les candidats et les entreprises se créent un profil en indiquant leur recherche, leurs compétences mais aussi leur goût. Un puissant algorythme fait ensuite le reste. Ainsi, « au lieu de rechercher par mot clefs, le candidat va s’inscrire et automatiquement le système va trouver les annonces qui correspondent le mieux à son profil », expliquait lundi Marko Vujanisovic, président de Météojob, au micro de Franceinfo. « En France, il y a 1000 métiers et 8000 manières de les appeler » A chaque nouveau candidat, le site lance ainsi 1 million de calculs et identifie grâce aux mots-clefs qu’il aura sélectionnés entre 10 et 50 annonces potentiellement intéressantes : des plus attendues aux plus étonnantes.