background preloader

Mon prochain moyen de transport?

Facebook Twitter

Électrique & hybride

Essai Seat Ateca 1.4 TSI 4Drive 2016 - Moniteur Automobile. Comment expliquer le succès des SUV ? Pour certains spécialistes du secteur: «L’automobile est un prolongement de soi, de son style de vie, de ses habitudes, de sa situation financière, de ses valeurs sociales et de la manière dont on s’intègre à la société.» C’est du moins ce que l’on peut lire dans le dossier de presse de l’Ateca. Sans avoir fumé la moquette (une spécialité des «communicants»), le SUV n’est rien d’autre qu’un effet de mode et de masse (une aubaine financière pour les constructeurs donc !) , jouant principalement sur le style (aventurier mais surtout ostentatoire) et sur la taille (big is beautiful). Car pour le reste, comparativement à un break classique, ce genre d’engin n’a pas vraiment que des avantages: certes sa hauteur facilite l’accès à bord, mais elle pénalise le comportement, le confort et la consommation (sans parler du prix des pneus) alors que le volume intérieur et les aspects pratiques n’ont rien d’exceptionnel.

Lire tout l'article? Take A Closer Look At The Ateca With Seat's Massive Gallery [104 Images] As the order books for the Seat Ateca have opened in European markets, Seat has rolled out a new set of images with its first ever SUV. Offered with a choice of three trim levels, the cheapest model, dubbed Reference, packs features such as air conditioning, electric parking brake, Media System with a 5-inch screen, drowsiness detection, tire pressure monitoring and Front Assist (for EU countries).

The mid-range Style adds 17-inch alloy wheels, LED taillights, rear parking sensors, leather wrapped steering wheel and automatic climate control, while the range-topping Xcellence stands out with a high-gloss black grille, full LED headlights, chrome roof rails and window frames, dark tinted windows and 18-inch alloy wheels. Rear parking sensors are also part of the package, joined by the optional top view camera and Alcantara upholstery.

The engine range comprises of two petrol units and two diesels ranging from 115 toy 190 PS. Seat Ateca Picture Thread - Seat Ateca Forums. Login Register Seat Ateca Forums Seat Ateca Forum Area Members Gallery Print view Seat Ateca Picture Thread Post a reply 2 posts • Page 1 of 1 Reply with quote Seat Ateca Picture Thread by Rob » Sat Jun 04, 2016 12:37 pm I keep finding random pictures of the Ateca which I think would be useful to share so I'll start adding them all to this thread. Rob Site Admin Posts: 114 Joined: Mon Mar 31, 2014 2:38 pm Top Re: Seat Ateca Picture Thread by clockman » Sat Jun 04, 2016 5:07 pm clockman Posts: 1 Joined: Sat Jun 04, 2016 5:06 pm Return to Members Gallery Who is online Users browsing this forum: No registered users and 3 guests Seat Ateca Forums Our Seat Ateca Forums are free to join and open to all.

Copyright 2015. Join us Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group. Algorithme france | reprogrammation moteur France | baisse de consommation France | préparation moteur France | passage au banc de puissance ROISSY-EN-BRIE. Acheter une série 1. Fiat X1/9. Gianluca Sada Bike - Hubless and Foldable. Wehicles.com. Seat Alhambra 2.0 TDI 177 DSG6 Techside - Seat Alhambra 2.0 TDI 177 DSG6 Techside. Vaste et bien motorisée, cette Seat Alhambra de 177 ch offre le gîte ET le couvert à ceux qui ont besoin d'espace et de répondant à l'accélérateur.

Le tout premier contact avec la Seat Alhambra commence par une déception : pour la déverrouiller, il faut manier une clé classique qui intègre, certes, une télécommande. Mais un accès mains-libres n'est même pas disponible en option. Dommage. Cela dit, une fois ouverte, l'espagnole se montre des plus accueillantes. Qualifier l'habitacle de ce vaisseau de 4,85 m de long de spacieux serait un doux euphémisme. Sauf que cette Seat offre aussi un bonus à la conduite, sous la forme d'une mécanique diesel en pleine santé. Sur route, aussi, la Seat (r)assure. 7 places. VOLKSWAGEN Golf, VOLKSWAGEN - Bilan. Le conservatisme serait-il rassurant dans un monde en perpétuel mouvement ? C’est le pari de la Golf VII qui garde silhouette et allure de l’ancien modèle, comme l’avait fait avant elle la Golf VI... La stratégie réussit bien: la compacte allemande est la voiture la plus vendue en Europe et chaque constructeur rêve d’avoir un tel modèle dans sa gamme. Mais la Golf ne trompe pas son monde en passant d’une génération à l’autre.

Car sous une carrosserie aux lignes qui semblent simplement plus tendues et avec un gabarit à peine plus grand (4,26 m, soit un gain de 6 cm) se cache une nouvelle plate-forme technique qui autorisera de nombreuses évolutions à venir : version électrique et hybridation notamment. En attendant, et de manière plus pragmatique, la Golf VII a su évoluer sur des points fondamentaux comme la présentation de son habitacle, le silence de fonctionnement et la mise à jour de ses équipements techniques. Golf 7 TDI vs. TSI. Essai Volkswagen Golf 7 1.4 TSI 140 ch - Test auto Turbo.fr. Alors que le Mondial de l'Auto ferme juste ses portes, nous avons pu prendre le volant de la nouvelle Volkswagen Golf 7, deux jours durant, sur les routes de Sardaigne.

Semblable sur le papier à sa devancière, la compacte de Wolfsburg évolue sur bien des points, à commencer par son habitabilité en progrès et par son équipement enrichi. Golf 5 en 2003, Golf 6 en 2008. Et donc Golf 7 en 2012. La passe de trois pour votre serviteur qui n'est d'ailleurs plus le jeune premier qu'il fut... Mais point de nostalgie car le moment est important. Après les errements de la cinquième génération et une sixième mouture trop rapidement cataloguée "modèle de transition", le constructeur allemand nous livre aujourd'hui — et selon ses dires —, sa partition la plus aboutie.

Le septième concerto pour Golf a donc pour ambition de donner le LA à la catégorie des berlines compactes qui compte déjà de beaux spécimens tels que les Citroën C4, Renault Mégane, Ford Focus, Opel Astra, Kia Cee'd et Hyundai i30. Essai VW Golf VII 1.4 TSI 140 Blue Motion - Asphalte.ch. La nouvelle Golf, le leader incontesté du marché automobile helvétique, à l’essai dans sa version 1.4 TSI 140 DSG. Le 14 juin 2013, la 30’000’000ème VW Golf est sortie des chaînes d’assemblage de Wolfsburg. Sur ces 39 années de production, plus de 2000 personnes dans le monde ont acheté une Golf chaque jour. Signe d’une concurrence accrue, les cycles produits se sont considérablement accéléré au fil de cette longue carrière : 9 années pour la I, 8 pour la II, 6 pour les générations III et IV, puis cinq pour la V et seulement 4 pour la Golf VI.

En Suisse, la Golf règne sans partage sur le marché. A l’exception d’un hiatus en 1992, la Golf est le modèle numéro 1 des ventes depuis 1975 (voir nos articles sur le marché automobile suisse). Si elle n’est pas en tête des ventes par modèle de la marque (la Passat est le la voiture du peuple numéro 1), elle demeure un pilier du portefeuille de Volkswagen. Essai Audi A3 Sportback 1.4 TFSI : Plus fort que le mazout ! (Essai ... Le diesel, c’est tabou, on en viendra tous à bout ! Les études se rejoignent : si vous roulez moins de 15.000 km par an, optez pour l’essence ! Surtout si vous circulez souvent en zone urbaine. Certes, un moteur essence consommera toujours plus qu’un diesel et on ne saura jamais vraiment inverser la tendance. Mais là où le moteur à allumage commandé se rattrape, c’est à l’achat, avec un prix souvent très inférieur pour un niveau de puissance équivalent, ainsi qu’à l’entretien : pas de filtre encrassé, pas de pompe d'injection hors de prix et une note plus « raisonnable »… A la conduite, y a pas photo !

A l’usage, certes les diesel ont fait de gros progrès, mais le moteur essence conserve une longueur d’avance question agrément, avec une plage d’utilisation nettement plus large et une sonorité plus agréable et feutrée. Bref, si vous aimez conduire, un moteur à essence se fera souvent plus gratifiant. 1.4 TFSI « COD », kesako ? Une Audi comme on les aime ! Dans les chiffres… Une pêche d’enfer ! SEAT Leon review - Auto Express. Essai Seat Leon 1.4 TSI 140 FR 2012. Seat Leon 1.4 TSI 140 FR - Seat Leon 1.4 TSI 140 FR - Essais. Style sportif, habitacle moderne, qualités routières nettement plus dynamiques : sans oublier d’être fonctionnelle et confortable, la nouvelle Seat Leon fait du plaisir de conduite son atout majeur.

La preuve au volant de cette très séduisante et déjà sportive version 1.4 TSI 140 FR. Cette troisième génération de Seat Leon ne se contente pas d’être entièrement inédite : elle est surtout radicalement différente. Contrairement à ses cousines Audi A3 et Volkswagen Golf 7 , qui évoluent gentiment sans véritable rupture stylistique, la compacte de Seat créé une réelle surprise visuelle. Lignes tendues, profil élancé, optiques très acérées, superbes rétroviseurs, le tout avec des porte-à-faux très courts et des voies plus larges : cette Leon a une telle prestance qu’elle pourrait presque passer pour une Audi ! Sur la route, la Leon, qui repose sur la même plateforme MQB que ses cousines Golf 7 et A3 , réserve encore de très bonnes surprises. Seat Leon 1.4 TSI 150 ACT! Essai Seat Leon 3 1.6 TDI 105 DSG Style sur MSN Vidéo. Seat Leon 3 - Ibère libérée - Actualités. Avec son style qui fait la part belle aux angles et aux nervures, la troisième génération de Leon n'est pas la plus timide des compactes.

Pour la première fois, l'espagnole osera même de se décliner en véritable gamme, avec un break et une version à trois portes. La troisième génération de Leon ne veut plus entendre parler des courbes chères à sa devancière : dans la continuité de sa petite sœur Ibiza , cette compacte clame sa préférence pour les angles vifs. Ses optiques, ses entrées d'air et ses rétroviseurs semblent donc taillés dans un roc, alors que trois nervures prennent naissance sur ses flancs.

Et elle abandonne la principale originalité de sa devancière, les poignées de porte arrière intégrées dans les montants. Mais même relookée profondément, cette cinq-portes perpétue la tradition de dynamisme prônée par la Leon. La liste d'options de cette compacte sera forcément moins longue que celle de sa cousine A3 , plus chic et plus onéreuse.

Seat Leon : celle qui doit se faire un nom | Auto-Addict. VERDICT CHRONO. Alter ego espagnole de la Golf, la Leon 3 revendique, pour la bonne cause, ses gènes allemands. Proche et pourtant très différente de sa cousine VW, la Leon se recentre sur du sérieux, voire de la rigueur pour attirer des clients plus mûrs. Le côté sportif a été gommé au profit d'un aspect plus familial et bourgeois qui lui va très bien. Et comme le plaisir de conduire laisse, avec les bons choix moteurs, toujours de "l'emoción", il faudra regarder de près ses tarifs, d'autant plus intéressants qu'il s'agit d'un haut de gamme. LE PROJET. C'est un prénom qui roule sa bosse depuis 1999, a accumulé 1,2 million de voitures vendues et pose un modèle, mais pas encore une marque.

Seat s'attire pour cette raison une clientèle très jeune (39 ans de moyenne d'âge), mais il ne le fait qu'une fois. CE QUI CHANGE. Donc, cette fois, c'est la toute nouvelle plate-forme new-look MQB des Audi A3 et VW Golf qui sert de base à cette voiture repartie d'une page déjà noircie. LA TECHNIQUE. Seat Leon SC : une silhouette qui vaut le détour | Auto-Addict. VERDICT CHRONO. Profitant à plein de la stratégie industrielle du groupe VW, Seat utilise une version raccourcie de la nouvelle plateforme commune (MQB) pour lancer sa première compacte 3 portes. En phase avec le positionnement dynamique de la marque, ce Sport Coupé s'avère très plaisant à conduire, et ce qui ne gâche rien, très bien placé sur le plan tarifaire par rapport aux Audi A3 et VW Golf, dont il reprend châssis et mécaniques.

CE QUI CHANGE. Toute la carrosserie à l'exception de la partie avant, soit le bouclier, les ailes, le capot et les optiques. En effet, la SC n'est pas seulement raccourcie de 3,5 cm en longueur et en empattement, elle est aussi plus basse de 1,3 cm que la Leon 5 portes (voir notre essai ici). Son pare-brise et sa lunette arrière sont donc aussi spécifiques, car plus inclinés que sur la berline.

La conception des montants A (ceux qui encadrent le pare-brise) a d'ailleurs fait l'objet d'un soin tout particulier. LA VIE À BORD. L'AVIS D'AUTO-ADDICT. SKODA OCTAVIA COMBI 3 RS TDi 184 DSG 2013 - AUTO MAG info - la passion automobile online. Plébiscitée pour sa vie à bord et son volume de coffre énorme, la Skoda Octavia Combi est également une sportive qui ne manque pas de caractère et de tempérament. La dernière née des RS, soit la troisième du nom après les Octavia RS 1 de 2002 et RS 2 de 2005, le démontre de nouveau en s’imposant en plus comme l’Octavia la plus rapide tous les temps.

Une véritable malle aux trésors... de sportivité. Best-seller du constructeur tchèque juste derrière sa star Fabia, l’Octavia bénéficie depuis le printemps dernier d’une nouvelle dynamique créée par le lancement de la troisième génération. Ce fut d’abord au tour de la berline 3 volumes avant que le break, dénommé Combi comme toujours chez Skoda, ne débarque en mai dernier. Désormais au grand complet avec les deux carrosseries, voici que la star de la gamme se dote de sa déclinaison sportive, la très attendue RS qui succède aux Octavia RS 1 de 2002 et RS 2 de 2005. Essai Skoda Octavia RS - Mieux qu’une Golf GTI ? - Voitures.com. La GTI des familles Elégante mais plutôt discrète, la nouvelle Octavia une fois badgée RS attire déjà plus l’œil.

Son bouclier avant plus agressif, sa calandre noire et ses jantes 17 pouces (18 pouces en option) lui apportent davantage de caractère sans toutefois trop en faire. La panoplie ne serait bien sûr pas complète sans deux sorties d’échappement trapézoïdales et un discret aileron au sommet de la malle (au sommet du hayon pour le break). L’ensemble est certes plutôt convenu mais s’inscrit parfaitement dans la tendance actuelle des GTI avec une sportivité plus suggérée que véritablement affirmée.

L’habitacle, lui, est dans la même veine avec une ambiance très (trop) sombre mais raffinée. Précédent Retour au début de l'article Lire la suite Choix des armes et arme de choix. Volkswagen Polo V - Test lecteurs. VW Polo BlueGT. La nouvelle Polo BlueGT conjugue dynamisme et sobriété extrême. À l’extérieur, on reconnaît cette mini GTI écolo à ses nouvelles jantes aluminium 17", à son spoiler de toit et à ses pare-chocs modifiés (avec diffuseur à l’arrière), ainsi qu’aux bas de caisse et à la suspension abaissée de 15 mm.

Mais la véritable nouveauté est, sans aucun doute, la coupure de cylindres ACT, mise en œuvre pour la première fois sur une Volkswagen. Ce système a été inauguré sur le nouveau TSI 1,4 l de la Polo BlueGT. À l’aise dans les hauts régimes, le TSI développe 140 ch tout en consommant seulement 4,7 l/100 km (108 g/km CO2) et, si la Polo BlueGT est commandée avec la boîte DSG 7 vitesses (en option), sa consommation descend même à 4,5 l/100 km ! Notez bien : 4,5 l d’essence, et non de diesel ! La nouvelle Polo BlueGT est capable malgré tout de passer de 0 à 100 km/h en seulement 7,9 s. Elle arrivera sur le marché dès le mois de juillet. VW Golf GTE : la GTI écolo ? Lire la suite. Nouvelle Seat Ibiza - Premières impressions.

Essai Peugeot iOn vs VW e-up! : Attente bénéfique ?