background preloader

Document

Facebook Twitter

Stéphane Le Foll signe le décret sécurisant les modalités du don de produits alimentaires par les commerces de détail alimentaire aux associations caritatives. Stéphane Le Foll, Ministre de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt, Porte-parole du Gouvernement a signé ce 22 décembre le décret encadrant les conditions dans lesquelles doit s’effectuer le don de produits alimentaires par les commerces de détail aux associations caritatives.

Stéphane Le Foll signe le décret sécurisant les modalités du don de produits alimentaires par les commerces de détail alimentaire aux associations caritatives

La conclusion de ces conventions prévues par la loi n°2016-138 du 11 février 2016 relative à la lutte contre le gaspillage alimentaire, issue d’une proposition de loi portée par le Député et ancien Ministre délégué à l’agroalimentaire, Guillaume Garot est obligatoire pour les commerces de détail alimentaire d’une superficie supérieure à 400m². Cette signature intervient au terme d’un important travail de concertation avec les associations et les représentants du secteur de la distribution. Ce décret, entrera en vigueur dès le début de l’année prochaine. Présentation du Pacte national de lutte contre le gaspillage alimentaire. Nouvelle feuille de route du Pacte national de lutte contre le gaspillage alimentaire : l’État renouvelle son engagement en faveur d’une réduction du gaspillage et engage un travail sur le don de viandes.

A l'occasion de la journée nationale de lutte contre le gaspillage alimentaire dimanche 16 octobre, le ministère de l'Agriculture, de l'Agroalimentaire et de la Forêt a réuni les membres du comité opérationnel du Pacte de lutte contre le gaspillage alimentaire, pour faire un point d’avancement des mesures du Pacte et définir les orientations stratégiques de la nouvelle feuille de route.

Nouvelle feuille de route du Pacte national de lutte contre le gaspillage alimentaire : l’État renouvelle son engagement en faveur d’une réduction du gaspillage et engage un travail sur le don de viandes

Le Pacte national de lutte contre le gaspillage alimentaire, signé en juin 2013, a mobilisé de nombreux acteurs de la chaîne alimentaire pour la mise en œuvre d'actions ambitieuses visant à répondre à l'objectif de réduction du gaspillage alimentaire de 50% d'ici 2025. Pour aller plus loin et engager de nouveaux partenaires dans la démarche, les membres du comité opérationnel ont refondé l’organisation du Pacte autour de 7 axes de travail prioritaires : Accompagnement - De la Graine à l'assiette. Il s’agit de proposer à des structures un accompagnement à la mise en place d’une alimentation saine et durable.

Accompagnement - De la Graine à l'assiette

Dans ce cadre, l’association propose un appui théorique et logistique aux acteurs des structures (salariés, bénévoles, etc.) dont les étapes clés sont les suivantes : Elaboration d’un diagnostic partagé permettant de partir des pratiques existantes,Sensibilisation aux enjeux de l’acte alimentaire en fonction de la thématique choisie,Détermination collective d’un plan d’action visant un ancrage pérenne des pratiques mises en place. Différents accompagnements sont possibles en fonction des attentes et besoins des structures. Statuts - De la Graine à l'assiette. ARTICLE 1 : Objet Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association régie par la loi du 1er juillet 1901 et le décret du 16 août 1901, ayant pour titre : De la graine à l’assiette.

Statuts - De la Graine à l'assiette

ARTICLE 2 : Buts de l’association. Statuts - De la Graine à l'assiette. Article doullens. Nouvelle politique de l'alimentation - Plateforme Sanitaire & Sociale. Stéphane le Fol a rendu public la nouvelle politique de l'alimentation intitulée Une politique publique de l'alimentation pour l'avenir.

Nouvelle politique de l'alimentation - Plateforme Sanitaire & Sociale

Qiatre axes la composent : - justice sociale ; - éducation alimentaire de la jeunesse ; Lutte contre le gaspillage alimentaire / Alimentation / Alimentation, consommation et commerce / Politiques publiques / Accueil - Les services de l'État dans la Somme. Article créé le 12/08/2013 Mis à jour le 08/06/2015 Guillaume Garot, ministre délégué à l’agroalimentaire, a présenté cet été, en présence de tous les acteurs de la filière alimentaire concernés, le Pacte national de lutte contre le gaspillage alimentaire, dont les mesures sont issues des réflexions menées par les groupes de travail institués par le ministre en décembre dernier.

Lutte contre le gaspillage alimentaire / Alimentation / Alimentation, consommation et commerce / Politiques publiques / Accueil - Les services de l'État dans la Somme

Ce pacte national contre le gaspillage alimentaire répond à l’objectif ambitieux que s’est fixé le gouvernement français : diminuer par deux le gaspillage alimentaire dans notre pays d’ici à 2025 Pourquoi lutter contre le gaspillage alimentaire ? Pour s’engager concrètement contre les dérives de la société de surconsommation, Pour protéger l’environnement en économisant des ressources et en réduisant la production de déchets, Pour retrouver du pouvoir d’achat. Gaspillage alimentaire : Arash Derambarsh dénonce les «pressions d'un système» Un an jour pour jour après le vote de la loi contre le gaspillage alimentaire, l'élu de Courbevoie, qui en est à l'origine, dénonce des «actes de malveillance».

Gaspillage alimentaire : Arash Derambarsh dénonce les «pressions d'un système»

Entre pressions politiques et poids des lobbies, il raconte les dessous d'un vote sensible. Le 3 février 2016, la loi n°2016-138 relative la lutte contre le gaspillage alimentaire sort par la grande porte du Parlement.