background preloader

Terminale

Facebook Twitter

Système nerveux

Institut écologie et environnement - Actualités de l'institut. 6 octobre 2017 Evolution : mise en évidence des mécanismes de spéciations grâce aux escargots du Malawi Comment de nouvelles espèces apparaissent ? Quels sont les évènements qui précèdent et entraînent la divergence génétique d’une population ? Quels sont les moteurs de l’évolution ? Ces questions sont complexes et il est souvent impossible d’y répondre pour un groupe taxonomique donné, faute de validation scientifique.

Néanmoins, Bert Van Bocxlaer, paléobiologiste au laboratoire Évolution, Écologie et Paléontologie(CNRS/Université de Lille), a réussi à obtenir certains éléments de réponse en étudiant les escargots qui peuplent le lac Malawi. Le lac Malawi, situé en Afrique de l’Est, qui s’étire sur près de 600 km, abrite une faune aquatique d’une richesse remarquable. Deux individus du gastéropode Lanistes en copulation. Modèle conceptuel de la différenciation génétique et morphologique dans la radiation du gastéropode Lanistes dans le bassin de Malawi.

Contact chercheur : La méiose chez une plante à fleur. Auteur : Jean-Pierre Rubinstein Jean-Pierre Rubinstein est membre du laboratoire Biologie et Multimédia de l'Université Pierre et Marie Curie Table des matières Retour au début 1. Introduction La mise en évidence de figures de méiose chez les végétaux est plus difficile à réaliser que celles de mitose. Ce document se propose de répondre à ces questions afin de pouvoir préparer soi-même et relativement simplement des préparations observables. 2. Certains groupes d'espèces ont des figures de méiose plus facilement observables que d'autres. L'Ail des ours est une plante commune vivant en peuplement important (Fig. 1). 3. A partir des inflorescences récoltées, on va choisir les anthères qui seront utilisées pour préparation ultérieure. Dans les anthères trop agées pour une observation, les grains de pollen qui sont déjà constitués colorent les anthères (fig.3D). 4. 4.1. 4.2.

Une fois fixées, laver les inflorescences pour retirer l’acide acétique. 4.3. Procédure de coloration : 4.4. 5. 6. 7. 8. Institut écologie et environnement - Actualités de l'institut. 26 juillet 2016 L’apparition d’une espèce est un évènement rare survenant à la faveur d’une spécialisation écologique ou bien d’un isolement géographique. Sur l’île de Mayotte, où ces deux mécanismes semblent avoir agi de concert sur l’espèce de drosophile D. yakuba, une équipe internationale réunissant des chercheurs du laboratoire Evolution, Génomes, Comportement, Ecologie de Gif-sur-Yvette1, de l’Institut de Systématique, Evolution, Biodiversité de Paris2 ainsi que deux post-doctorants français travaillant à l’Université de Madison (Wisconsin, Etats-Unis) vient de montrer, dans PNAS, que ces diptères constituent une population atypique.

Celle-ci se nourrit en effet exclusivement du fruit d’un arbre tropical très toxique pour les populations de la même espèce vivant en Afrique continentale. Parmi les nombreuses espèces de drosophiles recensées à travers le monde, certaines ont développé des adaptations pour le moins singulières. Notes Référence Contact chercheur Tel : 01 69 82 37 13.

Des tremblements de terre déclenchés par la déshydratation du manteau lithosphérique. Les séismes intermédiaires, qui ont lieu entre 30 et 300 km de profondeur, ont été largement documentés dans les plaques océaniques en subduction. Mis en évidence il y a près de 100 ans par Kiyoo Wadati, poète, météorologue et géologue japonais, leur mécanisme reste pourtant énigmatique. Une équipe de scientifiques du Laboratoire de Géologie de l’Ecole Normale Supérieure (ENS Paris/CNRS), de l’Unité des Matériaux et Transformations, UMET (Université de Lille – Sciences et Technologies/ENSC Lille/CNRS/INRA), de l’Institut des Sciences de la Terre de Paris, ISTEP (CNRS/Université Pierre et Marie Curie) et de diverses institutions internationales s’est penchée sur le sujet. Le résultat de ces recherches, publiées dans Nature Communications en Mai 2017, démontre que la déshydratation du manteau lithosphérique peut provoquer des tremblements de terre.

Les séismes intermédiaires se produisent dans les plans de Wadati-Bénioff supérieur et inférieur. Source(s): Contact(s): Etude expérimentale du réflexe myotatique. Le réflexe myotatique est un exemple privilégié pour aborder de manière expérimentale le fonctionnement du système nerveux. Cette activité permet d'établir un modèle fonctionnel complet de l'organisation fonctionnelle d'un réflexe à l'échelle macroscopique grâce à une démarche qui associe mesures, formulations d'hypothèses à éprouver par élaboration et la mise en oeuvre d'un protocole, et traitement des données obtenues.

Objectifs de l’activité : Ce TP est destiné à montrer de manière expérimentale les caractéristiques d’une activité réflexe : activité involontaire et rapide, l’intervention d’un centre nerveux et sa localisation, pour en déduire le rôle de traitement de l’information réalisé par les centres nerveux. Ce TP repose sur une idée de F.TILQUIN, présentée aux journées occitanes, Toulouse 1998. Supports : Myogrammes obtenus en ExAO, Documents anatomiques concernant les muscles, les nerfs rachidiens et les centres nerveux. Déroulement de l’activité : Espace pédagogique. Here's what fruits and vegetables looked like before we domesticated them.

Next time you bite into a slice of watermelon or a cob of corn, consider this: these familiar fruits and veggies didn't always look and taste this way. Genetically modified foods, or GMOs, inspire strong reactions nowadays, but humans have been tweaking the genetics of our favourite produce for millennia. While GMOs may involve splicing genes from other organisms (such as bacteria) to give plants desired traits – like resistance to pests, selective breeding is a slower process whereby farmers select and grow crops with those traits over time. From bananas to eggplant, here are some of the foods that looked totally different before humans first started growing them for food. Wild watermelon Alvaro/Wikimedia Commons This 17th-century painting by Giovanni Stanchi depicts a watermelon that looks strikingly different from modern melons, as Vox points out.

Modern watermelon Scott Ehardt/Wikimedia Wild banana Genetic Literacy Project Modern banana Domiriel/Flickr Creative Commons Wild eggplant Wild carrot.

Lignée humaine

Digestion amidon exp. Concours général. Après le bac. Révisions de première. Organisation des plantes à fleurs. Comprendre l'amélioration des plantes - Auteur André Gallais. "A Ault, la falaise tombera assez rapidement" C'est une maison toute simple, là-haut. Rien de remarquable hormis la manie de son propriétaire, Jacques Faradon. Régulièrement, ce septuagénaire sort son mètre pour mesurer la distance qui sépare sa clôture de la falaise : 45 m en 1998, 35 m au dernier relevé.

"C'est le recul naturel, ici", constate le retraité, un brin fataliste. Nichée au sud de la baie de Somme, Ault et sa Côte d'Albâtre naissante ont toujours séduit. ­ Personne ici ne nie que la falaise souffre, attaquée par l'érosion marine et pluviale : à quelques pas de la maison de M. Une certitude toutefois : à l'horizon du siècle, c'est bien le sort de dizaines, voire de centaines d'Aultois qui est en jeu. "Pourquoi n'entretient-on pas correctement les protections?

" Vrai ou faux? Ci-dessus, les falaises d'Ault en 1902. Aujourd'hui, une digue, des empierrements et une esplanade de béton défendent encore Ault contre les flots. Un espace public "mouvant" est prévu sur la falaise Les falaises d'Ault en 2008 (crédit : COSTA).

Immuno

Les cellules et le vivant - Au coeur de l'arbre. Symbiose mycorhizienne Les arbres interagissent avec une foule d’êtres vivants, c’est bien connu. De l’écureuil qui mange un gland à l’oiseau qui se perche sur sa branche. Mais ils interagissent aussi à une échelle que l’on ne peut observer à l’œil nu. L’arbre attaqué par un champignon parasite qui tente de le gangréner se défend en renforçant les cellules autour de l’infection. Il les emplit de lignine, la molécule qui procure aux arbres leur rigidité. Des champignons profitables Même si elles sont hors de vue et difficiles à atteindre, les racines savent s’associer. Transcription du clip vidéo.

Thème1A5

Ressources eduscol terminales. Ressources pour la classe terminale Enseignement des sciences de la vie et de la Terre de la série scientifique (S) Introduction Enseignement spécifique de SVT Thème 1 - La Terre dans l'univers, la vie et l'évolution du vivant Thème 2 - Enjeux planétaires contemporains Thème 3 - Corps humain et santé Enseignement de spécialité de SVT Thème 1 - La Terre dans l'Univers, la vie et l'évolution de la vie Énergie et cellule vivante Thème 2 - Enjeux planétaires contemporains Atmosphère, hydrosphère, climats : du passé à l'avenir Glycémie et diabète Le principe de liberté pédagogique En application de la loi n°2005-380 du 23 avril 2005 d'orientation et de programme pour l'avenir de l'École, «la liberté pédagogique de l'enseignant s'exerce dans le respect des programmes et des instructions du ministre chargé de l'Éducation nationale et dans le cadre du projet d'école ou d'établissement avec le conseil et sous le contrôle des membres des corps d'inspection».

Des différences entre les chaines de montagnes récentes et les massifs anciens —

Term S - Thème 2B

Exercice géothermie. À partir des informations extraites de ce document, cochez vrai ou faux. a. Faux, dans le Bassin parisien par exemple, la pente de la courbe augmente à partir de 1 500 mètres, ce qui indique que l’augmentation de la température avec la profondeur est plus faible que dans les premiers 1 500 mètres. b. Faux, à 1 000 mètres, la température à Soultz est voisine de 100 °C, alors que dans le Bassin parisien, elle n’est que de 40 °C environ. Le gradient géothermique est donc plus élevé à Soultz. c.

Isostasie. ECE. TS épreuves de bac. Volcanologie physique : des phénomènes aux processus. À propos du cours Pourquoi la Terre est-elle une planète volcanique et quels sont les grands types d'éruptions volcaniques rencontrés sur notre planète ? Comment peut-on comprendre et modéliser les éruptions volcaniques ? Peut-on prédire une éruption volcanique et comment gère-t-on une crise éruptive ? Le MOOC « Volcanologie physique » a pour objectif de répondre à ces questions en introduisant les connaissances géologiques de référence et les méthodes de base des sciences physiques nécessaires à la compréhension du fonctionnement des volcans. Au fur et à mesure des sessions nous progresserons de la description des phénomènes volcaniques à l'identification et la modélisation des processus physiques générant ces phénomènes.

Nous découvrirons ainsi l'approche et les méthodes de la volcanologie physique. Piloté par l'Institut de physique du globe de Paris, ce MOOC est proposé en partenariat avec l'Université Paris Diderot et le CNRS. Public Le cours est proposé en français uniquement.