background preloader

Glycémie et diabète

Facebook Twitter

De l’amidon à la glycémie. Matériel et ressources : membrane semi-perméable kit digestion Sordalab ref C-dial. 27,15euros pour 6 binomes (amylase, amidon, eau iodée, liqueur de Fehling compris) ou kit osmomètre Pierron (produits non compris) bain-marie à 37°C 2 béchers 2 cloches avec bouchon percé 2 seringues sans aiguilles (la remplacer par un tube en plastique fin et souple) + 2 pipettes-poires 2 élastiques pour maintenir la membrane semi-perméable sur les cloches solution d’empois d’amidon (25mL à 4 g/L par cloche) 2 plaques de cupules + eau iodée bain-marie à 90°C + tubes à essai + liqueur de Fehling 0,2 g d’amylase Déroulement de l’activité : 1- Attacher avec les élastiques une membrane semi-perméable au niveau de l’extrémité ouverte de chaque cloche.

De l’amidon à la glycémie

Y placer l’empois d’amidon avec ou sans amylase. Mettre l’ensemble dans un bécher contenant 15 mL d’eau distillée, lui-même placé dans un bain-marie à 37 °C environ. C. Deforge, lycée Condorcet (Limay) Amylase. Hydrolysis of sucrose by sucrase enzyme. What reaction does amylase catalyze. Molécules. L'alpha-amylase, produite par les glandes salivaires et le pancréas, a pour fonction de tronçonner les polymères de glucose, tels que l'amidon, en dextrines puis en maltose.

molécules

Certains inhibiteurs sont utilisés dans le traitement du diabète de type II. L'insuline et le glucagon sont deux hormones pancréatiques. La première est hypoglycémiante, la seconde hyperglycémiante. Les mutations de l'insuline humaine présentées sont responsables de diabètes de type 2, à insulinémie parfois très élevée. Les insulines de boeuf et de porc ont longtemps été utilisées pour le traitement des diabètes de type 1, avant de laisser la place à des insulines de synthèse produites par génie génétique. Une des pages montre le degré de conservation des différents acides aminés qui constituent l'alpha-amylase. Pour des comparaisons, on peut disposer de fichiers pour GénieGen ou Anagène : Sucres lents, sucres rapides : un concept erroné. Sommaire : Du concept de sucres à 2 vitesses à celui d’index glycémique | Les mécanismes de stockage : graisses ou glycogène, faites le bon choix !

Sucres lents, sucres rapides : un concept erroné

| Sucres lents, sucres rapides : un concept séduisant mais faux | Index glycémique et charge glycémique | Des facteurs ralentissant l’augmentation de la glycémie | Bon à savoir | A lire aussi | Livres Du concept de sucres à 2 vitesses à celui d’index glycémique Sirop vital minceur : perdre du poids en nettoyant son corps (lien commercial) Le Sirop vital est l'une des méthodes les plus rapide pour perdre du poids tout en nettoyant son corps. Cette cure permet de détoxifier l'organisme en profondeur tout en améliorant l'état général physique et mental, elle favorise une perte de poids considérable (1 à 5 kg en moins selon les personnes après une cure de 10 jours) en agissant au niveau des graisses et en débarrassant l'organisme des déchets et toxines.

Glucides : un carburant efficace mais limité. Digestion in vitro de l'amidon - SVT Lyon. Notion à construire : au cours de la digestion, les aliments sont transformés en nutriments dans le tube digestif sous l’action d’enzymes digestives.

Digestion in vitro de l'amidon - SVT Lyon

Motivation de l’activité : en liaison avec la progression verticale : 6ème : étude d’une fermentation. Fabrication de la pâte à pain en classe (certaines familles font leur pain). Acquis : les constituants du pain ; l’eau iodée est le réactif caractéristique de l’amidon. 5ème : la transformation des aliments en nutriments se fait dans le tube digestif. L’action des sucs digestifs est facilitée par la mastication, le brassage... Conditions matérielles : à la place de la salive on utilise une solution enzymatique préparée à partir de : Modalités et déroulement : Les élèves travaillent par groupes de 2 (temps nécessaire : environ 1 h 30).

Activité : Interpréter : présence ou non d’amidon à la fin de l’expérience Tirer une conclusion sur l’action de la solution enzymatique (équivalent du suc digestif) sur l’amidon. La découverte des enzymes. Au début du XIXème siècle, les théories vitalistes tiennent le haut du pavé.

La découverte des enzymes

Les substances organiques (celles fabriquées par les êtres vivants) sont, le plus souvent, considérées comme différentes par nature des substances non organiques car ces dernières peuvent être synthétisées au laboratoire tandis que les premières relèveraient d'une mystérieuse force vitale. Une première découverte devait mettre à mal cette conception : dès 1828, Friedrich Wöhler (1800-1882), montre qu'il est possible de synthétiser une substance organique, l'urée, en l'absence de tout être vivant. Il déclare alors : "Je peux faire de l'urée sans avoir besoin de reins ou même d'un animal, fut-il Homme ou Chien". A la même époque, Berzélius (1779-1848) suggère l'existence chez les êtres vivants d'une force catalytique. Depuis 1812, on savait que certaines substances étaient capables d'accélérer des réactions chimiques sans être elles-mêmes modifiées par la réaction.

Les travaux d'E. Amylase de la salive.