background preloader

Viande et nature

Facebook Twitter

Anatomie comparéen entre herbivore et carnivore, l'homme doit-il manger des animaux ? :végétarisme Belgique. Source en anglais : The Comparative Anatomy of Eating - Traduction et mise en forme pour libertero@gmail.com Les êtres humains sont le plus souvent décrits comme «omnivores» . Cette "observation" repose sur le fait que les humains se nourrissent, en général, d'une grande diversité d'aliments végétaux et animaux. Cependant , les cultures et les coutumes sont plutôt des facteurs de confusion et "l'observation" des pratiques alimentaires n'est pas la meilleure technique à utiliser quand on essaye d'identifier le régime alimentaire le plus «naturel» . Alors que la plupart des humains sont clairement des omnivores par leur comportements, la question demeure de savoir si les humains sont anatomiquement adaptés à un tel régime incluant animaux et végétaux.

Une technique plus objective, et donc de meilleure qualité, consistera à examiner l'anatomie et la physiologie humaine. Analyse détaillée La cavité buccale (la bouche) Les carnivores Les herbivores L'estomac et l'intestin grêle Les carnivores. La nature a bon dos. « L’Homme est omnivore », dit-on. Celle-ci je ne l’ai pas mise dans ma FAQ sur l’antispécisme. Et pour cause, j’ai bien dit que je n’y mettais que des arguments intelligents. Ce n’est pas que « l’Homme est omnivore » soit un argument bête, tout bien réfléchi. C’est que c’est pas un argument du tout.

Et pourtant, c’est derrière cette phrase que se réfugie tout omnivore mis en face de ses contradictions et cherchant à se défendre (Je précise, parce que tout omnivore mis en face de ses contradictions ne cherche pas nécessairement à se défendre: certains admettent tout simplement qu’ils font ce qu’ils ont toujours fait jusque là et que ce n’est pas forcément le plus juste ni le plus cohérent). Se réfugier est le mot juste. Certains végétariens contestent.

A quoi sert cette phrase si elle ne justifie pas de tuer des animaux pour les manger? Bien sur, la gazelle broute l’herbe, mais heu, c’est la Nature aussi, c’est comme ça.