background preloader

CECRL&Référentiels

Facebook Twitter

Niveaux de français du CECRL : A1, A2, B1, B2, C1, C2. Connaissez-vous le cadre européen de référence pour les langues (CECRL) ?

Niveaux de français du CECRL : A1, A2, B1, B2, C1, C2

C'est un outil établi par le conseil de l'Europe pour définir la maitrise d'une langue étrangère comme le français, selon différents critères. Depuis 2001, c'est une référence dans le domaine de l'apprentissage et de l'enseignement du français. A France Langue, tous les cours de français ont pour objectif de vous faire progresser et évoluer dans les niveaux du CECRL. Le CECRL en quelques mots : Apprendre, Enseigner, Évaluer ! Comment connaître votre niveau ? Découvrez votre niveau de français d'après le CECRL en faisant le test de français gratuit de France Langue. Le Cadre européen commun de référence pour les langues : apprendre, enseigner, évaluer (CECR) Le CECR : un instrument de référence pour la transparence et la cohérence Le Cadre européen commun de référence pour les langues : apprendre, enseigner, évaluer (CECR), résultat de deux décennies de recherches, est comme son nom l’indique clairement, un cadre de référence.

Le Cadre européen commun de référence pour les langues : apprendre, enseigner, évaluer (CECR)

Il a été conçu dans l’objectif de fournir une base transparente, cohérente et aussi exhaustive que possible pour l’élaboration de programmes de langues, de lignes directrices pour les curriculums, de matériels d’enseignement et d’apprentissage, ainsi que pour l’évaluation des compétences en langues étrangères. Il est utilisé en Europe mais aussi en d’autres continents et est disponible en 39 langues. Six niveaux de compétences en langues étrangères Le CECR décrit les compétences en langues étrangères à six niveaux : A1 et A2, B1 et B2, C1 et C2.

Les descripteurs contenus dans le CECR et d’autres descripteurs élaborés par la suite sont disponibles dans une Banque de descripteurs. Le CECR dans des contextes spécifiques. CEFR moldave. Европейская система уровней владения иностранным языком — Кафедра иностранных языков. Статья подготовлена на основе монографии «Общеевропейские компетенции владения иностранным языком: Изучение, преподавание, оценка», русский перевод которой издан Московским государственным лингвистическим университетом ( в 2003 г.

Европейская система уровней владения иностранным языком — Кафедра иностранных языков

Общеевропейские компетенции владения иностранным языком: Изучение, преподавание, оценка Документ Совета Европы под названием «Общеевропейские компетенции владения иностранным языком: Изучение, преподавание, оценка» ("Common European Framework of Reference: Learning, Teaching, Assessment") отражает итог начатой еще в 1971 году работы экспертов стран Совета Европы, в том числе и представителей России, по систематизации подходов к преподаванию иностранного языка и стандартизации оценок уровней владения языком. «Компетенции» в понятной форме определяют, чем необходимо овладеть изучающему язык, чтобы использовать его в целях общения, а также какие знания и умения ему необходимо освоить, чтобы коммуникация была успешной.

Система уровней владения языком Таблица 1. Cecrl_coup_oeil.pdf. Enseigner avec le CECR. Enseigner avec le CECR.

Enseigner avec le CECR

Sommaire CECR : évolution ou révolution ? Synthèse de la conférence de Dominique Abry, directrice du Centre universitaire de Saint-Martin d’Hères, CUEF de Grenoble en ouverture de l'atelier "Les activités pour la classe et le CECR", lors du colloque 2007 de la FIPF. Selon Dominique Abry, les innovations en matière de didactique associées au CECR sont apparues dans les années 1980. Plutôt que le Cadre, c’est donc l’approche communicative qui a constitué une véritable révolution. Dominique Abry a ensuite cité quelques-unes des évolutions didactiques récentes. La phonétique est maintenue au-delà des niveaux A1 et A2 et sert son objectif initial : la différenciation de formes grammaticales dont la réalisation orale est proche.

Décrypter les nouveautés apportées par le Cadre. Résumé pratique du CECR. « L’usage d’une langue, y compris son apprentissage, comprend les actions accomplies par des gens qui, comme individus et comme acteurs sociaux, développent un ensemble de compétences générales et, notamment une compétence à communiquer langagièrement. Ils mettent en œuvre les compétences dont ils disposent dans des contextes et des conditions variés et en se pliant à différentes contraintes afin de réaliser des activités langagières permettant de traiter (en réception et en production) des textes portant sur des thèmes à l’intérieur de domaines particuliers, en mobilisant les stratégies qui paraissent le mieux convenir à l’accomplissement des tâches à effectuer.

Le contrôle de ces activités par les interlocuteurs conduit au renforcement ou à la modification des compétences ». Les expressions, imprimées en gras par les rédacteurs du Cadre eux-mêmes, sont autant de dimensions de l’usage de la langue. Elles entretiennent toutes des rapports d’interdépendance nécessaire. A. B. C. Textes a.