background preloader

TENDANCES RETAIL et PROCESS

Facebook Twitter

Nicolas presents iFollow, un chariot pour tous — KissKissBankBank. Merci à tous de votre soutien, et à la Banque Postale pour son coup de cœur, nous avons atteint notre premier objectif de récolte ! Nouvel objectif : 50.000€ Le chariot de supermarché iFollow est un chariot autonome, à déplacement motorisé automatique, capable d’accompagner les clients pendant leurs courses.

L’objectif est de réduire la pénibilité des courses, pour faciliter la vie des personnes valides et pour redonner de l’autonomie aux personnes en situation de handicap. Vincent et moi développons ce projet avec des associations citoyennes pour personnes en situation de handicap et bientôt avec la grande distribution. Ce projet est notre premier engagement responsable et citoyen, nous le mènerons à bien. Cette campagne va prouver la nécessité d’un tel chariot, et permettre la réalisation des premiers prototypes. iFollow est un chariot de supermarché motorisé doté de capteurs, capable d'accompagner automatiquement les clients, en restant toujours à leur proximité immédiate. [Study Trip] Les Experts @ Retail's Big Show #NRF17 à New York - Echangeur by BNP Paribas Personal Finance. From Vegas to New York… Tout juste de retour de Las Vegas où ils ont arpenté de long en large les allées du #CES17 à la recherche des dernières innovations, nos experts rempilent !

Ils sont désormais en route vers New York pour le mythique Retail’s Big Show #NRF17, la grand-messe de l’innovation retail à laquelle assiste l’Echangeur depuis de nombreuses années. Ce voyage est aussi l’opportunité de faire le point sur les tous derniers concept stores innovants de big apple afin de vous proposer des décryptages complets et inspirants. Nous vous proposons ici de suivre leur learning expedition pas à pas. Bien sûr vous pouvez retrouver les infos en live sur @echangeur DAY 1 : Retour sur la visite du Retail’s Big Show #NRF17 Virtual Reality, Augmented Reality… sont certainement les 2 grands maître mots de cette édition 2017 ! Le Débrief de cette 1ère journée par Nicolas Diacono, Techno Trends Expert @ Echangeur « Bienvenue sur ce 1er débrief de la #NRF17. A demain pour le 3ème débrief. »

Exemples d'innovation : la grande distribution prépare le magasin de demain ! - SeeMy : Plateforme collaborative pour l'innovation. A quoi ressembleront les supermarchés de demain ? Comment ferons-nous les courses ? Comment la grande distribution innove ? Quelles innovations peut-on déjà tester aujourd'hui ? Les enseignes de la grande distribution ont bien compris l'importance d'innover ; elles misent aujourd'hui sur l'innovation pour rester attractives en renforçant l'expérience client et pour réduire leurs coûts notamment en optimisant le cycle de vie des produits alimentaires. Innovation ne rime pas seulement avec produit ! Comme nous l'avons vu dans un précédent article, il existe 4 domaines d'innovation : l'innovation produit, de procédé, de commercialisation et d'organisation. Intéressons-nous donc à quelques illustrations des nombreux projets innovants en cours dans nos magasins. L'optimisation du cycle de vie des produits alimentaires Comment optimiser le cycle de vie de produits alimentaires ?

Voyons comment la grande distribution innove à ces différents niveaux. Source : indice-environnemental.fr La production. Lancer sa box en 2017, une bonne idée de boîte ? Retail: 4 comportements d’achat dans les centres commerciaux à l’heure du digital. Les personnes qui fréquentent le plus les centres commerciaux sont également celles qui effectuent le plus d’achats en ligne. Interrogés sur la question, 58% des visiteurs fréquents d’un centre commercial aiment réaliser des achats sur un site de e-commerce (contre 47,6% pour la population française). C’est ce qui ressort de l’étude Link Emporium «Les centres commerciaux: nouveaux lieux de vie et de consommation», réalisée par KR Media, société spécialisée dans le conseil en marketing, Clear Channel, société spécialisée dans le communication extérieure, et le CELSA Paris-Sorbonne, et présentée le 7 avril dernier.

Magasins physiques et e-commerçants ne se cannibalisent pas Il n'y aurait donc pas de cannibalisation entre magasins physiques et e-commerçants, comme on pourrait le penser. Si 43% des visiteurs déclarent que les affiches publicitaires et les écrans numériques attirent leur attention, tous n’ont pas le même comportement au cours de leur visite.

BOT

Hubware - Chatbots pour des réponses rapides, pour tous. Comprendre les chatbots en une infographie. Phil Libin (General Catalyst) : "Les bots auront remplacé 80% des applications d’ici 5 ans" Jusqu'ici assez décevants, les bots commencent à démontrer leur utilité et ne tarderont plus à devenir mainstream, affirme l'investisseur, rencontré le 13 mai à la conférence Leade.rs. JDN. Ex-PDG d'Evernote, vous êtes désormais partner chez General Catalyst et investissez principalement dans la réalité virtuelle et les bots. Pourquoi les bots ? Phil Libin. Je faisais la vaisselle et jouais à un jeu sur les mots avec Alexa, l'assistant personnel d'Amazon. Pourquoi leur heure est-elle venue ? On a beaucoup parlé de bots ces derniers mois. Que feront ces bots utiles ?

Ils remplaceront la plupart des applications mobiles. Quelques exemples ? Les bots vont en particulier améliorer la collecte de données. Alexa est-il un bon bot ? Oui, et peut-être bientôt une plateforme de bots. Que des bots utiles apparaissent, soit, mais pourquoi remplaceraient-ils les apps ? La plupart des gens ne veulent plus télécharger d'application. Selon vous, quelle devra être la qualité indispensable des bots ? 8 Shopping Habits of Millennials All Retailers Need to Know About. Total online shopping for this year's Cyber Monday topped $3 billion, a record amount and an impressive 21 percent increase from the previous year. Combined with the news that Alibaba hauled in more than $14 billion in November for Single’s Day, entrepreneurs could (and should) conclude that the traditional retail shopping experience may be on its final legs.

I have opined on many occasions that retail is dead or dying (I may have also contributed personally to its slow decay). A recent study, however, from Blackhawk Engagement Solutions, an international incentives and engagement company, may offer a ray of hope to small retailers. The study, a compilation of two distinct studies, examines the means, the devices and the influences along millennials' paths to purchase. The first study was conducted in April 2015 and surveyed more than 500 millennials, focusing on specific shopping behaviors. Related: How Major Brands Are Using Livestreaming to Market to Millennials 1. 2. 3. 4. 5. 6. 7. Shopping augmenté: quelles sont les tendances?

Oney, banque et filiale du groupe Auchan, publie avec l'institut CSA, une étude sur les tendances et l'évolution du parcours d'achat des Français dans l'habillement. Du vendeur hologramme au miroir interactif, quelles sont les tendances du commerce de demain? Miroir interactif, paiement sur mobile ou auprès des conseillers en rayon, ou, encore, vendeur hologramme... "Le secteur de l'habillement est un laboratoire des plus intéressants en matière de comportements d'achat et d'impact des nouvelles technologies sur l'évolution du magasin", analyse Jean-Pierre Viboud, directeur général du groupe Oney, banque et filiale du groupe Auchan à l'origine, avec l'institut de sondage CSA, de l'étude "Les Français et leur parcours d'achat dans le secteur de l'habillement" (mai 2016) et de son troisième cahier de tendances.

Bornes connectées, essayage interactif... Résultats : la mise à disposition de miroirs interactifs convainc 56 % des Français. Retail Innovation. Le V-Commerce est-il l’avenir du retail ? | L'Atelier : Accelerating Innovation. Alibaba, géant du commerce en ligne a officiellement annoncé son intention de lancer un service de vente en ligne en réalité virtuelle. De nombreux e-commerçants, mais aussi acteurs de la distribution classique s’intéressent désormais aux casques de nouvelle génération. C'est coiffé d'un casque de réalité virtuelle HTC Vive que Zhuang Zhuoran, vice-président des activités mobiles d'Alibaba, a annoncé début juillet la volonté du géant chinois du commerce électronique de créer une boutique de vente en ligne en réalité virtuelle.

Poids lourd du e-commerce en Chine avec 400 millions de clients et un chiffre d'affaires de l'ordre de 15,7 milliards de dollars, Alibaba prend très au sérieux la réalité virtuelle et cette annonce n’a rien d’une surprise. Le chinois a été le plus gros contributeur à la dernière levée de fonds de 793,5 millions de dollars de Magic Leap. En outre, il vient de présenter au public lors du "TAO shopping Festival" un casque de réalité virtuelle, baptisé Buy+. 3 tendances qui changent radicalement l’expérience client – HUB Institute – Digital Think Tank. Autour du thème « Ignite I Vision & Passion », le « European Customer Day » (#ECD2016) pose les piliers de l’Expérience Client connectée.

Organisé par le groupe Acticall-Sitel à Paris, les 300 participants de cette journée ont été aux premières loges du décryptage des tendances clés du marché et de l’exposition de la vision des leaders de la communication. Voici les 3 tendances de l’Expérience Client connectée qu’il faut connaitre pour être à la page: 1. Be Mobile Only Habitués à entendre parler de commerces B to B, B to C, C to B ou encore C to C, il peut être déconcertant d’apprendre qu’une nouvelle tendance se dessine, celle des relations B to B to B…. to C to C. C’est une nouvelle façon d’interagir entre commerçants qui se profile: plus rapide, plus efficace mais surtout plus instantanée. Le CyberMonday rapporte 3 milliards de dollars à Amazon. Le microweb chinois a changé la done sur le marché. 2. 3.

Que seront le e-commerce et la distribution en 2026 - Etude Marketing. Le consommateur du futur Si, aujourd’hui, les consommateurs veulent tout, tout de suite, en 2026 leurs désirs seront plus sophistiqués, et de fait, un nouveau challenge pour les retailers. Ces derniers auront alors affaire aux Millennials et à la Génération Z : adeptes des nouvelles technologies, Criteo et Ovum expliquent qu’ils voudront avoir un accès 24h/24h et 7j/7j aux services, et ce via tous leurs devices. Tout devra être disponible « à la demande », et le service client devra être proactif. Ils s’attendent également à un service de livraison gratuit, ou très peu coûteux. L’expérience shopping Le magasin sera, plus que jamais, un lieu d’expériences.

Ce sont ces expériences qui permettront aux marques de se différencier et de proposer une valeur ajoutée. Bye-bye parcours d’achat traditionnel ! Pour Criteo et Ovum, plus que jamais le parcours d’achat sera complexe… et multiple ! L’économie collaborative sera plus établie D’une perspective client en 2D à une perspective 3D.

We are commerce addicted - Une startup berlinoise remodèle le point de vente - We are commerce addicted. Les start-up qui entendent digitaliser l’expérience en magasin sont légion. Un showroom repensé et une cabine d’essayage ultra-sophistiquée, la start-up Apparently Different a rendu sa copie, et elle est ambitieuse. Nombreux sont les retailers qui peinent à trouver le bon moyen d’introduire le digital en point de vente pour proposer une réelle valeur ajoutée à leur clientèle. Ralph Lauren s’est essayé à l’exercice, en faisant appel à la start-up Oak Labs pour designer la cabine du futur.

Co-fondée en mai 2015 par Healey Cypher, l’ancien directeur de l’innovation retail chez eBay, la jeune entreprise a concentré ses efforts sur la digitalisation de la cabine d’essayage, une étape clé dans le parcours client en boutique. La visée derrière ce premier produit ? Une expérience client personnalisée directement inspirée de ce que peuvent proposer les sites d’e-commerce dans le domaine de la mode. Voir la vidéo ici : Le magasin pilote d’Apparently Different Source : Atelier.net. Nouvelles experiences. Tendances e-commerce 2015 – 2/4 : Investir dans les technologies mobiles. En décembre 2014, la France comptait 30,4 millions de mobinautes selon le dernier baromètre du marketing mobile MMAF.

La population possèdant un smartphone a quasiment été multipliée par 3 en 5 ans. Les français sont de plus en plus nombreux à utiliser leur téléphone pour surfer sur internet, mais désormais aussi pour passer des commandes ! Le Center for retail research prévoyait d’ailleurs une hausse du m-commerce de 104% en 2014 contre 9% pour l’internet fixe. Et nous restons toujours bien derrière les USA et le Royaume Uni dans le domaine, ce qui nous laisse encore une belle marge de progression. 2015 est donc l’année pour se lancer ou améliorer son commerce mobile ! Vendre au bon endroit au bon moment Le mobile offre bien des avantages aux e-commerçants puisqu’il leur permet de géolocaliser leurs clients ou prospects et des les toucher quasiment n’importe quand grâce à la connexion Internet permanente des smartphones.

Des sites et des contenus adaptés aux nouveaux formats & usages. Les 5 tendances omnicanal qui vont transformer... 1. La réalité virtuelle est en passe de propulser l’expérience client dans une nouvelle dimension Des acteurs de premier plan, dont Facebook, ont récemment fait des acquisitions pour renforcer leurs offres dans ce domaine. Du fait de l’engouement pour ces technologies, les produits de réalité virtuelle vont faire leur entrée dans le parcours des consommateurs et leur ouvrir des perspectives d’interaction inédites. Par exemple, il sera bientôt possible d’essayer une nouvelle voiture en restant confortablement installé chez soi ou de vivre/revivre un événement sportif en immersion complète devant sa télé grâce à la captation de mouvement à 360°. 2. Afin de mieux répondre aux attentes de leurs clients, les distributeurs vont se tourner vers des solutions omnicanal capables de leur fournir une visibilité complète sur leurs stocks. 3. 4. 5.

. • Confiance dans la marque – L’expérience associée à la marque devient cruciale. . * Zero Moment of Truth (ZMOT) Handbook, Google 2012. Savoir repérer les attentes pour mieux innover. Cross-canal : Les parcours de retrait trois en... - Enquêtes sur la consommation en France. Multiplier les raisons de venues en magasin, tout en développant le trafic d’auchan. fr. Telle était la gageure de Philippe Courbois, directeur de projets en charge du cross-canal pour les hypermarchés et l’ecommerce d’Auchan, lorsqu’il s’est lancé dans ce triple défi pour l’enseigne. Offrir aux clients, non pas un, mais trois parcours de course, trois modes de retrait allant de la boutique en ligne jusqu’au point retrait, en passant par le retrait une heure.

Le tout « sous le même toit. Nous souhaitions proposer une solution différente par rapport à ce qui était disponible sur le marché », indique-t-il. Dans le détail, la boutique en ligne offre toute l’étendue de la gamme du web, mais aussi celle du magasin physique. Pas d’acompte pour les produits réservés Le retrait une heure, enfin, donne la possibilité de réserver son produit pour l’avoir à disposition soixante minutes plus tard, sachant qu’il est conservé durant trois jours. La révolution du temps d’attente. L’exemple Uber Même au niveau des services dématérialisés, nous sommes parfois obligés de faire face à la frustration du temps d’attente. L’entreprise de chauffeurs privés Uber a mis en place une application qui - pendant qu’elle géolocalise les chauffeurs à distance - laisse la possibilité à son client de jouer avec l’interface.

En passant son doigt sur l’écran, l’utilisateur peut faire des dessins avec des traits lumineux qui s’activent et disparaissent peu à peu. Le design est clair et élégant à l’image de la marque. Ce petit plus peut sembler un détail mais il permet de combler les désagréments de l’attente et de maintenir une satisfaction client élevée. Même au niveau des services dématérialisés, nous sommes parfois obligés de faire face à la frustration du temps d’attente. Gino’s East ou la participation active Certains grands groupes devraient parfois savoir s’inspirer de petits acteurs.

Le client au centre de l’attention avec la NBA Laetitia Faure / @ArtyLaeti, Urban Sublime. Retail : les tendances à suivre en 2015.