background preloader

Droits des femmes au Québec

Facebook Twitter

Le PLQ accusé d'encourager la violence faite aux femmes. La députée péquiste d'Hochelaga-Maisonneuve, Carole Poirier, n'a pas mâché ses mots, vendredi, lors de l'étude des crédits octroyés à la Condition féminine, pour tracer un sombre bilan des deux premières années de gouvernement Couillard, associé à un recul majeur, sur tous les plans, des conditions de vie des Québécoises. « Ne jouons pas sur les mots. Depuis deux ans, ce gouvernement s'emploie à mettre en œuvre des actes de violence et de discrimination sexiste, qui peuvent être physiques, psychologiques, verbaux, économiques, sexuels, sociaux et politiques », a affirmé Mme Poirier, dans sa déclaration écrite d'ouverture de l'étude des crédits 2016-2017 en matière de condition féminine.

Des accusations qui dérangent La tension était palpable dans la salle du parlement. Le président de séance, le député de Portneuf, Michel Matte, a invité Mme Poirier à la prudence. Des mesures anti-femmes « La violence n'est pas juste sexuelle. Des groupes de femmes en colère. Parce qu'on est en 2016 | Première PLUS. Madeleine Parent - Tisserande de solidarités. Photo : Éd. Remue-ménage "L’effet Madeleine", c’est ainsi que la réalisatrice Sophie Bissonnette décrit le contenu de son film. Dans tous les commentaires de celles et ceux qui y ont participé, on retrouve à l’œuvre ce fameux effet Madeleine. Ni ses ennemis, dont Duplessis est le plus célèbre, ni aucune de ses camarades et amies n’ont jamais pu résister à la volonté de celle qui est toujours un modèle pour plusieurs générations de femmes.

Ce que Madeleine veut, femme le peut ! La première image nous la montre dans la trentaine, marchant d’un pas décidé dans une manifestation, en enchaînant sur le présent où, dans son beau manteau rouge, avec son immense serviette à la main, elle marche à 84 ans d’un pas allègre vers de nouvelles rencontres, de nouveaux engagements. D’amour et de luttes Le film raconte la rencontre de cette femme d’amour et d’amitié avec le syndicaliste Kent Rowley, qui deviendra son compagnon de vie et leurs luttes épiques pour la syndicalisation dans le textile. . Les violences contre les femmes, une épidémie mondiale selon l'OMS. 24.06.2013Sylvie BraibantDans la foulée de l'appel puis de l'accord arraché aux Nations Unies en mars 2013 pour lutter contre les violences faites aux femmes partout dans le monde, l'Organisation mondiale de la santé s'est lancée dans une étude inédite, intitulée "Estimations mondiales et régionales de la violence à l’encontre des femmes: prévalence et conséquences sur la santé de la violence du partenaire intime et de la violence sexuelle exercée par d’autres que le partenaire", dont les résultats ont été dévoilés le 20 juin 2013, et dont les recommandations seront mises en place dès les premiers jours du mois de juillet. - la violence sexuelle est définie par : être contrainte par la force à des relations sexuelles alors que vous ne le voulez pas, accepter de telles relations en raison de la peur de que votre partenaire pourrait vous faire, ou accepter des actes sexuels que vous considérez comme dégradants ou humiliants. - Violence en cours : tout acte rapporté durant l'année écoulée.

Le refuge de toutes les peurs | Michèle Ouimet | Actualités. Dimanche soir. Une femme, Mary, regarde la télévision. Blottie contre elle, sa fille, Elizabeth. La maison est calme, l'atmosphère feutrée. Elizabeth a 8 ans. Corps svelte, cheveux tressés, teint brun chocolat. Mary et Elizabeth ont une relation tricotée serré. Mary ne parle qu'anglais. Elle se rappelle avec amertume à quel point elle a aimé cet homme. Tout a basculé lorsque Mary lui a annoncé qu'elle était enceinte. L'année dernière, Mary a passé deux semaines dans un refuge, «because everything was falling apart». Elle est retournée vivre avec son musicien, même si elle se doutait qu'il recommencerait à la battre.

Sa fille lui rappelle son homme. Elizabeth fréquente l'école française. Isabelle arrive. Sa fille de 3 ans, Sophie, la suit comme une ombre. Une lettre d'une page. La cuisine est vide, seul le ronronnement usé du réfrigérateur brise le silence. Vers 9h, Elizabeth part à l'école avec sa mère. Il manque des documents. . - Quand le dossier sera complet», répète la secrétaire. 10h. Viols des Femmes en RDC : Des Françaises au chevet des Congolaises. Valérie Trierweiler Un événement fort en symboles vient d’avoir lieu à Bukavu. Mme Yamina Benguigui, Ministre française déléguée à la Francophonie ainsi que Mme Valérie Trierweiller, compagne du Président français et ambassadrice de la Fondation France Liberté, ont tenu leur promesse faite lors du sommet de la Francophonie d’Octobre 2012 à Kinshasa. A cette occasion, les deux dames n’avaient pas pu contenir leur indignation après avoir touché du doigt les souffrances des Congolaises victimes de viol.

A la faveur de la campagne qu’elles mènent désormais pour que le droit des femmes soit inscrit dans la Charte de l’OIF dès le prochain sommet qui se tiendra à Dakar, elles sont revenues en RDC où elles ont tenu à mettre en lumière le courage d’un homme, Dr Denis Mukwege ou “le médecin qui répare les femmes”, pour sa prise en charge de ces misérables dont beaucoup se retouvent au ban de la société après avoir subi des viols et quelques fois des mutilations. Et alors? Moralité. Les modèles féminins de demain | Société. Publié le 09 mars 2013 à 07h00 | Mis à jour le 09 mars 2013 à 09h27 Partager Nous avons demandé à chaque femme figurant au palmarès des femmes d'influence de La Presse présenté vendredi dans nos pages de nommer une jeune femme de son entourage qui a le potentiel pour devenir à son tour, un jour, une femme d'influence au Québec.

Nous vous les présentons aujourd'hui. Précisons que la juge France Charbonneau n'a pu se prêter à l'exercice, en invoquant son droit de réserve. C'est le jury qui, après en avoir discuté, s'est entendu sur le choix d'une candidate. Eugénie Brouillet CHOIX DE PAULINE MAROIS, première ministre du Québec À 40 ans, Eugénie Brouillet est un cas exceptionnel: deuxième femme à occuper le poste de doyen depuis la fondation de la faculté de droit de l'Université Laval, en 1850, cette spécialiste en droit constitutionnel et en droits de la personne a occupé le poste de vice-doyenne durant deux ans avant d'être nommée à la tête de la faculté.

Véronique Mercier Nathaly Riverin. La réplique › Le mariage - Les femmes doivent-elles se méfier du mariage au Québec? Connexion Elsa Beaulieu Bastien - Militante féministe et coordonnatrice du Groupe interuniversitaire et interdisciplinaire de recherche sur l’emploi, la pauvreté et la protection sociale (GIREPS) et Lise Gervais - Coordonnatrice générale de Relais-femmes 7 février 2013 Société / Actualités en sociétéLa réplique › Le mariage - Les femmes doivent-elles se méfier du mariage au Québec?

Photo : La Presse canadienne (photo) Michelle Siu Le déclencheur « Désolée pour les mordues de magazines de mariées, mais l’idée foncière du mariage n’a rien de romantique. Il s’agit d’un système féodal où les femmes devenaient littéralement la propriété de leur mari, la raison d’ailleurs de prendre son nom à lui, ce que la loi 89 va désormais interdire. Dans sa chronique, Francine Pelletier nous propose un « voyage dans le temps » pour remettre le débat sur le jugement « Lola c.

Des réformes révolutionnaires ! Le chemin parcouru Des protections contre des iniquités et vulnérabilités réelles Site complet.

Laicité

Féminisme. Féminisme. ORÉGAND: ORÉGAND. Le 8 avril 2014, l’ORÉGAND, en collaboration avec le Réseau québécois en études féministes (RéQEF) et le Comité de recherche 04 de l’Association internationale des sociologues de langue française (AISLF), offrait une conférence-midi au cours de laquelle Caroline Caron, professeure au Département des sciences sociales de l’UQO, présentait les résultats de ses recherches. Celles qu'elle mène présentement portent sur les aspects positifs des rapports qu’entretiennent les jeunes avec la technologie et les médias, notamment au regard de l’engagement, de la participation et de la citoyenneté. Dans cette conférence, elle aborde cependant un sujet délicat qui a surgi de son récent examen exploratoire de profils créés sur YouTube par des adolescentes : sur ces profils, on observe parfois la présence de réponses sexistes suite à la publication de contenus en ligne par les jeunes internautes féminines.

Lire la suite "Web 2.0 : un espace égalitaire ? " » Lire la suite "Nos « playlists » sur YouTube" »