Software to the cloud

Facebook Twitter

Flash : pourquoi il faut encore vous y faire. Après la défection de Flash sur les plateformes mobiles, les partisans du HTML5 ont en ligne de mire le champ de bataille suivant : les ordinateurs (lire Occupy Flash : pour un web meilleur… et inversement).

Flash : pourquoi il faut encore vous y faire

Cependant les choses sont loin d'être gagnées d'avances, car Flash conserve quelques avantages auxquels le HTML5 ne peut encore prétendre. Ubiquité du moteur d'exécution Si Flash a bénéficié d'une adoption aussi rapide sur les navigateurs et les sites web, c'est qu'il offrait une solution à un véritable casse-tête pour les développeurs web : il offrait un moteur d'exécution unique et universel sur tous les navigateurs, alors que le HTML nécessite souvent une adaptation à chaque navigateur.

C'est le fameux "write once, run anywhere" (écrivez une seule fois, exécutez n'importe où) qui fut autrefois la promesse de Java, pleinement remplie par Flash, du moins jusqu'à l'apparition des plateformes mobiles. Cauchemar audiovisuel Les choses ne s'en tiennent pas là malgré tout. Eco-systèmes. HTML5.

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

HTML5

HTML5 (HyperText Markup Language 5) est la dernière révision majeure d'HTML (format de données conçu pour représenter les pages web). Cette version est en développement en 2013. HTML5 spécifie deux syntaxes d'un modèle abstrait défini en termes de DOM : HTML5 et XHTML5. Le langage comprend également une couche application avec de nombreuses API, ainsi qu'un algorithme afin de pouvoir traiter les documents à la syntaxe non conforme.

Le travail a été repris par le W3C en mars 2007 après avoir été lancé par le WHATWG. Dans le langage courant, HTML5 désigne souvent un ensemble de technologies Web (HTML5, CSS3 et JavaScript) permettant notamment le développement d'applications (cf. Contexte historique[modifier | modifier le code] Changements par rapport à HTML 4.X et XHTML 1.X[modifier | modifier le code] Spécifications[modifier | modifier le code] Les spécifications sont publiées par le W3C Doctype[modifier | modifier le code] <? Pour la balise <a>: Google Currents : flipboard sur iOS / Android. Poursuivant ses efforts pour rendre l'accès aux contenus plus attractifs sur smartphone et tablette, Google lance une nouvelle application baptisée Google Currents et qui se charge d'afficher le contenu de sites Web sélectionnés comme des magazines.

Google Currents : flipboard sur iOS / Android

On trouve ainsi un réorganisation en colonnes avec mise en avant des images d'illustration, résumé et développement de l'article accessible en un clic. L'application, disponible à la fois sur Android et sur iOS, reste pour le moment réservée au marché US mais elle pourrait bientôt s'élargir à d'autres marchés. Pour cette version US, Google a travaillé avec 150 éditeurs fournissant 180 titres, dont CNet, AllThingsD ( blog techno du Wall Street Journal ), Huffington Post...Les contenus affichés sont optimisés pour les écrans des smartphones et des tablettes et restent consultables hors ligne.

Google donne en outre la possibilité aux éditeurs de personnaliser l'aspect de leur média sur Google Currents. Currents. Add your favorite content From leading publications, to blogs you follow, you can browse, read, and share favorite content, presented in a swipable magazine format.

Currents

Follow breaking news stories Google search technology identifies and delivers the hottest breaking stories in categories such as world, entertainment, sports, science, and more. Designed for all your devices Whether sitting on your couch, riding a train or plane, your Currents content is ready for highspeed reading on your Android or Apple phone or tablet. Facebook. Create unique websites without writing code.