background preloader

Ludmillamay

Facebook Twitter

MAY

Être Employé chez Monoprix : avis d'employés. Mauvaise expérience Une entreprise avec une surcharge de travail avec un personnel réduit, recrutement supplémentaire refusé tant qu'il y a pas un salarié blessé ou en arrêt maladie.

Être Employé chez Monoprix : avis d'employés

Aucune reconnaissance envers le personnel bien souvent. ll faut qu'un salarié fasse un malaise au sein du magasin pour qu'ils acceptent de le prendre au sérieux quand celui-ci est pas bien ou qu'il craque en dehors du travail avec une tentative de suicide qui le conduit tout droit à l'hôpital pour cause qu'il est presque inconscient. Ce qui conduit un salarié chez Monoprix à être dans cet état c'est la fatigue, le travail en trop, le manque de personnel et la pression abusif de supérieurs sans oublier des horaires non compatible avec le travail à faire et d'autres cas encore.

Autrement les tickets restaurants, le 13 mois payé au smic et d'autres petits avantages. Points positifs Tickets restos, 13 mois payé, magasin grand et lumineux en général Points négatifs payé au smic, surcharge de travail. Monoprix. Document unique d'évaluation des risques (DUER) Document unique d'évaluation des risques (DUER) La CFDT cartonne chez Monoprix. « Depuis 2012, nous avons labouré le terrain partout où c’était possible, explique Patricia Virfolet, la déléguée syndicale centrale (DSC) CFDT de Monoprix.

La CFDT cartonne chez Monoprix

Notre équipe de six personnes s’est déplacée en région à la rencontre des salariés. J’ai aussi demandé à ceux qui étaient hors de Paris de rendre visite aux salariés des magasins proches du leur. Et depuis le début de l’année, nous avons accéléré la cadence de nos visites. » Pendant ce temps-là, la CGT a fait campagne… contre le projet de loi Travail, loin des préoccupations des salariés de Monoprix. Résultat : 39,73 % des voix pour la CFDT aux dernières élections professionnelles de juin 2016, qui dépasse ainsi la CGT (32,94 % contre 51,49 % en 2012). Cette victoire historique de la CFDT trouve ses raisons dans ce travail de fourmi réalisé pendant quatre années. « En 2012, nous étions passés de 22 % à un peu plus de 26 %.

Le langage de vérité de la CFDT Fatoumata Bathily aussi est une battante. L’aide “involontaire” de la CGT. Travailler chez Monoprix : avis et notes des salariés. Monoprix. Chez Monoprix, le succès collectif va de pair avec votre réussite individuelle !

Monoprix

À travers salaire et primes, vous êtes directement associé(e) à la croissance des performances de Monoprix : Une rémunération fixe pouvant être complétée de primes (habillage ou vacances, par exemple). Prévention des Risques Professionnels en Grande Distribution - Espace CHSCT. La Grande Distribution (hypermarchés et supermarchés alimentaires ou de bricolage, …) est l’un des plus importants employeurs, avec près de 500 000 salariés y travaillant.

Prévention des Risques Professionnels en Grande Distribution - Espace CHSCT

Or, ce secteur se caractérise par un nombre élevé d’accidents de travail et de maladies professionnelles, liés notamment aux manipulations et manutentions manuelles qui en sont la principale cause, puis des chutes et glissades de plain-pied et les coupures avec les outils à main. La Grande Distribution (hypermarchés et supermarchés alimentaires ou de bricolage, …) est l’un des plus importants employeurs, avec près de 500 000 salariés y travaillant. Qu’est-ce que l’ergonomie ? - Aménagement des espaces de travail tertiaires. Sante-qvt - Aménagement des espaces de travail tertiaires Warning: Missing argument 2 for sommaire_aff(), called in /home/preventi/www/article-dossiers.php on line 87 and defined in /home/preventi/www/article-dossiers.php on line 22 Dérivé du grec "ergon" (le travail) et "nomos" (normes), l’ergonomie (ou les "facteurs humains") est la discipline scientifique qui s’occupe de la compréhension des interactions entre les hommes et les autres éléments d’un système.

Qu’est-ce que l’ergonomie ? - Aménagement des espaces de travail tertiaires

C’est aussi une profession qui applique les théories, les principes, les données et les méthodes pour concevoir dans le but d’optimiser le bien-être des hommes et la performance du système dans son ensemble. Comment lutter contre les TMS au travail. " Un jour, alors que je tenais mon petit-fils dans mes bras, j'ai été prise d'une douleur si fulgurante que j'ai failli le lâcher.

Comment lutter contre les TMS au travail

C'est là que j'ai décidé de voir un médecin " : depuis longtemps déjà, cette ouvrière dans l'agroalimentaire, abonnée aux gestes répétitifs, souffrait de fourmillements dans les bras, d'élancements qui la réveillaient durant la nuit. " En me racontant son histoire, la dame avait les larmes aux yeux ", se souvient l'ergonome Stéphane Denis, gérant associé chez Idénéa, dans la région grenobloise. Heureusement, l'histoire finit plutôt bien : opérée du poignet, la salariée a retrouvé son poste. Elle a également contribué à la réorganisation de son atelier, et évité ainsi à d'autres d'endurer les mêmes souffrances. Maladie professionnelle n°1 ! En moins de quinze ans, les troubles musculo-squelettiques (ou TMS) sont devenus la première cause de maladie professionnelle en France ! Une lutte encore timide.