background preloader

Luciegrz

Facebook Twitter

Lucie Grz

Kamerun - Design et mode - Goethe Institut. Le principe est le suivant : à partir d'un nombre indéterminé de textes courts, de types d'écritures, de motifs et de photos, un magasin en ligne (la firme Spreadshirt) génère, avec un logiciel, à l'intention du client, des motifs dont la combinaison est pour ainsi dire une exclusivité.

Kamerun - Design et mode - Goethe Institut

Passig estime le nombre de motifs à environ 41121250000000. Vous avez de nouveaux messages Le concept de Katrin Passig incarne cette tendance à amalgamer art, mode et technologie; cette technologie n'interagit toutefois pas directement avec le matériau lorsque le vêtement est porté. Elle n'intervient que dans la phase de production et laisse son empreinte - motif, dessin d'autant plus caractéristiques. LES MARQUES DE LUXE BRISENT LA GLACE - Les fondamentaux du marketing - RELATIONNEL.

Luxe: reste proche du client La crise a remis la relation client au coeur de la communication des marques de luxe.

LES MARQUES DE LUXE BRISENT LA GLACE - Les fondamentaux du marketing - RELATIONNEL

Naguère méfantes à l'égard du marketing digital, elles misent depuis quelques mois sur les médias sociaux, mais souhaitent conserver le lien privilégié tissé avec chacun de leurs clients. Quoi de plus exigeante que la clientèle du luxe? Selon le World Luxury Tracking, une étude menée entre 2007 et 2009 par Ipsos Marketing et l'Association des professionnels du luxe, elle le serait même de plus en plus. L'année dernière, 73 % des clients se disaient attachés aux services que la marque était susceptible de leur apporter, contre 69 % deux ans auparavant. 46 % souhaitaient vivre quelque chose d'exceptionnel grâce à elle (+ 4 %) et 50 % accordaient une importance à l'histoire de la marque (+ 4 %). Dans le luxe, les programmes relationnels sont un moyen de prolonger le rêve qui se construit autour des produits. Notons que les clientèles des marques de luxe sont très hétérogènes.

12 classic content marketing problems (and how to avoid them) Chances are some sort of content marketing will be happening in your business.

12 classic content marketing problems (and how to avoid them)

After all, it’s a fairly nebulous term that covers digital marketing disciplines where there’s no media spend. But while you might be doing content marketing, are you sure it’s working? Surveys suggest that many marketers are uncertain of the effect of content marketing. Working in a range of organisations over the last few years as a content strategy consultant, I’ve seen quite an array of specific business problems that hamper content marketing efforts. But these often boil down to the same old problems – most of which I’ve outlined below so you can avoid them. For a comprehensive checklist for content strategy, check out my blog about the 24 ingredients for a delicious content strategy. 12. A concurrent theme of this post is that content marketing activity is not properly planned out and often done on a whim. A ‘just get on and do it’ mentality doesn’t really help. [Saga] Datawords, le marketing digital en mode multiculturel. Il aura fallu près de quinze ans pour mettre un nom sur l'activité de l'agence Datawords : l'e-multiculturalisme !

[Saga] Datawords, le marketing digital en mode multiculturel

Derrière ce mot difficile à prononcer se cache une démarche essentielle pour toute marque tournée vers le monde extérieur, celle d'adapter ses contenus digitaux aux spécificités culturelles et techniques des marchés étrangers. L'idée semble évidente mais elle fut à l'origine tellement novatrice que l'action précéda le nom. Rapide retour en arrière : nous sommes à Paris, à la fin des années 1990. Jeune stagiaire chez L'Oréal, l'étudiant en école de commerce Alexandre Crazover, l'actuel CEO de l'agence, est témoin d'un incident qui va orienter toute sa carrière.

"Il s'agissait du visuel d'une publicité magazine pour la marque Redken [soins capillaires, NDLR], raconte-il, le mannequin choisi pour la publicité américaine ne correspondait forcément pas au marché français. Le futur confirmera le bien fondé du principe, mais les débuts furent laborieux. Lire la suite en page 2. "Tie Break" : l'application récréative d'Hermès - Menly. Elle se porte au bureau ou lors des grandes occasions, et est aujourd’hui au coeur de la nouvelle bonne idée d’Hermès.

"Tie Break" : l'application récréative d'Hermès - Menly

La cravate, ou celle qui, associée à un terme bien connu des tennismen, a donné son nom à la nouvelle application de la maison. Subtilement nommée « Tie break », celle-ci mélange divertissement et conseils pour mieux occuper les hommes en soif de doux moments d’oisiveté. Riches de propositions, l’application disponible sur Apple et Androïd propose à ses utilisateurs de profiter de petits jeux, GIFs animés, histoires ou citations, mais aussi de s’initier à l’art de choisir et de nouer leur cravate. Plus encore, « Tie Break » donne la possibilité aux amoureux de l’accessoire de découvrir les nouveaux modèles Hermès et de tester leurs motifs en les confrontant à leur propre tenue.

Les Nouveaux Ateliers : une autre idée du costume sur-mesure. Chers Yers, parce qu’on est pas tous des pubards à grosses lunettes (sans correction bien entendu) qui enfilent jean/tee-shirt/Vans le matin pour aller taffer, se pose la question fatidique : Comment être bien fringué en costard ?

Les Nouveaux Ateliers : une autre idée du costume sur-mesure

Premier élément de réponse : sûrement pas en optant pour Delaveine…à moins que vous ne soyez agent de sécurité chez Franprix et là malheureusement, les mecs ne transigent pas avec l’uniforme ! Question de crédibilité… On pense donc aux enseignes telles que Célio ou autres Zara… mais le résultat, parfois passable, est bien souvent quelconque. Cabine d'essayage virtuelle : révolution ou déception ?