background preloader

Q9 Relation pix cout qualité

Facebook Twitter

9 Méthodes efficaces pour fixer le prix de vos produits. La stratégie de prix est une dimension importante qui doit être considérée sérieusement par toutes les entreprises souhaitant optimiser leurs revenus.Pour cela, diverses méthodes de pricing peuvent être utilisées pour trouver le juste prix d'un produit. Voyons ensemble ces différentes manières de fixer les prix de vos produits. La fixation des prix à partir de vos dépenses Cela consiste à considérer que :Prix de vente = coût de revient + marge Par exemple : si pour une machine à laver, le coût de production unitaire et de 200 euros, le coût de distribution de 50 euros et on veut réaliser une marge de 50 euros.

Le produit sera donc revendu directement au client pour un total (200 + 50 + 50) = 300 euros. Une autre méthode consiste à déterminer le prix minimal qu'il convient de choisir pour ne pas vendre à pertes. Par exemple : pour la production de sèches cheveux, les coûts fixes sont de 75 000 euros et vous voulez atteindre une marge bénéficiaire de 40%. Source : blog.businesstoolbox.fr. La détermination du prix. Plusieurs méthodes qui peuvent être complémentaires sont disponibles pour déterminer le prix. Le prix peut être soit déterminer par l’analyse : du client. de la concurrencedes coûts de revient Détermination du prix par le client Le client est aujourd’hui mieux informé et capable pour la plupart des produits et services de comparer les prix pratiqués.

De manière basique, pour pouvoir le fixer, il est nécessaire de pouvoir répondre à deux questions : En dessous de quel prix le produit ou service ne lui semble pas bon ? Une étude par le biais d’un questionnaire pourra permettre de répondre à cette question. L'analyse des résultats permettra cependant de fixer la tranche de prix acceptable par le plus grand nombre de clients. A prix égal, le consommateur pourra être prêt à choisir le produit ou le service de l’entreprise voire à le payer plus cher si celui-ci lui apparaît de meilleure qualité.

Détermination par la concurrence Détermination par le prix de revient. La détermination du prix. La stratégie de prix - Les jeudi d'Emilie. La détermination du prix. Le juste prix, une affaire de virgule. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Nathaniel Herzberg Fixer le juste prix. La question est vieille comme le monde, ou du moins comme le commerce. Un coup d’œil aux rayons des magasins laisse songeur. Qui, en effet, peut croire que 39,90 euros est très différent de 40 euros ? Deux économistes de Singapour, Monica Wadhwa (Insead) et Kuangjie Zhang (Nanyang Technological University) ont publié un article dans le Journal of consumer research qui promet d’éclairer le commerçant, comme le consommateur. L’affirmation s’appuie sur une batterie d’études comportementales. Dans le second cas, le phénomène inverse a été observé, sans que les deux prix décalés puissent être sérieusement départagés.

Usage familial contre utilisation scolaire Peut-être la nature même des deux produits cachait-elle d’autres motivations ? Et si le cerveau se trouvait occupé par autre chose, quel en serait l’effet ? Encore faut-il décider de ce qu’est un prix rond. Le prix pour les consommateurs. Introduction Le contexte économique (crise, tension sur le pouvoir d’achat), les nouvelles possibilités offertes par les technologies de communication (internet et mobile) et les évolutions réglementaires de ces dernières années ont accru la compétition en matière de prix et conduit distributeurs et producteurs à s’engager dans une guerre des prix pour maintenir leurs volumes de ventes et leurs parts de marché.

La communication sur les prix est devenue omniprésente qu’il s’agisse de mettre en avant des prix bas permanents ou des politiques promotionnelles. Parallèlement, facilitées par les progrès technologiques, les pratiques de prix différenciés selon les contextes d’achat et les niveaux de demande se sont développées. La perception des prix par les consommateurs est un phénomène complexe. Différentes études menées montrent un décalage entre perception des prix par les consommateurs et réalité de l’évolution des prix. De nombreux secteurs ont vu le développement des modèles low cost. Paroles d'expert : le coût de revient - APCE, agence pour la création d'entreprises, création d'entreprise, créer sa société,l'auto-entrepreneur, autoentrepreneur, auto-entrepreneur, auto entrepreneur, lautoentrepreneur, reprendre une entreprise, aides à 

Fixation des prix dans la restauration, tous nos conseils pour atteindre vos objectifs. Coût de revient= Mat. 1ère + Personnel + Frais de Fonctionnement + Coûts Gestion + Coûts d’Occupation. Le coût de revient idéal ne doit pas dépasser le coefficient 3,5 du coût matière. Dans chaque gamme de produits, on détermine trois niveaux de prix : bas médian haut Le niveau médian doit compter autant de produits que les 2 autres gammes réunies. Si la gamme est longue, on préférera ajouter des produits en niveau bas, plutôt qu’en haut (sauf dans un restaurant de luxe).

Pour déterminer ces 3 niveaux, il suffit de soustraire le prix le plus bas, de celui le plus haut. Puis de séparer ce résultat en trois, pour obtenir l’écart de chaque niveau. Exemple : prix le plus bas 8 € / prix le plus haut 23 € : 23-8 = 15. 15/3= 5 le niveau bas va donc : de 8 à 13 € le niveau médian va donc : de 13 à 18 € le niveau haut va donc : de 18 à 23 € Il ne reste plus qu’à répartir les plats dans les trois niveaux de prix.

Il mesure la corrélation entre le prix moyen demandé et le prix moyen offert. Comment définir une stratégie de prix (partie I) - Xavier Bersillon TVDMA est la 1ère Web TV du Management et Droit des Entreprises. Interview de : BERSILLON Xavier Comment définir une stratégie de prix ? (partie 1) Définir une stratégie de prix. Pricing : ensemble des processus et décisions qui conduisent à la définition des prix. Prix : levier de croissance et de rentabilité. Importance de la perception du prix, du besoin d’évolution des méthodes de formation des prix, de l’anticipation des mouvements de la concurrence, de la connaissance de l’incidence des prix sur les volumes, de la spécificité des produits et des clients.

Les principaux facteurs à prendre en considération sont : les objectifs de la stratégie marketing : volume et part de marché ou rentabilité unitaire, la structure des coûts de production et de distribution, la politique de prix de la concurrence et de la distribution et l’élasticité de la demande finale au prix. La décision devra donc reposer sur le trinôme : coût/demande/concurrence et s’adapter à celui-ci tout au long de la vie du produit. Pour aller plus loin : Partie 2. iMac, iPhone, iPad: comment Apple arrive à vendre très cher des produits moins innovants.