Graphics

Facebook Twitter
Faut pas rester là, madame, faut partir maintenant BienBienBien, la fin et la suite Amis de l’internet moderne, après quelques années de bons et loyaux services à aimer internet, chérir le lol, déterrer le pire de YouTube, disséquer hadopi (tout en fantasmant honteusement sur NKM), saboter la productivité de la France qui se lève tôt – oui madame – et analyser avec une mauvaise foi exemplaire des choses qui ne méritaient vraiment pas de l’être, l’heure est venue pour BBB de tirer, en tout cas provisoirement, sa révérence. En 3 ans, de ses mains agiles, la petite équipe de BienBienBien s’est rendue coupable de 3,000 articles, reçu plus de 18,000 commentaires et tué des centaines de milliers d’heures de notre belle compétitivité bien de chez nous. Mais si BBB entre en hibernation, il n’est par mort pour autant. BienBienBien

BienBienBien