background preloader

Open Source

Facebook Twitter

Le logiciel qui permet à Stephen Hawking de communiquer passe en open source. Openculture: Read 15,000 Marvel Comics Online ... Hormieres : #opensankoré réunion de travail ... Une base de données recensant les logiciels libres et gratuits par discipline. Des bandes dessinées gratuites et « libres de droits » Digital Comic Museum (DCM) est un site web dédié aux Comics tombés dans le domaine public et publiés au cours de l'âge d'or (« Golden Age ») de la bande dessinée américaine (1938-1945).

Des bandes dessinées gratuites et « libres de droits »

L'objectif de DCM est d'offrir un accès gratuit à des centaines de bandes dessinées publiées avant 1959, numérisées et téléversées sur la plateforme par les utilisateurs. Bien évidemment, les modérateurs et administrateurs du site veillent tout particulièrement à éviter la mise en ligne de bandes dessinées protégées par le droit d'auteur (copyright). Linux Voice. How Munich switched 15,000 PCs from Windows to Linux Munich city council has migrated 15,000 workers from Windows to Linux.

Linux Voice

It’s a great success story for Free Software, and it upset Microsoft enormously. We visited the city and talked to Peter Hofmann, the man behind the migration – so read on for all the juicy details about what went right, what went wrong, and what made Steve Ballmer sweat… Gallica : près de 3000 livres au format ePub. 8 logiciels libre à adopter via. 01Business le 16/05/14 à 10h15 Tout le monde n’a pas forcément les moyens d’investir dans la suite Office ou la suite Adobe.

8 logiciels libre à adopter via

Il existe des logiciels libres vous permettant d’effectuer votre travail bureautique, de retouche photo, de mise en page ou encore de montage vidéo, sans même dépenser un centime! La ville de Munich adopte Linux. Les défenseurs du logiciel libre le disent : s'il ne parvient pas à percer aujourd'hui, la responsabilité des administrations publiques n'y est pas étrangère.

La ville de Munich adopte Linux

Bien souvent, ce sont les logiciels de Microsoft qui dominent dans le secteur public et le logiciel libre n'a pas véritablement sa place à grande échelle. Seulement, cette situation pourrait changer si l'exemple de la ville de Munich est suivi. En effet, le conseil d'administration vient de voter le passage de Windows à LiMux, la contraction de Linux et de Munich, un système d'exploitation libre pensé pour les employés de la ville. Cela fait depuis 2001 que les discussions sont en cours et Steve Ballmer lui-même était venu assister à des conseils municipaux pour tenter de sécuriser la position de Microsoft.

Tout savoir sur les licences Creative Commons en 2 min. Le Ministère de la Culture a réalisé avec Creative Commons France, une petite vidéo qui vous permettra de comprendre exactement comment fonctionnent les licences CC.

Tout savoir sur les licences Creative Commons en 2 min

Du coup, si les licences ouvertes ne sont pas très claires pour vous, je vous invite à regarder ce petit clip. Autrement, même si vous êtes un barbu de la licence, c'est toujours bon à avoir sous la main pour montrer à vos amis ou votre famille qui est peu ou pas familier avec ce concept. Les licences Creative Commons par culture-gouv Histoire d'appliquer la leçon eux-même, toutes les données des sites culture.fr et culturecommunication.gouv.fr sont maintenant placées sous licence CC. Remarquable intervention d'Isabelle Attard aux États Généraux de l’Open Source. Les États Généraux de l’Open Source étaient réunis le 6 mars dernier pour une convention de synthèse. Nous avons choisi d’en reproduire ci-dessous la remarquable conclusion de la députée Isabelle Attard. Framaka : Logiciel Libre / Open Source,... Des projets open-source qui changent le monde. Source: Open (opensource.com) Ouverture, partage, transparence, inclusion et autonomie font partie des maîtres-mots de l'Open-Week qui se déroule en Ile-de-France jusqu'au 11 avril.

Des projets open-source qui changent le monde

Une occasion rêvée pour revenir sur de multiples projets développés dans un état d'esprit et une culture libres et ouverts. Ça coule de source. Grenoble a une adjointe au maire déléguée à l'open data et veut utiliser des logiciels libres. Comme le sait qui a suivi les élections municipales des 23 et 30 mars, elles ont été marquées à Grenoble par une quadrangulaire au second tour, avec outre une liste UMP, UDI et AI et une liste Front national, un duel à gauche entre deux listes.

Grenoble a une adjointe au maire déléguée à l'open data et veut utiliser des logiciels libres

L'une (PS, MoDem, PCF, MRC et PRG) était menée par le premier adjoint au maire sortant, le socialiste Jérôme Safar, et l'autre (EELV, PG, Les Alternatifs, GA, ADES, Réseau Citoyen) par l'écologiste Eric Piolle. Cette dernière liste était en tête au premier tour, et la liste PS avait refusé de fusionner à son profit. Dimanche 30 mars, cette liste écologistes et alternatifs a emporté largement la victoire (40% des voix, 12 points et demi devant le PS), donnant à EELV la plus grande ville (près de 160.000 habitants) que le parti écologiste a jamais gérée à ce jour (Montreuil, en Seine-Saint-Denis, dirigé de 2008 à 2014 par l'ancienne ministre Dominique Voynet, compte un peu plus de 100.000 habitants). "Favoriser la diffusion des connaissances"