background preloader

Action culturelle

Facebook Twitter

Les bibliothèques face à la réforme des rythmes scolaires. Recommandations de l’ABF concernant l’application pour les bibliothèques du décret réformant les rythmes scolaires. La mise en place de la réforme des rythmes scolaires1, et les questions concrètes qui en découlent, notamment auprès des bibliothèques, conduisent aux recommandations ci-dessous.

Recommandations de l’ABF concernant l’application pour les bibliothèques du décret réformant les rythmes scolaires

La réforme, une opportunité pour les bibliothèques de formuler de nouvelles offres pour un public spécifiqueLa participation à ces accompagnements périscolaires est une chance pour les bibliothèques de toucher un public d’enfants diversifié dans un cadre plus souple que pendant le temps scolaire. Le rôle des bibliothécaires de transmettre la lecture plaisir, mais aussi d’être passeurs d’autres pratiques culturelles ou ludiques, ne peut être que valorisé par cette opportunité. Les conséquences naturelles de ces engagements impliquent une réflexion globale sur l’organisation, les contenus de l’accueil des enfants en bibliothèque (temps scolaire / périscolaire), les publics prioritaires et les ressources nécessaires (budget, ressources humaines, locaux).

Accueil des classes en bibliothèque : de l'occupationnel au projet concerté - fiche13.pdf. Publics : quelles attentes ? Bibliothèques : quelles concurrences ? - Bibliothèque et concurrence : par quel(s) bout(s) prendre la question ? - Éditions de la Bibliothèque publique d’information. 1 Directeur de la bibliothèque départementale du Val d’Oise. 1Note portant sur l’auteur1 2Deux images pour commencer : le portrait d’un homme et la vue d’une foule.

Publics : quelles attentes ? Bibliothèques : quelles concurrences ? - Bibliothèque et concurrence : par quel(s) bout(s) prendre la question ? - Éditions de la Bibliothèque publique d’information

L’homme, c’est Egon Krenz, éphémère successeur, du 18 octobre au 7 décembre 1989, d’Erich Honecker à la tête du parti socialiste unifié de la rda. La foule, c’est celle des manifestants est-allemands qui se sont mis à scander, dès le changement de dirigeant : « Egon Krenz, wir sind die Konkurrenz » (Egon Krenz, nous sommes la concurrence).

L'éducation artistique et culturelle : une priorité pour la jeunesse. L'éducation artistique et culturelle au service de la citoyenneté Dans le cadre de la mise en œuvre du Comité interministériel à l’égalité et à la citoyenneté du 6 mars 2015, le ministère de la Culture et de la Communication a engagé une action déterminée atour d'axes structurants qui visent à favoriser l'exercice de la citoyenneté et le vivre ensemble.

L'éducation artistique et culturelle : une priorité pour la jeunesse

Mettre la culture au service de la citoyenneté et des valeurs républicaines Le Gouvernement a d’ores et déjà engagé plusieurs actions : lancement de l’appel à projet national pour le développement des médias de proximité, signature d’une convention pour le développement du service civique dans le secteur culturel, lancement de l’appel à projet national pour favoriser la maîtrise et la pratique du français par les actions culturelles.

Le nouveau plan national pour la rentrée 2015 est lancé L'objectif : "ouvrir les portes", encore davantage. Pourquoi l'ouverture des bibliothèques le dimanche fait débat. Un amendement proposé par l'ancienne ministre de la Culture Aurélie Filippetti veut obliger les maires à discuter de la possibilité d'ouvrir les bibliothèques de leur commune le dimanche.

Pourquoi l'ouverture des bibliothèques le dimanche fait débat

Après les magasins, faudrait-il ouvrir les bibliothèques le dimanche? C'est une question à laquelle Aurélie Filippetti aimerait que les maires répondent en conseil municipal. Pour ce faire, la députée de Moselle a déposé un amendement au projet de loi Macron. En clair, ce texte vise à «favoriser un débat municipal sur la politique d'ouverture des bibliothèques, au moment où le maire soumet pour avis les dimanches pour lesquels il prévoit d'autoriser l'ouverture des commerces», comme le prévoit déjà la loi Macron.

La décision d'ouvrir ou non reviendra, bien entendu, aux élus. La lecture publique au coeur de l'action culturelle en 2017. ActuaLitté CC BY SA 2.0 Avec 2,5 millions de personnes en situation d’illettrisme en France, l’encouragement à la lecture publique devient un « outil essentiel pour prévenir les inégalités sociales et culturelles », explique le rapport.

La lecture publique au coeur de l'action culturelle en 2017

Cependant, il importe de rompre avec la dimension intimidante de la lecture – et « l’instrument majeur de cette sensibilisation reste la bibliothèque ». Et cibler la jeunesse devient la priorité. Plusieurs constats sont posés : depuis l’opération premières pages offrant des albums, l’inscription en bibliothèque, etc., jusqu’à l’analyse de l’association Lire et faire lire, pour qui 37 % des enfants ne savent pas lire en sortant du collège, la situation est tendue. 80,4 millions € reconduits pour 2017 dans la DGD. « Enjeux actuels des bibliothèques »

Nouveaux services et conduite du changement Pour introduire cette première table ronde, Jean-Louis Glénisson (directeur des médiathèques de Poitiers) rappelle le contexte général de baisse d’utilisation des bibliothèques.

« Enjeux actuels des bibliothèques »

Ce phénomène nous conduit à nous interroger sur la modernisation des services proposés par les bibliothèques publiques et l’élargissement de leurs horaires d’ouverture. Sur la question de la mise en place de nouveaux services, Marie-Christine Jacquinet (directrice de la BDP des Yvelines qui a coordonné le 23ème numéro de la « Boite à outils », Créer des services innovants) résume les principes qui doivent guider notre action en partageant trois conseils : se mettre à la place des publics, prendre des risques et, surtout, accepter l’échec comme un élément naturel du processus d’expérimentation.

Les exemples de Viroflay (développement du numérique) et de la BDP des Yvelines (abandon total des activités de couverture de livres) illustrent cet esprit d’innovation. La BnF, avenir des bibliothèques ? C’est à Nancy que se réunissaient les directrices et directeurs de bibliothèques de grande ville pour une journée dont a rendu compte Véronique Heurtematte. « Quel modèle de bibliothèque sommes-nous en train de construire ?

La BnF, avenir des bibliothèques ?

» était la question à l’ordre du jour. Sans surprise il faudra patienter pour obtenir des réponses claires. Juliette Lenoir qui recevait ses collègues a bien proposé des pistes dans son propos de clôture. VIDEO : Lecture publique - Evolution des pratiques et des métiers (Frédéric Young) Projet de loi de finances 2017 : la lecture publique au coeur de l'action culturelle. Vers une « politique culturelle » de l'émancipation. Est-ce que notre conviction d’avoir à perpétuer des politiques publiques culturelles conduites sous l’égide de l’Etat ou à renoncer à elles a jamais vraiment pris la forme d’un débat public ?

Vers une « politique culturelle » de l'émancipation

Nous ne croyons malheureusement pas que le débat citoyen portant sur les politiques culturelles et les institutions culturelles soit véritablement entretenu publiquement. Il nous semble même que ce débat portant sur les missions d’intérêt général confiées aux acteurs publics et sur leur manière d’en rendre compte en public est toujours confisqué au profit des experts qui détournent en solutions techniques des problèmes politiques peu ou mal posés. Et pourtant, il existe de nombreuses raisons de s’intéresser aux politiques culturelles. ENTRETIEN Françoise Benhamou : "Il n'y a pas d'échec du multiculturalisme, car nous vivons dedans" Economiste et spécialiste de l’économie de la culture, Françoise Benhamou a travaillé sur les effets de la mondialisation sur la culture ainsi que sur la politique culturelle française dans ses ouvrages comme L’Economie du Star-System (2002) et Le dérèglement de l’exception culturelle.

ENTRETIEN Françoise Benhamou : "Il n'y a pas d'échec du multiculturalisme, car nous vivons dedans"

Plaidoyer pour une perspective européenne (2006). Face à la mondialisation, elle décrit l’avènement possible d’une nouvelle politique culturelle impulsée par une politique européenne globale dans laquelle la France aurait sa place. La lecture publique : un enjeu fondamental des politiques publiques ? La Fédération nationale des collectivités territoriales pour la culture (FNCC) tenait le 18 mars 2005 à la Bibliothèque nationale de France (BnF) un colloque intitulé « La lecture publique : un enjeu fondamental des politiques publiques ?

La lecture publique : un enjeu fondamental des politiques publiques ?

». La journée a été dense et variée, ce qui a permis de tenir en haleine un auditoire nombreux d’élus et de bibliothécaires. La démocratisation culturelle par les bibliothèques de lecture publique, une préoccupation d’hier ? – Politiques de la culture. Par Cécile Rabot, sociologue, maître de conférences à l’Université Paris Ouest Nanterre La Défense Les bibliothèques de lecture publique ont été conçues et développées dans une perspective de démocratisation culturelle : dans le prolongement de l’instruction offerte par l’école, il s’agissait de rendre possible, pour le plus grand nombre, l’accès au savoir et à une offre de lecture de qualité. L’article 3 de la Charte des bibliothèques élaborée en 1991 par le Conseil Supérieur des Bibliothèques met encore en avant le lien entre accès à la culture et exercice de la démocratie et fait de l’égalité d’accès à la lecture et aux sources documentaires une des missions des bibliothèques : « La bibliothèque est un service public nécessaire à l’exercice de la démocratie.

Elle doit assurer l’égalité d’accès à la lecture et aux sources documentaires pour permettre l’indépendance intellectuelle de chaque individu et contribuer au progrès de la société. » Une forte expansion de la lecture publique.