background preloader

Boulot

Facebook Twitter

Oscar

OfficeScan 10.5 - Trend Micro France. Léger et efficace : réduit les taux d’infection de 62 % et les coûts de gestion de 40 % OfficeScan fonctionne jusqu'à 60 % plus rapidement (PDF/angl.) que les solutions concurrentes.

OfficeScan 10.5 - Trend Micro France

Étant donné qu'OfficeScan s'appuie sur notre infrastructure Smart Protection Network basée sur le cloud, la majeure partie des signatures n'est pas déployée jusqu'aux points finaux, ce qui libère de la mémoire pour les applications de vos utilisateurs. Les scans nécessitent moins de temps, ce qui permet de restituer les ressources plus rapidement à l'utilisateur et de minimaliser l'impact des scans de sécurité sur sa productivité. Les résultats de tests comparatifs (PDF/angl.) prouvent régulièrement que Trend Micro offre des performances plus élevées tout en réduisant l'empreinte, et surpasse ses concurrents en matière de protection globale contre les menaces. Des patchs virtuels contre les menaces de type « zero-day » Le site de Dipisoft ! En septembre 2011, je vous proposais dans un billet de tester la bêta 1 d'un nouvel outil destiné à remplacer IPScan32 à terme.

le site de Dipisoft !

Il ne s'agissait alors que d'un outil utilisable en mode ligne de commande. Très peu de personnes m'ont contacté concernant ce "prototype", j'ai donc décidé de le retirer de mon site mais de continuer à travailler dessus avec la petite poignée de bêta-testeurs qui lui ont montré de l'intérêt. Au cours de ces deux ans et demi qui sont passés, ce n'est pas moins d'une trentaine de version bêta "privées" qui ont été produites. Bref, je n'ai pas chômé et les bêta-testeurs non plus. Il y a un peu plus d'un an déjà, certains m'ont conseillé de publier une première "release" pour "amorcer la pompe" (attirer les utilisateurs quoi !). Et puis en 2013, j'ai consacré pas mal de temps libre à ma préparation pour le marathon de Paris, que j'ai enchaîné avec celui de Sénart le moi suivant.

Tellement dégoûté par cet échec, j'ai fait une nouvelle pause dans le développement.

Nagios

Les jeux sérieux permettent-ils vraiment d'apprendre ? Les "serious games" font souvent parler d'eux depuis plusieurs mois.

Les jeux sérieux permettent-ils vraiment d'apprendre ?

Même s'ils ne sont pas vraiment nouveaux (rappelons nous, dans le monde scolaire les logiciels "A la recherche de Carmen San Diego" et autre "Galswin", et depuis 2000 le développement de produits se classant comme tels), ils sont venus sur le devant de la scène du fait d'un engouement réel, en particulier dans le monde de la formation professionnelle en entreprise. Plusieurs évènements ont marqué cette évolution cette année. Le récent Forum des Serious Games 2011 a été l'occasion de faire le point. Hélène Michel, directrice de la recherche de l'école supérieure de commerce de Chambéry a répondu à nos questions (voir ci-dessous) car le travail qu'elle a mené porte sur la question de l'efficacité et de la pertinence pédagogique de ces outils.

Le monde de la formation professionnelle est traditionnellement plus porté sur l'expérimentation d'outils nouveaux que le monde scolaire ou universitaire. Bruno Devauchelle. C2i. L'objectif de ce site est de vous offrir l'accès à un ensemble de modules de formation multimédia, correspondant aux contenus des 9 domaines de compétences du référentiel C2i (Certification Informatique et Internet) vous permettant : d'acquérir ou/et d'approfondir vos connaissances informatiques ;de valoriser vos compétences relatives au domaine des technologies de l'information et de la communication.

C2i

Pour parcourir ces ressources, cliquez sur le module de votre choix dans le menu ci-dessus, puis sélectionnez le format sous lequel vous souhaitez consulter la ressource. Contenus de ce site Ces modules sont : consultables en ligne sous le format HTML. Le comité de pilotage du projet c2imes est composé de 6 universités : Avignon, Grenoble 2, Lyon 2, Nancy 1, Marseille 1, Toulouse 2 Si vous êtes enseignant et désirez participer au développement de ce projet, contactez le comité éditorial. Bonne découverte ! Les universités qui ont participé à la création de ces ressources : Jeux sérieux (Serious games) jeux vidéo, jeux électroniques et mondes virtuels au service de l'enseignement ?

Benobis, l'Internet en bibliothèque. Ticecddp49. Serious Games.

Documentation

B2i. Logiciel.