background preloader

Économie des jeux d'argent

Facebook Twitter

La Française des jeux. Jackpot de l'Etat? par Sébastien Turay. Alors que la France est sur le point d'ouvrir son marché des jeux d'argent en ligne, l'ouvrage de Sébastien Turay apporte un éclairage central: et les joueurs dans tout ça? Personne ne s'en soucie vraiment. Les entreprises cherchent à maximiser leurs bénéfices. L'Etat, qui devrait faire respecter l'intérêt général, va dans leur sens: qui dit profits dit recettes fiscales via les prélèvements sur le produit des jeux… L'auteur a mené une remarquable enquête, centrée sur La Française des jeux, détenue à 72% par l'Etat.

Le journaliste fait craquer le verni des discours de l'entreprise sur le "jeu responsable". Il décrit avec précision les moyens employés, qui poussent au jeu les populations les plus précaires, voyant en lui le seul espoir de se refaire une nouvelle vie. Employés, ouvriers, inactifs et retraités représentent les trois quarts des joueurs. La Française des jeux. Commentaires Commenter cet article. LES JEUX DE HASARD ET D'ARGENT EN FRANCE. Les jeux de hasard et d'argent constituent un phénomène majeur, sur le plan sociologique, économique et budgétaire : 62 % des Français jouent au moins une fois par an, le chiffre d'affaire des opérateurs, dont la croissance est plus rapide que celle du PIB, dépasse, globalement, celui de la SNCF.

Le total des prélèvements est supérieur au budget de la Culture et de la communication. Pourtant, ces activités semblent relativement mésestimées par les pouvoirs publics dont la politique, selon M. François TRUCY, auteur du présent rapport, est caractérisée par : - une vision partielle qui privilégie la protection nécessaire mais pas suffisante, de l'ordre public au détriment de la prise en compte de la dynamique économique du secteur et de l'aide aux joueurs dépendants ; - une attitude ambivalente des pouvoirs publics qui prélèvent des recettes importantes sur le produit d'activités implicitement réprouvées sur le plan moral.

Code de la sécurité intérieure. Les loteries de toute espèce sont prohibées. Sont réputées loteries et interdites comme telles : les ventes d'immeubles, de meubles ou de marchandises effectuées par la voie du sort, ou auxquelles ont été réunies des primes ou autres bénéfices dus, même partiellement, au hasard et, d'une manière générale, toutes opérations offertes au public, sous quelque dénomination que ce soit, pour faire naître l'espérance d'un gain qui serait dû, même partiellement, au hasard et pour lesquelles un sacrifice financier est exigé par l'opérateur de la part des participants. Sont exceptées des dispositions des articles L. 322-1 et L. 322-2 les loteries d'objets mobiliers exclusivement destinées à des actes de bienfaisance, à l'encouragement des arts ou au financement d'activités sportives à but non lucratif, lorsqu'elles ont été autorisées par le maire de la commune où est situé le siège social de l'organisme bénéficiaire et, à Paris, par le préfet de police.

21 mai 1539 - François 1er introduit la loterie en France. Les jeux d'argent sont aussi anciens que l'argent lui-même mais c'est seulement à la Renaissance que nos gouvernants s'y adonnent, y voyant un moyen indolore, voire agréable, de ponctionner les ressources de leurs sujets ! La première loterie d'État (lotto) est organisée à Florence en 1530. Le roi de France François 1er, très attentif comme chacun sait aux innovations d'outre-monts, introduit la loterie dans son royaume par un édit du 21 mai 1539.

Mais le prélèvement de l'État sur les enjeux est tel qu'il décourage les joueurs. L'idée est relancée en 1644 par Mazarin qui propose comme lots des objets précieux. Enfin, Louis XVI fonde le 30 juin 1776 l'ancêtre de notre actuelle loterie : la Loterie Royale, épaulée par 700 buralistes et des colporteurs qui, deux fois par mois, « vendent de la chance ». Après la Première Guerre mondiale, on y revient avec le dessein d'aider les « Gueules cassées » (soldats victimes de graves mutilations faciales). Bibliographie Marie Desclaux. Tendances77. Rapport financier et rse. Ip1493. Chiffres cles 2014. Plus de chances d'être touché par un astéroïde que de gagner à l'Euro Millions - LePost.fr (18:07)

Insolite 28/06/2011 à 12h42 - mis à jour le 28/06/2011 à 18h07 | vues | réactions Euro Millions | REUTERS Mardi soir, 132 millions sont mis en jeu à l'Euro Millions. Quelque part dans un des neuf pays d'Europe où les joueurs peuvent valider leurs grilles, un chanceux décrochera peut être la cagnotte record du jeu de tirage, jusqu'ici détenue par un anglais et son gain de 129.818.431 euros en octobre 2010. Il n'est pas interdit de rêver, mais les chances de décrocher le jackpot sont faibles, très faibles : vous n'avez qu'une chance sur 116 millions de cocher les sept bons numéros (une sur 116.531.800 très exactement). Décrocher le jackpot, c'est tout le bonheur qu'on vous souhaite, mais vos chances de vivre un événement insolite dans le cours de votre vie sont bien plus élevées. Vous avez plus de chances d'être touché par un astéroïde que de remporter le gros lot. Ce que les maths nous disent sur l'Euro Millions et autres loto ?

L'ex-patron de la Française des Jeux accuse l'entreprise de tromperie. Gérard Colé, ancien président de la Française des Jeux de 1989 à 1993, accuse l’entreprise d’avoir trompé les joueurs en leur faisant croire qu’il y a dans les jeux de grattage «une égalité des chances qui n’a jamais existé», dans un entretien mercredi à l’AFP. «Je me tiens à la disposition des magistrats afin, s’ils le souhaitent d’être, entendu» dans la procédure opposant l’entreprise à Robert Riblet, un ingénieur à la retraite, ajoute l’ex-PDG. Robert Riblet a engagé en 2006 une procédure pénale contre la société, estimant que la détermination et la répartition des gains n’a rien d’aléatoire. Une instruction est actuellement en cours. L’ancien ingénieur a, en parallèle, assigné la Française des Jeux devant les juridictions civiles. Il a été débouté et condamné en août à verser à l’entreprise 10.000 euros de dommages et intérêts.

Le juge a estimé qu’il n’avait pas apporté la preuve que le rôle du hasard avait été faussé par la FDJ. Robert Riblet, l'épine dans le pied de la FDJ. Le pourfendeur des jeux de grattage, débouté vendredi par la justice civile, poursuit son combat au pénal. «J'ai perdu une bataille mais la guerre n'est pas finie, je vais faire appel et l'instruction se poursuit au pénal », a lancé Robert Riblet, vendredi, après avoir appris qu'il était débouté et condamné à payer 10.000 euros de dommages et intérêts à La Française des jeux (FDJ) par la justice civile de Nanterre.

Le retraité, âgé de 67 ans, compare son combat à celui d'Erin Brockovich, cette Américaine qui avait révélé une affaire de pollution des eaux potables en Californie et dont l'histoire fut portée à l'écran. Une autodidacte, comme Robert Riblet aime à se définir lui-même. Mais ce qui passionne cet ancien ingénieur, ce sont les jeux de grattage de la FDJ, dont il est un pourfendeur infatigable. Quelque temps après, il décide d'arrêter de se laisser aller.

En 2006, Robert Riblet se sent prêt à attaquer la FDJ en justice. Le retraité ne veut pas lâcher. POUR UNE POLITIQUE DES JEUX, Christian Bégin. Christian BéginQuestions contemporainesSCIENCES POLITIQUES Interdits en principe depuis 1836, les jeux se sont considérablement développés en France. L'Etat dispose à leur égard de pouvoirs discrétionnaires, qui méritent débat. L'auteur évoque ici l'environnement des jeux qui bouge avec l'évolution du droit, national et européen, le développement technologique, l'expansion du marché des loisirs. Il conclut sur l'opportunité de créer une autorité régulatrice et suggère des réformes tendant à concilier un objectif d'efficacité économique avec des préoccupations d'ordre public formalisées. Livre : Droit des jeux d'argent et de hasard. Nous avons l'honneur de vous présenter la sortie du livre de Matthieu Escande qui s'intitule "Droit des jeux d'argent et de hasard, les mutations de l'ordre public".

Cet ouvrage est publié aux éditions l'Harmattan. Il est disponible sur amazon.fr, chapitre.com, fnac.com, etc.. À travers la notion d’ordre public, cet ouvrage présente l’évolution du droit des jeux d’argent et de hasard. Les règles civiles du contrat de jeu et pari sont redéfinies et précisées. Posté par : +Matthieu Escande Docteur en Droit / Ph.D in Law Elève avocat / Trainee Lawyer. Le portail des ministères économiques et financiers.

Marketing Professionnel e-magazine - Marketing, pro, gratuit, libre et 0% native advertising ! Association de défense des joueurs et parieurs. La Française des Jeux accusée de tromperie : de quoi parle-t-on ? - 27 février 2014. Robert Riblet se sent un peu moins seul. Mercredi 26 février, celui qui a occupé le poste de PDG à la Française des Jeux de 1989 à 1993, Gérard Colé, lui a apporté son soutien. Il a en effet confirmé à l'AFP les accusations de tromperie qu'il porte, à l'instar de l'ingénieur retraité Robert Riblet, contre l'entreprise publique concernant ses jeux de grattage.

Il dénonce "une égalité des chances qui n'a jamais existé". Insiste sur le fait qu'il estime "fondés" les arguments de Robert Riblet. . • Qui est Robert Riblet et que dénonce-t-il ? Robert Riblet, 67 ans, mène depuis plus de dix ans un combat acharné contre la Française des Jeux qu'il accuse d'"illégalement manipuler la chance" . • Où en est sa procédure ? Robert Riblet assigne la Française des Jeux en justice en 2006, et engage parallèlement contre elle une procédure pénale dont l'instruction est toujours actuellement en cours à Nanterre. . • Pourquoi l'ex-PDG le soutient-il maintenant ? C. Conditions de vie-Société - Les jeux d'argent en France. Imprimer la page Éric Rakedjian et Marina Robin, division Services, Insee Résumé En France, l’attirance pour les jeux d’argent n’a cessé de progresser jusqu’en 2004-2006 (0,9 % de la consommation des ménages) et s’érode un peu depuis (0,8 % en 2012).

Entre 2000 et 2012, les sommes misées ont augmenté de 76 % en valeur et atteignent 46,2 milliards d’euros en 2012. Sur la même période, les dépenses des joueurs, nettes des gains, ont augmenté de 48 %, passant de 6,4 à 9,5 milliards d’euros. Avant 2010, le secteur des jeux s’organisait autour de trois grands pôles : la Française des jeux (FDJ), le Pari mutuel urbain (PMU) et les casinos. L’autorisation de jouer légalement en ligne, depuis juin 2010, n’a pas modifié l’équilibre et la hiérarchie du secteur des jeux d’argent : les jeux en ligne ne représentent que 7 % du marché en 2012. Les prélèvements obligatoires représentent 11 % des mises. Un joueur mise en moyenne environ 2 000 euros par an, soit une dépense de 400 euros, nette des gains. Etat et jeux d'argent - broché - Jean-Baptiste Vila - Livre ou ebook - Soldes 2016 Fnac.com.

Pour télécharger vos livres numériques (couramment appelés eBooks) plusieurs formats peuvent exister : Le ePub est un format ouvert qui a été conçu pour optimiser la lecture sur les liseuses numériques ainsi que sur les tablettes et smartphones via les applications de lecture. Les formats ePub sont aussi consultables sur votre ordinateur grâce au logiciel Kobo by Fnac, à télécharger gratuitement après votre achat (www.fnac.com/kobobyfnac). Les fichiers au format PDF peuvent être lus sur les liseuses numériques, cependant nous vous conseillons une consultation sur votre ordinateur à l’aide du logiciel Adobe Digital Editions, à télécharger gratuitement après votre achat.

Attention:Les BD au format AVE ou DAE ne sont pas lisibles sur les applications Kobo by Fnac ou sur la tablette Kobo Arc. Ces formats sont lisibles uniquement en streaming sur votre ordinateur. LES JEUX DE HASARD ET D'ARGENT EN FRANCE. LES JEUX DE HASARD ET D'ARGENT EN FRANCE TRUCY (François) RAPPORT D'INFORMATION 223 (2001-2002) - COMMISSION DES FINANCES Rapport au format Acrobat ( 5934 Ko )Table des matièresN° 223 SÉNATSESSION ORDINAIRE DE 2001-2002 Annexe au procès-verbal de la séance du 13 février 2002 RAPPORT D'INFORMATIONFAIT au nom de la commission des Finances, du contrôle budgétaire et des comptes économiques de la Nation (1) sur la mission sur les jeux de hasard et d'argent en France,Par M.

François TRUCY, Sénateur. (1) Cette commission est composée de : M. Alain Lambert, président ; MM. Jacques Oudin, Gérard Miquel, Claude Belot, Roland du Luart, Mme Marie-Claude Beaudeau, M. Aymeri de Montesquiou, vice-présidents ; MM. Yann Gaillard, Marc Massion, Michel Sergent, François Trucy, secrétaires ; M. Une annexe précise assez bien sa structure : 1. 2. 3. 4. Chaque Fédération Régionale dispose d'un Conseil d'Administration comportant un Président et un vice-président Trot et Galop. 5. 6. 7. 8. 9. 10. 1. 2. 3. Livre : Droit des jeux d'argent et de hasard. Observatoire des jeux.