background preloader

Transfert de technologies spatial

Facebook Twitter

Retombées : quand les technologies spatiales descendent sur Terre. Usine de traitement des eaux au Maroc, utilisant la technologie développée par l’Agence spatiale européenne Les satellites et les autres technologies spatiales, en plus de tout ce qu'ils peuvent nous apporter dans l'espace, ont des applications encore plus vastes ici sur Terre.

Retombées : quand les technologies spatiales descendent sur Terre

Et pour mettre cette science de génie à notre portée, les brevets jouent souvent un rôle essentiel. L'exploration spatiale et les satellites sont des entreprises de haute technologie : une science de génie ! Tout au long de leur histoire, elles ont généré des retombées améliorant considérablement la vie sur Terre : de la médecine à l'informatique et l'électronique miniaturisée en passant par les panneaux solaires et les techniques de recyclage. Les matériaux et les équipements doivent être résistants à l'environnement difficile et hostile que représente l'espace, avec notamment des températures et pressions extrêmes.

Retombées et jeunes entreprises Breveter, c’est protéger Avenir : l’espace, secteur de croissance. SucsStor_final. LR_ESA036_brochure.pdf. NASA Invests in Hundreds of U.S. Small Businesses to Enable Future Missions. WASHINGTON, April 30, 2015 /PRNewswire-USNewswire/ -- NASA has selected research and technology proposals from 254 small businesses and 39 research institutions in the United States for grants to develop new technologies that will further NASA's journey to Mars.

NASA Invests in Hundreds of U.S. Small Businesses to Enable Future Missions

The proposals are solicited, vetted and managed through NASA's Small Business Innovation Research (SBIR) and Small Business Technology Transfer (STTR) programs. Proposals that lead to the successful development of ideas and products could result in contracts with a combined approximate value of $47.7 million. NASA SBIR & STTR Program Homepage. Actualités. Co-maturé par Aquitaine Science Transfert® et Les Vignerons de Tutiac, le projet EARN vise à développer un outil d’estimation du rendement des parcelles de vigne.

Actualités

Issu du laboratoire IMS* (université de Bordeaux / Bordeaux INP / CNRS) et prochainement testé sur le terrain par les viticulteurs, ce dispositif embarqué permettra d’apprécier le volume approximatif de vendange et donc d’anticiper les travaux à mener. Le projet va bénéficier d’un financement de maturation de 112 000 euros dont la moitié sera prise en charge par Les Vignerons de Tutiac. Une technologie pour faciliter la conduite viticole Basé sur plus de dix ans de travaux de recherche au sein du Laboratoire de l’Intégration du Matériau au Système (IMS)*, le projet EARN (Estimation Automatique du ReNdement) a été développé par Christian Germain, professeur à Bordeaux Science Agro et chercheur à l’IMS. Il s’agit de développer un outil d’estimation du rendement des parcelles de vigne, avec un objectif de fiabilité à 90%.

InSpace, l’institut des applications spatiales, lancé aujourd’hui à Toulouse. Le monde du spatial midi-pyrénéen s'est rassemblé aujourd'hui 29 avril à la Cité de l'Espace, à Toulouse, à l'occasion du lancement officiel de l'Institut des applications spatiales, InSpace.

InSpace, l’institut des applications spatiales, lancé aujourd’hui à Toulouse

Une association qui compte parmi ses membres fondateurs les deux géants du marché - Airbus Defence & Space et Thales Alenia Space - ainsi qu'une trentaine d'acteurs régionaux du secteur. Sa mission : favoriser la diffusion des applications terrestres du spatial, notamment par le biais d'expérimentations de terrain. Pour Martin Malvy, président du Conseil régional de Midi-Pyrénées, cette nouvelle structure a toute sa place dans le paysage régional. "Nous avons la chance fabuleuse de compter dans notre territoire un quart des effectifs européens et la moitié des effectifs nationaux de l'espace, se réjouit-il. Les usages des applications spatiales vont aller en se multipliant, que ce soit dans les domaines de la météo, de la climatologie, de la géolocalisation ou même de la silver économie.

Google lance une plate-forme en ligne pour les détenteurs de brevets. Google lance une plateforme en ligne sur laquelle les entreprises ou particuliers pourront proposer au géant d’Internet les brevets qu’ils souhaitent vendre.

Google lance une plate-forme en ligne pour les détenteurs de brevets

Le géant de Moutain View a annoncé l’ouverture du programme baptisé Patent Purchase Promotion, une plate-forme en ligne sur laquelle les entreprises ou les particuliers du territoire des Etats-Unis pourront proposer les brevets qu’ils souhaitent vendre. La plate-forme est ouverte aux détenteurs de brevets du 8 au 22 mai. A la suite de quoi Google étudiera les propositions et informera les vendeurs concernés de son intérêt, au plus tard le 26 juin, afin de boucler les transactions avant fin août. Quoiqu'il en soit, l'annonce illustre la boulimie technologique dont fait preuve Google, sur laquelle Industrie & Technologies a fait un dossier. Doté d'un appétit féroce pour les start-up innovantes, Google n'en a pas moins faim de brevets auxquels il pourra donner toute leur ampleur. Surveiller les trains grâce aux satellites... sans satellite ! Il s’agit d’un transfert de technologie spatiale : un logiciel conçu pour suivre précisément la position des satellites sur orbite a été adapté afin de permettre à 400 gares espagnoles et leurs utilisateurs de savoir quand arrivent les trains.

Surveiller les trains grâce aux satellites... sans satellite !

Les technologies spatiales nous rendent service quotidiennement. Souvent de façon très directe, sans qu’on le sache ou le remarque, avec par exemple les prévisions météo qui utilisent abondamment des données récoltées par des satellites ou encore le GPS (de plus en plus présent dans les smartphones) capable de nous indiquer au mètre près où nous sommes. Mais aussi, certaines technologies développées pour l’astronautique s’appliquent à notre vie de tous les jours par des chemins détournés. C’est le cas pour les chemins de fer espagnols. Grâce au Technology Transfer Programme de l’Agence Spatiale Européenne, un logiciel conçu pour surveiller la position des satellites sur orbite s’applique désormais à des trains. Applications de l'espace dans le domaine des télécommunications.

Google collabore avec le Cnes pour son projet Loon. Heart monitoring on the move / Space Engineering & Technology. L'espace au service de l'environnement. Space aids Ebola patients / Telecommunications & Integrated Applications. Cured of Ebola Space aids Ebola patients 29 April 2015 New antiviral drugs to treat Ebola patients in West Africa have been tested with the help of a transportable diagnostics laboratory developed with ESA’s support.

Space aids Ebola patients / Telecommunications & Integrated Applications

B-LiFE laboratory B-LiFE, designed to speed up the diagnoses of pathogens in humanitarian and medical emergencies, includes a tent that is easy to set up, specialised equipment to inactivate and analyse blood samples, and an inflatable satellite antenna. In many countries, even large hospitals do not always have the necessary equipment for rapid and reliable diagnosis and, very often, lack the qualified personnel. Setting up a laboratory close to the centre of a crisis removes the need to transport samples over difficult terrain and long distances, which is dangerous and time consuming, carries the risk of spreading the disease, and requires considerable resources. Inflatable antenna Typically, areas where B-LiFE might be needed lack robust communications facilities. Innovation for health / Space Engineering & Technology. Innovation for health.

Innovation for health / Space Engineering & Technology

Espace et sécurité. Présentation de la stratégie spatiale française. Nouvelle ambition pour la recherche - Mesures connexes et complémentaires à la loi. The attraction of space social events. By Alan Steinberg Monday, April 20, 2015 Mainstream public interest in space is, at best, remaining steady and more likely slipping despite scientific advances and increased attempts at public outreach.

The attraction of space social events