background preloader

Lmgt

Facebook Twitter

Les musées à l'ère numérique. Nouveaux visages de la muséologie numérique. Recommander cette page à un(e) ami(e) uCurate, site web The Phillips Collection Dans les prochaines semaines, Francine Clément publiera une série de rencontres avec des acteurs de la muséologie 2.0 dans des institutions muséales de Washington, notamment dans les musées nationaux de la Smithsonian Institution. Ces rencontres ont pour but de dresser un portrait actuel, sinon exhaustif, du travail qu'effectuent les responsables des projets numériques dans le développement, la gestion ou la production de ces projets de muséologie virtuelle. On peut en lire davantage sur la genèse de la recherche dans cet article, publié en décembre 2013 sur le blogue Smithsonian 2.0. 1. Attirer les clientèles, rejoindre les publics Avant d’arriver à la Phillips Collection de Washington et d’y devenir la directrice du marketing et des communications, Sarah Schaffer n’avait jamais travaillé pour un musée.

Armée de trois téléphones Une partie du travail de S. uCurate : montez vous-mêmes votre exposition en ligne. Les initiatives des musées en matière de numérique. A l’occasion des 7èmes Rencontres Nationales Culture & Innovation(s) du Clic France, une journée de conférences sur la culture et l’innovation qui s’est déroulée vendredi 15 janvier 2016 et qui a rassemblé 350 professionnels du secteur, deux représentants de musées américains sont venus expliquer leurs initiatives en matière de numérique.

Pour proposer une expérience de visite enrichissante, les musées doivent sans cesse trouver de nouvelles manières de présenter les œuvres d’art ou d’histoire afin de s’adapter aux attentes des visiteurs. Si certaines infrastructures ont pris totalement le virage du numérique récemment, en remplaçant les audioguides par des applications mobiles, en proposant des contenus virtuels ou même en mettant à disposition des expériences avec des casques de réalité virtuelle, elles ne sont que minoritaires. Réfléchir à une médiation dès le départ Les outils numériques mis en place Le Met à la pointe des usages numériques.

Apprendre avec des tablettes tactiles, des TNI - Tablettes tactiles : retours d'expérimentations et potentialités pédagogiques. À ce jour, l'introduction des tablettes tactiles dans l'écosystème scolaire a rendu possible la mise en place de nouvelles pratiques pédagogiques qui développent des modalités d'apprentissage plus collaboratives et permettent un meilleur accompagnement des élèves. Intégrées aux pratiques innovantes des professionnels de l'éducation, ces nouveaux supports permettent de mettre en œuvre des activités diversifiées, adaptables à des contextes d'apprentissage variés et aux besoins spécifiques de chaque apprenant. Le caractère individuel de ces objets connectés favorise un apprentissage stimulant l'autonomie et la créativité des élèves.

Ces tablettes sont également conçues comme des outils de communication, favorisant les interactions en classe et le partage. Toutes ces caractéristiques ancrent donc ces supports au cœur de l'évolution de l'école et des pratiques pédagogiques à l'ère du numérique. Discours du Président de la République Souplesse de la durée et du rythme des séances Exemples : Les médias numériques et l'apprentissage scolaire | Sciences, environnement, technologies. Des monuments virtuels aux documents en ligne, quelle médiation numérique ? | L'âge du Virtuel.

Photogramme du film “L’ancien château de Sceaux” diffusé au sein des collections permanentes du château de Sceaux. Restitution réalisée à partir des archives numérisées. Crédit AmaK pour CG92, 2009. Si ma thèse s’est consacrée à décrire les enjeux scientifiques, communicationnels ou encore médiatiques qui entourent l’édification de “monuments virtuels“, je poursuis actuellement mes recherches en questionnant plus globalement les politiques de numérisation des institutions culturelles (musées, archives, bibliothèque et centres de recherche) et, de façon plus pragmatique, les outils de diffusion, de partage et de médiation du savoir ainsi mis en place en fonction des publics (sites web, banques de données, applications, etc.). C’est donc dans ce contexte que j’entame tout juste un contrat post-doctoral d’un an à l’Université Bordeaux Montaigne intitulé “Mauriac en ligne“.

Imprimer ce billet. Qu'est-ce qui captive, ou ennuie, les adolescents quand ils vont au musée? Lundi, 10 Mars 2014 12:30 Journal FORUM Les jeunes qui vont au musée s’ennuient si les œuvres d’une salle affichent toutes le même style. En revanche, ils apprécient les tableaux présentant beaucoup de détails. (Photo: Olivier Chwaiki, Musée des beaux-arts de Montréal) On a tendance à croire que les adolescents ne sont pas intéressés par les musées, mais est-ce vraiment le cas? Et, lorsqu'ils en visitent un, qu'est-ce qui leur plaît et les incite à revenir? C'est ce qu'a cherché à savoir Laure Martin-Le Mével dans ses travaux de maîtrise1 en communication à l'Université de Montréal. Sa recherche est d'autant plus pertinente qu'au Québec aucune étude n'a récemment été publiée sur les adolescents dans les musées. « Déjà en 1999, le Groupe de recherche sur l'éducation et les musées soulignait le peu de données sur la fréquentation des musées par les adolescents, et cette lacune n'a toujours pas été comblée », dit-elle.

Le processus de visite comme indicateur d'intérêt Martin LaSalle 1. Construire une culture numérique et participative dans une institution patrimoniale | Réflexions sur le numérique au musée. Jeudi 16 octobre 2014, la Ville de Bordeaux m’a invité à intervenir lors de la journée « Culture et numérique », dans le cadre de la Semaine digitale. Voici la trame de mon intervention, qui m’offre l’occasion de livrer quelques pistes de réflexion autour du musée participatif, en m’efforçant de montrer comment construire une culture numérique et participative au sein du musée.

Il manque quelques éléments qui rebondissaient sur les interventions précédentes, notamment en réponse à mon confrère Samuel Bausson autour des cultures du web et de leur adoption par les musées. Pour plus d’informations, consultez le livetweet avec les deux hashtags #SDBX4 et #culturnumbx14. Qu’est-ce la participation ? Mais comme on dit : ça, c’était avant. Pour amener les visiteurs à participer… Comme on le voit dans ces exemples, la participation n’est pas uniquement numérique : aujourd’hui, elle est souvent à mi-chemin entre en ligne et hors ligne, et passe joyeusement d’un support à l’autre. J'aime :