background preloader

Textes Education nationale

Facebook Twitter

Educationnationale-Accueil.

Autonomie

5 changements majeurs dans l’éducation d’ici 2020. Mine de rien, 2020 c’est dans moins de cinq ans, et déjà Fast Company a demandé aux dix entreprises les plus innovantes du secteur éducatif quelles seraient les grandes tendances du secteur d’ici 2020. Voici ce qu’il en est ressorti (Cliquer pour lire l’article original) : Les étudiants interagiront à distance Joe Williams, directeur exécutif du Democrats for Education Reform (États-Unis) s’étonne que les salles de classe aujourd’hui ressemblent exactement à ce qu’elles étaient il y a 30 ans. Il prédit une évolution vers l’individualisation de l’instruction. La réussite de l’enseignement reposera toujours sur des enseignants qualifiés Selon Shannon May, co-fondatrice de Bridge International Academies, ce sont les besoins en matière d’éducation qui impulseront le changement technologique, et non la froideur de la technologie qui prendra le dessus sur l’éducation.

Les diplômes seront perçus différemment Les étudiants auront voix au chapitre J'aime : J'aime chargement… Sur le même thème. CNESCO « Une évaluation scientifique indépendante pour la réussite de tous les élèves. Nouvelles du contrat tripartite - Entretien avec Bernard Toulemonde : Education et Territoires.

Avec le recul, force est de constater qu’il n’est pas évident pour les collectivités de nouer un dialogue pérenne et véritablement partenarial avec les services académiques et les équipes de direction des établissements sur la mise en place de contrats tripartites. Comment s’explique cet état de fait et comment le dépasser ? Il n’est pas aisé de conduire un dialogue à trois. Jusqu’à présent, chacun jouait sur son terrain et passait son propre contrat :• la collectivité avec les EPLE pour l’exercice de ses compétences, essentiellement matérielles ;• l’autorité académique avec les EPLE, pour l’exercice de ses compétences, essentiellement pédagogiques. Or, le “contrat tripartite” constitue une grande nouveauté puisque, cette fois, les acteurs se saisissent ensemble du fonctionnement global de l’établissement. Comme tout changement, celui-ci peut susciter des interrogations : en particulier avec l’entrée des collectivités sur le terrain pédagogique.

Observatoire national de la sécurité des établissements scolaires - Ministère de l'éducation nationale. Éducation artistique et culturelle, éducation aux médias et à l'information. Les arts et la culture appartiennent au bien commun d’une nation. Le ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche et le ministère de la Culture et de la Communication ont la tâche primordiale de transmettre aux plus jeunes notre patrimoine artistique et culturel, de former des esprits humanistes capables de comprendre cet héritage et, un jour, de l’enrichir.

Les deux ministères ont la responsabilité de favoriser l’égal accès des jeunes à la culture dès le plus jeune âge, pour que celle-ci ne soit pas un vecteur de reproduction sociale mais d’inclusion, qu’elle participe à l’émancipation individuelle et à la construction du vivre-ensemble. En créant des références communes, en valorisant le partage d’expériences, en luttant contre les fractures sociales et territoriales, l’éducation artistique et culturelle participe des politiques de citoyenneté et de la transmission des valeurs de la République portées par le Gouvernement. Les passeurs de culture. Mesures sur l'éducation à l'environnement et au développement durable annoncées par Ségolène Royal et Najat Vallaud-Belkacem. L’éducation à l’environnement et au développement durable, une manière concrète de vivre les valeurs de la République Solidarité, responsabilité, engagement, respect : le développement durable mobilise des valeurs similaires à celles de la République.

Donner les moyens aux enfants et aux adultes autour d’eux d’apprendre à respecter l’environnement, c’est leur apprendre à se respecter eux-mêmes et à respecter les autres. Bâtir des projets communs autour de l’environnement, notamment à l’école, en collège ou au lycée, c’est faire vivre de manière concrète la notion de fraternité et montrer aux jeunes qu’ils sont capables de s’engager ensemble dans un projet, au-delà de leurs différences. Mobiliser la jeunesse et la société civile en vue de la COP21 Ségolène Royal, en charge de la mobilisation de la société civile pour la COP21, soutiendra et valorisera les initiatives de terrain initiés par les associations, les mouvements d’étudiants, etc.