background preloader

Espace public/ Espace privé?

Facebook Twitter

Responsabilité des propos sur les réseaux sociaux, cas Alten et F3 Lorraine. Mes tweets n’engagent que moi !

Responsabilité des propos sur les réseaux sociaux, cas Alten et F3 Lorraine

Je vois cette remarque fleurir de plus en plus sur les profils des réseaux sociaux de divers blogueurs, journalistes ou personnes s’exprimant souvent… Pourquoi ? On le sait que la question de la liberté d’expression sur les réseaux sociaux est une question de plus en plus pertinente devant l’étendue du phénomène. Rappelons qu’avec environ 40 millions d’internautes en France, dont plus de la moitié a un compte sur Facebook, le problème a du sens. C’est ainsi que les entreprises sont confrontées aux règles et usages des réseaux sociaux en interne. Le dernier événement en date est le jugement du 22 février 2012 rendu par la Cour d’appel de Versailles dans la célèbre affaire Alten. En 2008, trois salariées d’Alten avaient écrit des propos critiques sur leur hiérarchie et un responsable des RH dans le cadre d’une conversation sur Facebook, en dehors de leurs heures de travail.

On voit bien dans ces deux exemples, que la question est difficile à trancher. Internet & Vie privée.

Cadre juridique

Les risques liés aux réseaux sociaux. Détails Catégorie : Nadia Antonin Créé le 8 juillet 2012 Affichages : 8807 1.

Les risques liés aux réseaux sociaux

Introduction Les réseaux sociaux offrent des services innovants dans des domaines comme la relation client, le marché de l’emploi, etc. 2. . · Le concept de réseau social Concrètement, un réseau social est un ensemble de sites qui permettent de mettre en relation des personnes (ami, connaissance, collègue), rassemblés en fonction de centres d’intérêt commun (musique, cinéma, …) ou encore par la vie professionnelle. Les réseaux sociaux s’inscrivent dans le cadre du web 2.0 (voir glossaire) et se sont imposés en quelques années pour constituer aujourd’hui un véritable phénomène de société. Le concept « réseau social » (« social network ») fait sa première apparition dans un article de l’anthropologue britannique John A.

Les réseaux sociaux les plus connus sont Facebook, Twitter, Linkedin et Viadeo. · Le concept de réseau social d’entreprise (RSE) 3.Les principaux dangers et les questions qui se posent 4. 5. 6. Comment les réseaux sociaux transforment l’espace public. A l’occasion de la deuxième séance des Ateliers du Numérique, qui s’est tenue le mercredi 18 janvier 2012, Pierre-Antoine Chardel, docteur en philosophie et sciences sociales, maître de conférences et responsable de l’équipe de recherche « Ethique, Technologies, Organisations, Société » (ETOS) à Télécom Ecole de Management, également chercheur au Centre de recherche Sens, Ethique, Société (CERSES), CNRS/ Université Paris Descartes, est intervenu sur « Les métamorphoses de l’espace public à l’ère numérique ».

Comment les réseaux sociaux transforment l’espace public

S’interroger sur les métamorphoses de l’espace public aujourd’hui, dans nos sociétés dites de « l’information », c’est s’exposer immédiatement à un problème de terminologie. Le terme de métamorphose exprime un changement de forme, une mutation relativement explicite. Or ce sont plutôt les soubassements d’une mutation en cours qu’il convient d’examiner. Réseaux sociaux : "On va vers un abandon de la vie privée" Atlantico : Comment s'explique la confusion de plus en plus fréquente entre le personnel et le professionnel sur les réseaux sociaux ?

Réseaux sociaux : "On va vers un abandon de la vie privée"

Louis-Serge Real del Sarte : C'est essentiellement lié au fait que la plupart des grands grands vecteurs de communication actuels (Google, Facebook, Youtube, Twitter...) fonctionnent dans le cadre du droit américain, qui ne permet pas le droit à l'oubli : l'idée, c'est que tout doit être rendu public ! Le phénomène s'est accentué pendant la crise, où l'on a eu tendance à prendre le travail de l'autre et travailler pour trois : on a donc été obligés d'insérer la vie personnelle dans la vie professionnelle. De la même façon que l'on commande du Picard au moment de son déjeuner au travail, on va recevoir un SMS de son patron sur son portable professionnel le soir, à la maison.

Par ailleurs, depuis l'explosion des réseaux sociaux (personnels et professionnels) en 2003, tout le monde a voulu s'y positionner, pour devenir visible et être embauché. Qui est responsable de la protection de votre vie privée sur internet ? Internet est par nature un espace public sur lequel des sites Web vous offrent des espaces privés où vous pouvez partager des contenus avec d’autres personnes.

Qui est responsable de la protection de votre vie privée sur internet ?

On parle alors d’espaces partagés. Le plus utilisé est le réseau social Facebook mais il en existe d’autres. Pour les nommer, nous utiliserons le terme "réseaux sociaux". Ces espaces privés ou partagés sont publics. PUBLIER SUR INTERNET OU QUAND L'ESPACE PRIVE SE CONFOND AVEC L'ESPACE PUBLIC. L'École numérique » Facebook est-il un espace public ou privé ? Facebook est un réseau social mondial et, par conséquent, sa première vocation est d'être un espace public.

L'École numérique » Facebook est-il un espace public ou privé ?

Il correspondrait d'ailleurs tout à fait à la définition du philosophe et sociologue Habermas, selon lequel « l'espace public est un ensemble de personnes privées rassemblées pour discuter des questions d'intérêt commun ». Cependant, d'un point de vue strictement juridique, les sites de réseaux sociaux n'ont pas de statut légal. La jurisprudence française ne s'est pas encore prononcée sur la qualification publique ou privée du phénomène « facebookien ».

La recherche de ce statut semble donc liée à l'analyse de l'activité du site de partage.Ainsi, les commentaires sur Facebook peuvent être rapprochés de ceux figurant sur les forums de discussions. Facebook : un espace public avec une police privée. La lecture de la semaine, il s’agit d’un article de Mathew Ingram qui est journaliste.

Facebook : un espace public avec une police privée

Il a été mis en ligne le 21 juin sur GigaOm et s’intitule “The downside of Facebook as a public space : censorship” (“l’inconvénient de Facebook comme espace public : la censure”). Les bénéfices à être sur Facebook, commence le journaliste, sont aujourd’hui assez évidents : on peut être en relation avec notre famille et nos amis, partager toutes sortes de choses avec eux, et gratuitement. Mais ce quasi-espace public est aussi possédé et contrôlé par une entreprise qui a sa propre conception de la manière dont on doit se comporter. Cela pose inévitablement des questions sur le degré de censure qui est pratiqué par le site – des questions qui ont refait surface il y a une dizaine de jours quand la page Facebook du critique de cinéma Roger Ebert a disparu, et quand un groupe de militant britannique a vu ses contenus bloqués. Un site internet n'est pas un lieu ouvert au public. Un site internet que chacun peut visiter librement est-il un lieu ouvert au public ?

Un site internet n'est pas un lieu ouvert au public

Il s'agit d'une question juridique intéressante, qui n'a pas été tranchée par la jurisprudence, et dont la réponse peut entraîner des effets importants. Un certain nombre de règles de droit s'imposent en effet aux lieux ouverts au public, comme l'interdiction de fumer, l'encadrement de la vidéosurveillance, ou dans certains cas l'obligation de surveiller l'exposition au radon. La plupart du temps, ces obligations conçues pour l'espace physique ne peuvent pas être transposées à l'espace public numérique.

Mais parfois, la question se pose. Internet est un espace public ?