background preloader

Transmédia

Facebook Twitter

Sandra Gaudenzi décrypte le monde du webdocumentaire. Une rencontre essentielle sur Le Blog documentaire, avec Sandra Gaudenzi.

Sandra Gaudenzi décrypte le monde du webdocumentaire

Professeure associée à l’Université des Arts de Londres, Sandra nous propose ici son point de vue sur les productions documentaires interactives dans le monde, en insistant notamment sur différentes manières d’appréhender les webdocumentaires. Elle souligne aussi l’essor du « documentaire mobile »… Entretien réalisé en marge d’InterDocs par Mariona Vivar. Le « documentaire mobile », nouvelle tendance ? Le Blog documentaire : Quelles différences observez-vous entre la production anglo-saxonne de webdocumentaires et la production française ? Sandra Gaudenzi : Je ne sais pas si les différences sont culturelles… Il y a des pays qui sont plus avancés dans le genre que d’autres, parce qu’ils ont commencé plus tôt. Qu’en est-il des États-Unis ? Le Tribeca Film Institute est derrière les productions les plus avant-gardistes. Pourquoi n’entend-on que peu parler des productions britanniques ?

Narration interactive

David Dufresne. StoryTools : un outil d’aide à l’écriture interactive. Le 14 janvier dernier, dans une salle de l’Open Documentary Lab du MIT, nous sommes une bonne dizaine autour d’un projet fou, d’un projet simple : et si nous réfléchissions à la création d’un outil d’aide à l’écriture interactive.

StoryTools : un outil d’aide à l’écriture interactive

Un outil open source, ouvert à tous. Sélectionnez un passage du texte et twittez-le directement Dans la salle, des designers comme Jeff Soyk (UX architect sur Hollow), des étudiants comme Deniz Tortum, des fellows comme Isabelle Raynaud (auteure de « Lire et écrire un scénario », Armand Colin, des développeurs comme Cindy Bishop, des réalisateurs comme Thorsten Trimpop, Sarah Wolozin, la directrice du OpenDocLab. Notre désir : construire un outil d’aide à la conception interactive qui soit utile à tous les acteurs d’un projet non linéaire — réalisateurs, scénaristes, designers, développeurs et producteurs.

La mécanique du choix dans la narration interactive — Interactivité & Transmedia. Les obstacles au choix L’overdose d’informations L’un plus importants obstacles à la prise de décision — quelque soit le contexte — est l’incapacité à donner un sens à un ensemble d’informations trop large.

La mécanique du choix dans la narration interactive — Interactivité & Transmedia

On parle alors d’une overdose d’informations, qui peut forcer à faire des choix hasardeux, voire même à refuser de faire des choix devant le trop grand nombre de variables. C’est ce qui tracasse les entreprises qui investissent aujourd’hui massivement dans les « big data », quelqu’en soit l’utilisation qu’elles comptent en faire… Et, en ce qui concerne la narration interactive, c’est ce que l’on peut parfois ressentir devant des projets « encyclopédiques » qui — parce que le web l’autorise — ont tendance à vouloir inclure absolument tout le contenu à disposition sur la thématique traitée.

Il en résulte parfois des interfaces avec de si nombreux choix qu’il est parfaitement impossible de faire un choix éclairé. La dissonance émotionnelle Prenons pour exemple Alma. Les biais cognitifs. Les outils de création interactive #3 — Interactivité & Transmedia. Les outils pour optimiser le travail et la collaboration La production de contenus interactifs et transmedia est bien souvent, pour ne pas dire systématiquement, plus complexe que la production de contenus linéaire, pour lesquelles il existe un cadre plus établi et des outils éprouvés.

Les outils de création interactive #3 — Interactivité & Transmedia

Et si la plupart des outils utilisés dans le domaine de la production de contenus linéaires ne tombent absolument pas en désuétude, il sera sûrement nécessaire de compléter cette liste par de nouveaux outils. Des outils permettant de gérer davantage de paramètres et d’optimiser la collaboration au sein d’une équipe créative. Basecamp Support : Application web et mobilePrix : Freemium (de 0€ à 150$ par mois) Basecamp est certainement l’outil de gestion de tâches le plus utilisé, y compris dans le domaine de la production de contenus innovants. Trello Support : Application web et mobilePrix : Freemium (de 0€ à 5$ par mois par utilisateur) Dans chaque “silo”, des cartes représentent les tâches à effectuer.

Les outils de création interactive #1 — Interactivité & Transmedia. Organiser ses idées L’inspiration frappe rarement sous la forme d’un flash ou d’un songe dans lequel l’oeuvre nous apparait dans son immense complexité.

Les outils de création interactive #1 — Interactivité & Transmedia

Dès qu’ils sont saisis d’une intuition, d’une idée digne d’être approfondie, les auteurs interactifs doivent donc faire preuve de patience à mesure que les idées abondent et qu’une intention précise se formule. C’est également le temps de la recherche d’informations, de sources d’inspirations. Des pistes se créent, se transforment ou s’abandonnent. Pour structurer progressivement ce processus complexe, quelques outils simples s’avèrent particulièrement utiles.

Evernote Support : Logiciel de bureau, application mobile, application webPrix : Gratuit (possibilité de souscrire un compte Premium à 40€ par an) Cela semble être une évidence tant Evernote est devenu un outil “banal”. Enfin, si vous devez travailler de manière collaborative, utilisez les fonctions de partage de carnets de notes et le Work Chat pour échanger en temps réel. Mindnode.