background preloader

Hack

Facebook Twitter

Histoire de la robotique. Coopétition. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Coopétition

La coopétition est la collaboration opportuniste entre différents acteurs économiques qui, par ailleurs, sont des concurrents ("competitors", en anglais). Coopétition est un mélange des deux mots coopération et de compétition (concurrence). Il s'agit d'un mot-valise (comme modem, codec). Cette notion a été popularisée par deux auteurs américains en 1996 : Nalebuff et Brandenburger[1]. Coopération et concurrence[modifier | modifier le code] La coopétition est une stratégie originale de gestion de sa compétition sur les marchés[2]. Pour Y.Luo (2007)[3], lorsqu'une entreprise fait face à un rival majeur, on peut distinguer quatre niveaux possibles de coopétition (rivalité, adaptation, isolement et partenariat). La coopération s'établit jusqu’à un certain point, puis les acteurs en présence reprennent une position de confrontation. Coopétition et compétitivité[modifier | modifier le code] Impacts et précautions juridiques[modifier | modifier le code]

Pas Sage en Seine 2012 : 14, 15, 16 et 17 juin 2012. Le logiciel de téléphonie mobile qui défie le contrôle des Etats. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Yves Eudes Depuis quelques semaines, les propriétaires d'un téléphone mobile équipé du système Android peuvent télécharger gratuitement un logiciel baptisé Serval.

Le logiciel de téléphonie mobile qui défie le contrôle des Etats

Malgré une arrivée discrète, celui-ci pourrait bouleverser le marché de la téléphonie et remettre en cause le contrôle étatique des réseaux. Pour l'installer, il faut d'abord "rooter" son téléphone, c'est-à-dire désactiver les verrouillages imposés par les opérateurs. Dès lors, Serval permet à un groupe de mobiles de se connecter directement, sans carte SIM ni antenne relais. Il fonctionne selon le principe d'un maillage ("mesh") consistant à créer des réseaux temporaires et mouvants, entièrement décentralisés. Serval a été inventé par Paul Gardner-Stephen, un chercheur australien de l'université Flinders d'Adelaïde, avec l'aide d'étudiants de l'Institut national de sciences appliquées de Lyon (INSA).

2012-04-19-V1-OpenData69-www2012.ppt - Simplifiez-vous la vie. Hackers. Changer de vie. Changer la société : le hacking pour modèle. (parce que de nombreux commentaires renvoient une forme d’impuissance, de pessimisme fort compréhensible face aux constats politiques et économiques développés ici-même, il est important d’amener aussi des aspects constructifs et positifs à toute cette histoire.

Changer la société : le hacking pour modèle

Les crises sont facteurs de création, de liens et d’inventivité puisqu’elles forcent à compenser les difficultés inhérentes qu’elles génèrent. Il est possible de hacker la société, à son échelle individuelle, et avec un mouvement de ce type de plus en plus partagé par le plus grand nombre, de faire basculer un peu les choses, voir beaucoup.) Pour les plus jeunes, les moins de 25-30 ans, certains modes de fonctionnement sont quasiment inconnus. Par exemple, les trois ou quatre gugus qui entourent un capot ouvert de voiture avec tout un tas de clés, de tournevis et autres canettes de bière autour et qui passent plusieurs journées à réparer l’engin. Changer soi-même, avant de vouloir changer le monde C’est quoi le hacking ?