PREDATEURS PSYCHOTIQUES OU PERVERS NARCISSIQUES

Facebook Twitter

VIDEO. Pervers narcissiques : "Tu te retrouves K.O sans comprendre" - Le Dossier de l'Obs. Dix ans après ses révélations sur le harcèlement moral, Marie-France Hirigoyen publie un nouveau livre sur les "Abus de faiblesse et autres manipulations"(JC Lattès) (lire des extraits dans le magazine).

VIDEO. Pervers narcissiques : "Tu te retrouves K.O sans comprendre" - Le Dossier de l'Obs

Dans cet inventaire des ruses perverses, il est aussi question de ce mal qu’on commence à nommer : la perversion narcissique, et de son mode opératoire, la prédation morale. L’expression entre dans la conversation. Ce n’est pas un abus de langage ni une lubie mais le signe, selon certains thérapeutes qui voient en consultation "de plus en plus de traumatisés psychiques", d'une pathologie en recrudescence.

Il entrerait dans les relations humaines une perversité grandissante, c'est-à-dire un rapport à l’autre purement utilitaire, en résonance avec l’idéologie de surconsommation des dernières décennies. Autant d’hommes que de femmes seraient confrontés à un prédateur. Cette acrobatie psychiatrique la rend extrêmement dangereuse. Pervers narcissiques : 20 pistes pour les reconnaître - Le Dossier de l'Obs. Nulle mention de la perversion narcissique dans le DSM IV, manuel de classification internationale des troubles mentaux.

Pervers narcissiques : 20 pistes pour les reconnaître - Le Dossier de l'Obs

La notion se cherche. Pour certains comme Scott Peck, psychiatre américain, il ne faut pas craindre de parler de véritable déviance morale et de poser la question du mal. Pour d’autres, comme le Docteur Reichert-Pagnard, il s’agit d’une psychose sans symptômes apparents ou "psychose blanche". On pourrait classer le manipulateur sur une échelle de 1 à 10 selon la toxicité. Niveau 3, le tyran domestique, réfugié dans le déni, qui blesse l’autre involontairement pour s’alléger de son propre mal être ; niveau 8, le sadique qui se défoule en jouissant de la douleur morale qu’il inflige sciemment. Les "pervers narcissiques", une expression floue pour désigner des prédateurs. Nous avons lu attentivement votre dossier très complet sur "Les pervers narcissiques" et autres prédateurs dans "Le Nouvel Observateur" du 15 mars 2012.

Les "pervers narcissiques", une expression floue pour désigner des prédateurs

Nous sommes rassurés aussi que l’apparente "normalité" des abuseurs et manipulateurs soit mise en évidence, ainsi que leurs positions de pouvoir dans la société : au sein des entreprises, des administrations, des associations, des médias et des institutions politiques. Il est bon de préciser, comme vous l’avez fait, que les personnalités prédatrices sont autant des femmes que des hommes, et que leur travail systématique de sape, visible dans l’intimité et invisible au dehors, peut aller jusqu’à pousser leur proie au suicide. Flickr-limowreck666-cc En revanche, nous sommes gênés que nos contemporains (donc nombre de nos patients) soient de nouveau rangés trop rapidement dans la catégorie fourre-tout des "pathologies narcissiques" : "les déprimés, les psychosomatiques et toutes les dépendances".

Pervers narcissiques : "La meilleure protection, c'est la fuite" Comment distinguer une personnalité perverse d’un "simple" caractériel ?

Pervers narcissiques : "La meilleure protection, c'est la fuite"

- Le "simple caractériel" au sens populaire du terme, explose de temps à autre, mais le reste du temps il a un comportement normal et empathique. En revanche, les manipulateurs destructeurs abreuvent leurs victimes de propos dévalorisants, de reproches en tout genre, voire d’insultes. Ils se montrent constamment insatisfaits, égocentriques, refusent de se remettre en question et cherchent à isoler leurs victimes, ce qui est un comportement pathologique.

Nous sommes tous capable de manipulation et de dissimulation. C’est même nécessaire à la vie en société. . - Il existe différentes façons de manipuler les autres, par exemple pour séduire, dans un but constructif. Vous récusez le terme de "pervers narcissique" . - Les manipulateurs destructeurs ont effectivement les traits de personnalité pervers narcissiques : l’existence de l’autre est mise au service de la sienne et il se valorise à ses dépens. Parallèle entre le séducteur et le pervers narcissique. Je n'avais pas l'intention de revenir sur le sujet des "leçons de séduction" pour l'instant et pas particulièrement sur celle qui porte le numéro 19, mais rappelez-vous, en conclusion je me demandais s'il existait l'équivalent symbolique au féminin de Casanova ou Don Juan.Or, il s'avère qu'hier, j'ai reçu un long commentaire qui mérite à lui seul d'être publié, qui ne répond pas par oui ou par non à ma question, mais qui ouvre des pistes intéressantes.Il traite non seulement de ce que sont un séducteur et un pervers narcissique, mais également une femme histrionique, du point de vue de la psychanalyse.C'est tout simplement passionnant.

parallèle entre le séducteur et le pervers narcissique

Avoir un père pervers narcissique. Mon père est ce qu’on peut appeler un pervers narcissique.

Avoir un père pervers narcissique

D’ordinaire, je n’aime pas trop attribuer des étiquettes, mais il faut dire que dans ce cas, pervers narcissique représente tout à fait la réalité : perversion et narcissisme. Je ne vais pas te faire un cours de psychologie, mais pour être brève, le quotidien de personne vivant avec un pervers narcissique est fait de manipulations, méchancetés, soumissions, emprise psychologique, humiliations, contradictions. C’est extrêmement dur à vivre et à supporter sans sombrer dans la folie. J’ai très tôt compris que mon père n’était pas comme les autres. À 2 ans, quand je demandais à ma maman si Papa était au travail et qu’elle me répondait oui, j’étais toute joyeuse à l’idée de passer une journée « sereine ».

Crédits photo (creative commons) : Daniel Chodusov Il a toujours dit aimer ses enfants.