background preloader

Les attentats du 13 novembre

Facebook Twitter

Attentats à Bruxelles : les célébrités rendent hommage aux victimes. Après « Charlie », la « Réserve citoyenne » à l’épreuve du réel. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Mattea Battaglia Le temps de la politique n’est pas le temps de l’école.

Après « Charlie », la « Réserve citoyenne » à l’épreuve du réel

Les nouveaux membres de la « Réserve citoyenne » autant que la ministre de l’éducation nationale, Najat Vallaud-Belkacem, qui avait appelé à leur mobilisation il y a bientôt un an – dans le sillage de l’attaque contre Charlie Hebdo –, en font aujourd’hui l’expérience. Après les attentats, l’école exalte la laïcité. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Aurélie Collas Les établissements scolaires devaient célébrer, mercredi 9 décembre, une Journée de la laïcité.

Après les attentats, l’école exalte la laïcité

Cette journée – calée sur le jour anniversaire du vote de la loi de séparation des Eglises et de l’Etat en 1905 – s’inscrit dans la « grande mobilisation de l’école pour les valeurs de la République » décrétée par François Hollande après les attentats de janvier contre Charlie Hebdo et l’Hyper Cacher. PHOTOS. Ils ont perdu la vie dans les attentats de Paris. Partager cette image Revoir 24 heures en images EN IMAGES.

PHOTOS. Ils ont perdu la vie dans les attentats de Paris

Régionales : les unes de la presse après le 1er tour EN IMAGES. Attentats à Paris : Qui étaient les victimes ? Ils s'appelaient Thomas, Marie, Guillaume, Claire...

Attentats à Paris : Qui étaient les victimes ?

La jeunesse s’empare des symboles républicains. Lls sont une quinzaine de lycéens à s’être réunis, jeudi 26 novembre, dans un café de la place Stanislas, à Nancy.

La jeunesse s’empare des symboles républicains

Là même où, depuis le 13 novembre, s’entassent bougies, fleurs et petits mots en hommage aux victimes des attentats de Paris. Des dessins, aussi, où se distingue le drapeau bleu-blanc-rouge, un peu comme certains de ceux qui ornent le « mur d’expression » inauguré il y a une dizaine de jours dans leur établissement, le lycée Loritz, pour mettre en forme – ou en mots – l’émotion de ces jeunes. « Pas besoin de grandes actions pour montrer qu’on est touchés et solidaires, témoigne Raphaël.

Afficher sur son profil Facebook l’emblème tricolore, certains trouvent peut-être que c’est un effet de mode. Mais à mes yeux, ça fait sens : les terroristes, c’est bien notre mode de vie occidental qu’ils veulent combattre, à nous de leur montrer qu’on n’y renonce pas. » Lire aussi : François Hollande aux Invalides : « Ils étaient la jeunesse de France » Les universités se sentent seules pour assurer la sécurité des campus. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Eric Nunès J’ai peur de me rendre à la fac.

Les universités se sentent seules pour assurer la sécurité des campus

" L’un des vigiles de l’université Paris-XIII-Villetaneuse (Seine-Saint-Denis), seul et armé d’un trousseau de clés, ne suffit pas à rassurer Devisri, étudiante en Langues étrangères appliquées de l’université Paris-XIII. « Nous sommes des milliers d’élèves concentrés au siège de la faculté. Nous constituons une cible potentielle », s’alarme la jeune femme. Face aux risques d’attentat, des universités franciliennes mais aussi de province renforcent leur sécurité. Attentats à Paris : 3 conseils pour repérer une fausse information. Depuis les attentats du vendredi 13 novembre, les réseaux sociaux ont très vite été au centre de l’actualité, relayant toutes les informations et alimentant une psychose.

Attentats à Paris : 3 conseils pour repérer une fausse information

Message de Najat Vallaud-Belkacem à la communauté éducative suite aux attentats du 13 novembre. À la suite des attentats terroristes du 13 novembre, Najat Vallaud-Belkacem a souhaité s'adresser aux personnels de l'éducation qui prendront en charge les élèves en classe, dès lundi 16 novembre.

Message de Najat Vallaud-Belkacem à la communauté éducative suite aux attentats du 13 novembre

Pour les accompagner dans ces temps d'échanges, des ressources spécifiques sont mises à leur disposition. La ministre renouvelle son soutien aux enseignants et salue par avance leur professionnalisme et leur mobilisation. Madame, Monsieur, Les attentats terroristes qui ont frappé Paris et la Seine-Saint-Denis ce vendredi 13 novembre ont atteint une nouvelle fois le cœur de notre République et nous ont tous bouleversés. Le Président de la République a déclaré l’état d’urgence et trois jours de deuil national. En tant que professionnel de l’éducation, vous serez dès lundi devant vos élèves, des plus jeunes aux plus âgés.

Enfin, comme l'a décidé le Président de la République, une minute de silence sera respectée dans l’ensemble des services publics ce lundi 16 novembre. Au lycée : Partir de la parole de l'élève. Jérome Decuq est professeur d’anglais au Lycée Marcel Cachin de Saint Ouen, en Seine-Saint-Denis. Samedi en début d’après-midi, sans doute comme beaucoup d’enseignants, il s’interrogeait sur ce qu’il allait pouvoir dire aux élèves en les retrouvant en début de semaine. « Je suis prof d’anglais. Je ne suis donc pas le premier concerné. Mais je sais qu’il faudra en parler avec les élèves. Comment je vais m’y prendre ? De toute façon, en janvier, vue ma mine, les conversations avaient souvent commencé par : « How are you feeling today ? 60 illustrations pour évoquer les attentats.

Ma sélection des images et illustrations trouvées sur le web et les réseaux sociaux ces dernières 48 heures.

60 illustrations pour évoquer les attentats

Célèbres ou inconnus les auteur(e)s ont voulu par un dessin dire ce que les mots ne peuvent plus dire. Des illustrations qui vous serviront peut-être à évoquer les attentats aveugles de ce week-end avec vos élèves ou étudiants. Soyons fiers de notre école. La vitesse de la réaction du monde scolaire aux attentats de vendredi 13 novembre a été inédite.

Soyons fiers de notre école

Quand il se passe quelque chose de grave, nous nous tournons vers l’école. Et les enseignants répondent présents. Une minute de silence pour rendre hommage aux victimes des attentats. Pour la deuxième fois cette année, la France s’est figée, lundi 16 novembre à midi. Comme le 8 janvier, au lendemain de l’attentat contre Charlie Hebdo, tout un pays a rendu hommage aux victimes des attentats de vendredi.

(20+) «Comment rassurer mes élèves ? Qu’est ce que je vais leur dire ?» «Je veux les aider. Etre avec eux, le plus disponible possible.» Cette maîtresse de CM2 enseigne à Paris, dans une école voisine du Bataclan. Attentats : "Ce matin j'ai craqué" "Quand va-t-on arrêter de tout faire reposer sur nos épaules ? " Le monde du livre réagit aux attentats. A la suite des attaques terroristes ayant provoqué la mort d'au moins 129 personnes vendredi 13 novembre 2015 à Paris, les professionnels du livre, Français ou internationaux, ont réagi et apporté leur soutien à la France par des messages que Livres Hebdo a réuni dans cet article.

Chez les collégiens et les lycéens, « ce qui ressort le plus, c’est la peur » Attentats : François Dubet : " Le rôle des enseignants c'est de résister" Quel regard jette le sociologue sur les attentats du 13 novembre ? Dossier spécial après les attentats de Paris. Les attentats terroristes qui ont frappé Paris le 13 novembre dernier soulèvent de multiples questions : qui sont les terroristes de l’organisation État islamique ? Les attentats du 13 novembre à travers les yeux des enfants.