background preloader

Changement

Facebook Twitter

Le numérique au travail, une opportunité qui effraie les salariés. Le numérique au travail est perçu de prime abord positivement par les salariés et chefs d'entreprise dont les points de vue sont beaucoup plus mitigés lorsqu'il s'agit de ses effets sur les conditions de travail, selon une enquête* TNS Sofres présentée lundi 13 juin à Paris.

Le numérique au travail, une opportunité qui effraie les salariés

Selon cette enquête, réalisée pour l'Agence nationale pour l'amélioration des conditions de travail (Anact), le numérique est perçu comme une "opportunité pour 57% des salariés et pour 72% des chefs d'entreprise". LIRE AUSSI >> Ces patrons trop frileux face aux réseaux sociaux Globalement, la plupart d'entre eux s'estiment "à l'aise" avec les technologies numérique (86% des salariés et 93% des chefs d'entreprise). Plus particulièrement, les salariés jugent leur entreprise "avancée" concernant l'usage du numérique (à 67%) et sont "optimistes" quant aux conséquences du numérique sur l'avenir de leur société (73% ). Des effets négatifs sur la charge de travail LIRE AUSSI >> Le droit à la déconnexion est-il possible ? Réseau social d’entreprise : comment ne pas faire partie des 90% de projets qui échouent.

Les marchés en pleine mutation et la transformation numérique bouleversent les modèles actuels d’organisation et de management des entreprises.

Réseau social d’entreprise : comment ne pas faire partie des 90% de projets qui échouent

Celles-ci tendent ainsi lentement vers des organisations en réseau favorisant la transversalité, l’intelligence collective, l’agilité et l’innovation. L’enjeu ne réside donc pas à transformer l’organisation de l’entreprise mais à la mettre en mouvement. Pour outiller cette dynamique, près de 80% des entreprises du CAC 40 ont déjà lancé un projet de réseau social d’entreprise (RSE). Selon Gartner, 90% d’entre eux se soldent cependant par des échecs. On peut donc s’interroger : les RSE sont-ils véritablement des "catalyseurs de compétitivité et d’efficacité" ? Fluidifier le partage de l’information L’approche "working out of loud" habituellement utilisée dans les médias sociaux traditionnels permet à vos collaborateurs de donner de la visibilité sur leur activité à leurs écosystèmes. Développer une culture d’entreprise Un accompagnement au long terme. 3 idées originales pour insuffler une numérique attitude en entreprise.

Passer au numérique n’est pas un levier de compétitivité pour relancer la croissance, mais une question de survie.

3 idées originales pour insuffler une numérique attitude en entreprise

Et c’est là que les ennuis commencent. Car la transition ne se résume pas à installer des ordinateurs, les connecter, et former ses collaborateurs à leur usage. Il s’agit de changer de fond en comble non seulement l’organisation de l’entreprise, mais également sa culture. À quoi bon avoir un compte Twitter, s’il faut demander l’autorisation à son "N + 2" pour publier le moindre message ? Changer de culture est long, très long. 1 Abritez une artiste Entreprise de vente par correspondance traditionnelle, la Camif a été reprise par une équipe qui dirigeait la start-up Matelsom.

Le nouveau PDG a alors l’idée de faire venir en résidence une artiste, Anne-Laure Maison. Surprise de voir des collaborateurs situés à moins de deux mètres s’envoyer des e-mails, Anne-Laure Maison a eu l’idée de matérialiser les déplacements avec de l’adhésif rose apposé sur le sol. La fonction RH face à l'ubérisation du marché de l'emploi. Le marché du travail devient de plus en plus flexible, ce qui pousse le secteur des ressources humaines à se réinventer.

La fonction RH face à l'ubérisation du marché de l'emploi

L'ubérisation du marché du travail est une réalité qui se manifeste notamment par l'essor des travailleurs indépendants ou la montée en puissance du management de transition. Pour y faire face, explique l'étude "Le recrutement et le conseil RH face à la révolution digitale" de notre partenaire Xerfi, la fonction RH est contrainte à l'agilité et à la flexibilité en recrutant de plus en plus de travailleurs indépendants. Elle doit de plus être en capacité de prévoir les pics d'activités pour ajuster les effectifs.

Mais dans le même temps, elle tente de fidéliser les collaborateurs externes. Autre enseignement de l'étude : le recours aux travailleurs freelance oblige les services RH à agir de plus en plus avec d'autres acteurs de l'entreprise : Comment accompagner les changements dans les organisations ? Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Lettre d'infos de l'UPMF Une question d’actualité au cœur du séminaire du Master 2 RH2C Dans un contexte marqué par la fusion annoncée des trois universités du site grenoblois et la perspective de changements organisationnels, le séminaire "L’accompagnement des équipes et des personnes dans le changement : quelles pratiques ?

Comment accompagner les changements dans les organisations ?

" s’inscrivait dans l’actualité. Organisé le 9 avril par le Master 2 "Ressources humaines, organisation et conduite du changement" (RH2C) de la Faculté d’économie, il abordait, sur la durée d’une matinée, la question des enjeux liés aux changements des organisations et la manière d’accompagner les équipes et les individus.