background preloader

Le langage SQL

Facebook Twitter

Intro. p1mp4. p2mp4. p3mp4. p4mp4. 10 sql2. Introduction aux requêtes de Microsoft Access. Introduction aux requêtes de Microsoft Access. Créer une requête Sélection simple - Access. Important : Cet article a été traduit automatiquement, voir l’avertissement.

Créer une requête Sélection simple - Access

Vous pouvez consulter la version en anglais de cet article ici. Une requête Sélection permet de créer des sous-ensembles de données que vous pouvez utiliser pour répondre à des questions spécifiques. Vous pouvez également vous en servir pour fournir des données à d'autres objets de base de données. N'hésitez pas à y recourir quand vous en avez besoin. Cet article explique comment créer une requête Sélection simple pour rechercher des données dans une table.

Dans cet article Introduction Créer une requête Ajouter des critères à la requête Ajouter des calculs à la requête. Créer des requêtes. Cette partie de l'article s'attachera à montrer comment générer des tris à partir de la structure de la requête : 1.

Créer des requêtes

Tri monoclé ; 2. Tri multi-clés. Afin d'illustrer la méthode, nous allons créer une requête qui nous affichera le Nom et le Prénom de l'auteur trié par ORDRE CROISSANT sur le champ Epoque. On peut aussi changer l'ordre de tri en double cliquant dans la ligne tri sous le champ concerné Comme précédemment, l'exemple nous permettra de bien saisir la manipulation. Ce Catalogue sera trié par Catégorie, Genre, Nom de l'auteur, Titre. Dans l'image ci-dessus, nous retrouvons les différents champs que nous souhaitons intégrer dans notre requête. 1. Voyons ci-dessous le résultat obtenu Bien que nous ayons appliqué les contraintes de tri, il semblerait que le résultat ne soit pas très probant. Comprendre les jointures dans Access. II-A. Les relations▲ Requetes SQL. SQL : instruction SELECT, les bases.

Le Langage SQL appliqué à Access. SELECT...FROM....WHERE SELECT <Champ>, <Champ2>,...,...

Le Langage SQL appliqué à Access

FROM <Relation> WHERE <Condition> * Remarque1 : <Relation> peut être une ou plusieurs tables ou requêtes. * Remarque2 : Si <Champ> est issu d'une seule table le nom du Champ suffit si ce n'est pas le cas l'écriture est la suivante Table.Champ ou Table. * Remarque3 : pour les Champs et les tables avec espaces <N° de client> utiliser les crochets [N ° de client]. * Remarque4 : Si la sélection porte sur tous les champs on peut utiliser SELECT * FROM....WHERE 1.1.1. Les attributs placés après l'instruction SELECT ▲ Ces attributs se plaçant avant l'énumération des champs, portent sur les enregistrements (tuples) eux mêmes.

Exemple : Voici une table ou il existe des doublons pour certains champs, mais où aucun enregistrement entier (N°, Nom, Prénom, Age) ne se répète. SQL Fiddle. Jérôme Darmont - Tutoriel SQL. SQL par l'exemple - SQL Facile! SGBD, SQL et types de données. Parler du SQL de nos jours comme d'une nouveauté, serait une gageure… cependant, ne faut-il pas voir en cet indestructible langage, une tentative un peu tardive, mais souhaitable, au travers des différents middleware disponibles, de standardisation d'un mode d'interrogation des données ?

SGBD, SQL et types de données

Force est de constater que même les bases de données objet et le web se mettent au SQL. Le poids du passé sans doute... Mais alors que faire ? Exonet Decathlon - LID. Cours SQL et Algebre Relationnelle - D. BOULLE. (c) 1997, 2009 Didier Boulle "La conception et l'utilisation de bases de données relationnelles sur micro-ordinateurs n'est pas un domaine réservé aux informaticiens".

Cours SQL et Algebre Relationnelle - D. BOULLE

C'est en tout cas ce que pensent beaucoup d'utilisateurs en voyant ce type de logiciel intégré aux suites bureautiques les plus connues. Cependant la maîtrise d'un SGBDR micro (Système de Gestion de Bases de Données Relationnelles) est loin d'être aussi facile à acquérir que celle d'un logiciel de traitement de texte ou d'un tableur. Plusieurs étapes sont nécessaires à la mise en place d'une base de données, dès lors que l'on a précisément défini ses besoins (ce qui n'est déjà pas chose facile !) Le degré de difficulté dans la conception de l'interface varie beaucoup selon le logiciel utilisé qui est d'ailleurs le plus souvent différent du SGBDR. Les requêtes avec regroupement (Somme et Compte) À quelles occasions a-t-on besoin d'opérer des regroupements dans une requête Access ?

Les requêtes avec regroupement (Somme et Compte)

(Opération de regroupement accessible lors du clic sur le bouton dans l'interface QBE(1), ou directement en langage SQL grâce à la clause de regroupement GROUP BY). Typiquement, lorsque vous souhaitez le total des commandes par client, vous devez dans un premier temps opérer des regroupements de l'ensemble de chacune de ses commandes. Dans un deuxième temps et pour chaque regroupement de client obtenu, vous additionnez les montants de ses commandes. Création et paramétrage dynamique de requêtes. Ce petit tutoriel a pour objectif de vous apprendre à réaliser une interface simple permettant de saisir le critère d'une requête paramétrée depuis un formulaire dans lequel une zone de liste modifiable fera office de paramètre.

Création et paramétrage dynamique de requêtes

Il ne nécessite pas de réelles connaissances en VBA et les points difficiles abordés ne demandent pas à être maîtrisés mais simplement compris.