background preloader

Laureenandre

Facebook Twitter

Apple : une raison de la délocalisation en Chine. Récemment, la politique de fabrication d'Apple revenait sur le devant de la scène, notamment car la firme fait fabriquer ses produits en Chine plutôt que sur le sol américain.

Apple : une raison de la délocalisation en Chine

Ce choix s'explique principalement par le fait que la main-d'œuvre y est bien moins chère, mais aussi car les réglementations environnementales sont différentes. Cependant, il semblerait qu'une autre raison pousse le géant américain à faire ce choix particulier. En effet, les minéraux constituant les terres de Chine sont un des éléments principaux que la firme de Cupertino a pris en compte. Afin de produire ses terminaux, Apple semble faire appel aux minéraux présents uniquement sur le sol chinois. Pour l'instant, aucune information n'a été communiquée sur l'utilité des minéraux dans les produits comme l'iPad. C'est lors d'une interview du Dr Tim Coombs, professeur d'ingénierie à Cambridge, qu'il est possible d'apprendre que du lanthane constituerait la batterie de l'iPad. Apple.

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Apple

Apple est une entreprise multinationale américaine qui conçoit et commercialise des produits électroniques grand public, des ordinateurs personnels et des logiciels informatiques. Parmi les produits les plus connus de l'entreprise se trouvent les ordinateurs Macintosh, l'iPod, l'iPhone et l'iPad, la montre Apple Watch, le lecteur multimédia iTunes, la suite bureautique iWork, la suite multimédia iLife ou des logiciels à destination des professionnels tels que Final Cut Pro et Logic Pro. En 2011, l'entreprise emploie 60 400 employés[1] pour un chiffre d'affaires annuel de 170,9 milliards de dollars[1] et exploite 424 Apple Stores répartis dans 16 pays[2],[3] et une boutique en ligne où sont vendus les appareils et logiciels d'Apple mais aussi de tiers. Son bénéfice annuel pour l'année 2013 est de 37 milliards de dollars. Apple: la croissance des ventes de l'iPhone tombe presque au point mort. Publié le par Jerome Treglia Le groupe informatique américain Apple a annoncé mardi un nouveau bénéfice net trimestriel historique de 18,4 milliards de dollars, mais la croissance des ventes de l’iPhone, son produit clé, est tombée pratiquement au point mort.

Apple: la croissance des ventes de l'iPhone tombe presque au point mort

Au premier trimestre de son exercice décalé entamé début octobre, la marque à la pomme a écoulé 74,8 millions d’iPhone, soit à peine plus que les 74,5 millions enregistrés un an plus tôt. C’est la plus faible croissance jamais enregistrée depuis le lancement de la première version du smartphone en 2007. Même si la marque à la pomme a d’autres produits emblématiques comme l’ordinateur Mac, la tablette iPad ou depuis plus récemment la montre connectée Apple Watch, l’iPhone reste le produit vedette et la première source de revenus et de bénéfices du groupe. Au premier trimestre, le chiffre d’affaires a encore progressé de 2% pour atteindre 75,9 milliards de dollars, un niveau toutefois un peu inférieur aux attentes du marché. "Apple n'est maintenant clairement plus une entreprise en croissance"

APOGÉE.

"Apple n'est maintenant clairement plus une entreprise en croissance"

L'époque de la croissance explosive est-elle révolue pour Apple ? La question est posée avec la baisse prévue des ventes de l'iPhone, alors que le groupe informatique américain cherche à se relancer avec une réorientation sur les services. Ça devait arriver : Apple ne fait plus rêver sur les marchés, les ventes ralentissent. LE MONDE ECONOMIE | • Mis à jour le | Par Philippe Escande Ainsi Apple ne ferait plus rêver.

Ça devait arriver : Apple ne fait plus rêver sur les marchés, les ventes ralentissent

Du moins les marchés financiers. Ces derniers n’ont pas voulu voir les bénéfices historiques enregistrés au quatrième trimestre de 2015 par le groupe américain. Ils se sont focalisés sur la nouvelle qu’ils attendaient depuis longtemps : le ralentissement des ventes d’iPhones, annoncé pour 2016. Dans un même ensemble, comme satisfait d’avoir eu enfin raison, ils ont fait chuter le cours de Bourse de plus de 6 % ce mercredi 27 janvier. Lire aussi La croissance d’Apple marque le pas Ils ont été plus indulgents envers Samsung. Apple, toujours plus haut, mais jusqu’où ? Le groupe américain a, en un seul trimestre, dégagé un bénéfice de 10 milliards d’euros.

Apple, toujours plus haut, mais jusqu’où ?

Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Stéphane Lauer (New York, correspondant) Une fois de plus, ceux qui attendaient Apple au tournant en sont pour leurs frais. Même si, trimestre après trimestre, la barre est de plus en plus haute pour maintenir ses taux de croissance stratosphériques, le groupe de Cupertino (Californie) a réussi, mardi 27 octobre, à dépasser les anticipations des analystes en termes de bénéfices et de chiffre d’affaires. Lire aussi Apple dévoile deux nouveaux iPhone et l’iPad Pro lors de sa « keynote » à San Francisco Le fabricant de l’iPhone a publié au titre du quatrième trimestre de son exercice fiscal clos le 26 septembre un bénéfice net de 11,1 milliards de dollars (10 milliards d’euros), en hausse de 31 % par rapport à la même période de l’année précédente. Côté ventes, les performances sont tout aussi impressionnantes. Les ventes d’iPad déçoivent.