background preloader

Base comptable

Facebook Twitter

Droit comptable. Évolution du Plan Comptable Général et Normalisation C’est après la seconde guerre mondiale, en 1947 que pour la première fois en France, une norme comptable a été établie. le plan comptable a subit des modification plus ou moins sensible.

Droit comptable

Légèrement modifié en 1957 : standardisation des méthodes comptables afin d’exercer un contrôle plus efficace de la comptabilité, très critiqué à ce moment (car on croyait qu’il aurait du mal à s’appliquer vu la diversité des entreprises en taille et activité) . Il distingue comptabilité générale et comptabilité analytique. Les bases de la comptabilité. Vous trouverez ici toutes les méthodes et techniques comptables, de l’enregistrement des opérations courantes à l’analyse comptable en passant par les flux de trésorerie, les documents de synthèses, la consolidation etc… A quoi sert la comptabilité ?

Les bases de la comptabilité

La comptabilité est une matière essentielle permettant d’obtenir une image sincère et fidèle de l’entreprise. La comptabilité sert notamment à la gestion de l’entreprise, de manière quotidienne avec la gestion de la trésorerie par exemple ou de manière plus globale grâce à la budgétisation…. La comptabilité générale offre une base essentielle à l’établissement du résultat fiscal et à la justification des différentes assiettes d’imposition (TVA, taxes sur les salaires, taxe professionnelle, impôt sur les bénéfices etc.). La balance agée. La balance agée est un document comptable récapitulant tous les comptes clients ou fournisseurs dont les comptes ne sont pas soldés.

La balance agée

La balance agée est régulièrement utilisée au cour d’un exercice comptable afin de pouvoir relancer ces derniers sur les factures impayées. Elle sert : A mettre à jour les comptes clients (ou fournisseurs) en lettrant (ou imputant) les règlements reçus avec les factures émises.A vérifier les erreurs de saisis (par exemple : un règlement qui aurait été saisi dans un mauvais compte à condition que celui-ci ne soit pas lettré et donc apparaisse toujours dans le tableau de la balance agée.)

La balance. La balance est un document comptable qui reprend l’ensemble des comptes ouverts lors d’un exercice comptable.

La balance

C’est un état récapitulatif du grand-livre. La balance sert à l’élaboration du bilan, mais aussi à contrôler la déclaration de TVA et de s’assurer de son enregistrement ainsi que de son règlement. La balance est établie sous forme de liste des comptes édités dans l’ordre chronologique devant faire apparaître les colonnes suivantes : Numéro du compteIntitulé du compteTotal des débitsTotal des créditsSoldes débiteursSoldes créditeurs Selon le principe de la partie double, le montant total des débits doit être égal au montant total des crédits. Pour rappel : un solde est « débiteur » si le total des débits est supérieur au total des crédits, et un solde est « créditeur » dans le cas inverse.

Toutefois, il faut se méfier car une balance équilibrée ne constitue qu’une indication. Il existe différents types de balances : PCG : Plan Comptable Général. Le plan comptable est utilisé par toutes les personnes physiques ou morales soumises à l’obligation légale d’établir des comptes annuels (bilan, compte de résultats et annexes) sous réserve de dispositions spécifiques.

PCG : Plan Comptable Général

C’est le comité de la règlementation comptable qui a instauré cette normalisation des enregistrements afin que les documents comptables puissent être compris et lus par tous. Le plan de comptes doit être suffisamment détaillé pour permettre l’enregistrement des opérations conformément aux normes comptables. Lorsque les comptes prévus par les normes comptables ne suffisent pas à l’entité pour enregistrer distinctement toutes ses opérations, elle peut ouvrir toute subdivision nécessaire. Les principes comptables. L’article 9 du code de commerce précise que les comptes annuels doivent être réguliers, sincères et donner une image fidèle du patrimoine, de la situation financière et du résultat de l’entreprise.

Les principes comptables

Ce principe de fidélité est le plus important et est protégé uniquement en France par le droit pénal. Le grand-livre. Le grand livre est un document comptable obligatoire qui regroupe tous les comptes de l’entreprise qui figurent au journal.

Le grand-livre

Il établit la liste des comptes dans leur ordre chronologique en donnant pour chacun d’eux les informations suivantes : Numéro du compteNom du compteDétail des débits (journal utilisé, date de l’opération, n° de pièce, libellé, montant)Détail des crédits (journal utilisé, date de l’opération, n° de pièce, libellé, montant)Solde débiteur ou créditeur. Les règles de base de la TVA. Définition : La TVA est un impôt indirect sur la consommation collectée par les entreprises ou les personnes qui interviennent dans la circulation ou la production de certains biens ou prestations de service.

Les règles de base de la TVA

Lorsqu’une opération taxable de la TVA est réalisée, le vendeur ou le prestataire de service doit majorer le prix de vente hors taxe (HT) aux taux applicable. Ce dernier facture et encaisse le prix de vente toutes taxes comprises (le TTC). L’entreprise qui collecte cette taxe doit ainsi la reverser au Trésor Public par l’intermédiaire d’un document appelé « déclaration de TVA » qui est aujourd’hui fait par télé-déclaration. Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site des impôts. Le principe de base : La déclaration s’effectue en général chaque mois, ou dans certains cas chaque trimestre. Classe 4 : Les comptes de tiers - Memo Compta. 40.

Classe 4 : Les comptes de tiers - Memo Compta

Fournisseurs et comptes rattachés 400. Fournisseurs et Comptes rattachés 401. Fournisseurs 4011. 403. 404. Les journaux. Le journal est un document comptable qui enregistre, de façon chronologique et continue, toutes les opérations (ventes, achats, dépenses…) effectuées par l’entreprise au cours d’une exercice.

Les journaux

La date du journal est normalement la date de saisie. La date d’opération peut être différente par exemple : date de facture… Le journal doit être équilibré au débit et au crédit selon le principe de la partie double (crédit=débit).Le journal doit être tenue avec soin sans blancs ni ratures, l’objectif étant de pouvoir fournir rapidement un moyen de contrôle des écritures comptables. Chaque écriture doit contenir les informations suivantes :