background preloader

Vieillissement Japon

Facebook Twitter

Ben on veux juste des infos la dessus qu'es que tu veux dire de plus ?

Le Japon un pays en voie d’extinction ? / Actualités - Monde Economique. Depuis des années, tous les rapports et toutes les projections parlent de la baisse à venir de la population japonaise.

Le Japon un pays en voie d’extinction ? / Actualités - Monde Economique

Pour autant, les politiciens nippons ne semblent pas prendre la mesure du danger qui pèse sur le pays. Décidé à faire bouger les choses, Hiroya Masuda, l'ex gouverneur de la très rurale province d'Iwate (Nord) a compilé et croisé les données de l'Institut National de la Population et celles de la Sécurité Sociale.

De son travail est sorti un livre « Extinction Locale ». Avec son titre volontairement alarmiste, Hiroya Masuda a frappé un grand coup et soulevé les vrais problèmes. Japon : la renaissance par le vieillissement. Rédigé le 13 décembre 2012 par La rédaction | La quotidienne Par Damien Durand On résume souvent le dilemme d’une Chine qui risque de rencontrer de gros soucis démographique à cause de l’enfant unique autour du bon mot “la Chine sera-t-elle vieille avant d’être riche ?”

Japon : la renaissance par le vieillissement

Une manière, peu élégante certes, de rattacher la vieillesse à une charge, un fardeau financier juste bon à plomber les comptes d’une nation et menant toute économie innovante et dynamique vers la voie inexorable du déclin. Au Japon, où le déclin démographique, lui, n’est plus une perspective mais une réalité qui a déjà commencé, le marché des produits et services aux personnes âgées a explosé, avec des perspectives de croissance intéressantes grâce vieillissement généralisée d’une population qui, n’ayant jamais connu ni la guerre ni la pauvreté, parvient à la retraite avec des besoins et les moyens financiers d’y répondre. Un marché durable donc, qu’il s’agit de conquérir. Le vieillissement en marche: au Japon, les ventes de couches pour le troisième âge dépassent les ventes de couches pour bébés - Express [FR]

[PICTURE|sitecpic|lowres] Au Japon, Unicharm Corp., une société qui vend des couches, vient de rapporter qu’elle a vendu l’année dernière plus de couches pour les personnes âgées que de couches pour les bébés.

Le vieillissement en marche: au Japon, les ventes de couches pour le troisième âge dépassent les ventes de couches pour bébés - Express [FR]

Les ventes de couches pour le troisième âge connaissent des taux de croissance à deux chiffres, d’après le CEO d’Unicharm, Takahisa Takahara. Le vieillissement du Japon commence à se faire sentir dans les caddies des supermarchés, explique Bloomberg. « Nous voyons ce changement comme une formidable opportunité de croissance », explique Shohei Murai, vice-président de la chaîne de supermarchés asiatiques Aeon. « Dans les années quatre-vingt et nonante du siècle dernier, Aeon s’est fixé une stratégie qui prenait les familles pour cible principale. Maintenant, ce sont les plus âgés qui seront le moteur de la consommation», explique-t-il.

L’année dernière, cette clientèle a dépensé 1.400 milliards de dollars et les entreprises japonaises se précipitent sur ce marché. La dépopulation inexorable du Japon. Si l'augmentation continue de l'espérance de vie constitue un problème de vieillissement des populations un peu partout dans le monde, conduisant par exemple à des reculs de l'âge des retraites, le Japon connaît sans doute la problématique la plus retorse.

La dépopulation inexorable du Japon

En 2006, les statistiques démographiques japonaises ont connu une charnière inquiétante (le nombre de morts a dépassé celui des naissances) qui n'a fait que s'aggraver depuis lors. En cinq ans, la population japonaise à diminué d'un million… et l'Occident ferait bien d'en tirer des leçons sur ce qui l'attend. Sur les cinq dernières années, la population japonaise a reculé d’un million.

En cinq ans, la population japonaise à diminué d'un million… et l'Occident ferait bien d'en tirer des leçons sur ce qui l'attend

Le chiffre de 2010 s’élevait à 128 057 352 habitants ; celui de 2015, révélé le 19 février, est de 127 110 000. Les avertissements sur la décroissance démographique du Japon sont avérés : l’accumulation du vieillissement, de la hausse de l’espérance de vie et de la faible natalité ont finalement entamé la population. Le déclin démographique semble d’ailleurs relativement inexorable, du fait de la faiblesse de l’immigration au Japon, lequel accueillait seulement 2 millions d’étrangers fin 2013 ; mais aussi par l’inertie du taux de natalité, estimé aujourd’hui à 1,4 enfants par femme, bien loin des 2,1 nécessaires au renouvellement démographique.

Le premier ministre Shinzo Abe a annoncé qu’il faisait sa priorité du maintien de la population au-dessus de la barre symbolique des 100 millions d’habitants. Résultats Google Recherche d'images correspondant à. Images Site Web pour cette image Tous droits réservés capital.fr Recherche par imageImages similaires Les images peuvent être soumises à des droits d'auteur.

Résultats Google Recherche d'images correspondant à

Résultats Google Recherche d'images correspondant à. Images Site Web pour cette image Proportion de population de plus de 65 ans (par pays) economie.gouv.qc.ca Recherche par imageImages similaires Les images peuvent être soumises à des droits d'auteur.

Résultats Google Recherche d'images correspondant à

Vieillissement démographique : le Japon envisage l’immigration. Pour la première fois au cours de son histoire récente, le Japon envisage d’autoriser l’immigration, au vu de la décroissance alarmante de sa population active.

Vieillissement démographique : le Japon envisage l’immigration

Son taux de fécondité se situe actuellement aux alentours de 1,4 enfant par femme, alors que le taux de renouvellement des générations est estimé à 2,1. L’immigration, c’est la solution dont le Japon ne voulait absolument pas, pensant pouvoir régler la question de son vieillissement par un jeu combiné de stimulus économique et d’encouragement – très insuffisant – à la natalité. Il est aujourd’hui rattrapé par la réalité. C’est une instance gouvernementale, le Bureau du cabinet qui en février 2014 a mis le sujet sur le tapis.

Le Japon, disait-il, ne pourra maintenir une population supérieure à 100 millions d’habitants qu’en acceptant chaque année 200.000 nouveaux immigrés – et en retrouvant un taux de fécondité total de 2,07 d’ici à 2030. Au Japon comme en Allemagne, le vieillissement démographique appelle l’immigration. Le Japon au défi du vieillissement. Le Japon : la population la plus vieille du monde. L’homme le plus âgé au monde est japonais.

Le Japon : la population la plus vieille du monde

L’Asie qui vieillit.