background preloader

Elias Khoury

Facebook Twitter

Programme culturel Marseille-Les Grands Entretiens de WRZ - Elias Khoury. Écrivain engagé, directeur pendant plus de 20 ans du supplément littéraire du quotidien An Nahar, rédacteur en chef de l’édition arabe de la Revue d’Etudes Palestiniennes, Elias Khoury était l’invité de Tzvetan Todorov et du MuCEM le jeudi 4 décembre dernier, pour clôturer le cycle de conférences « Civilisation et barbarie » pensées du monde.

Programme culturel Marseille-Les Grands Entretiens de WRZ - Elias Khoury

Un cycle qui aura vu se succéder pendant plusieurs mois au cours de cette année des romanciers, anthropologues, historiens de dimension internationale, tels que Patrick Chamoiseau, Carlo Ginzburg, Achile Mbembé, Sanjay Subrahmanyan, …. pour « partager le regard de l’autre sur la dualité civilisation/barbarie ». Grands intellectuels reçus en interview, pour la plupart, sur WRZ. Par Alain Paire Décembre 2014 « Les grands entretiens de WRZ » sont réalisés en partenariat avec le MuCEM.

Le Coffre des Secrets d'Elias Khoury. Le Coffre des Secrets d’Elias Khoury aux éditions Actes Sud Quoi de plus satisfaisant pour un lecteur curieux qu’un mystère qui s’épaissit à chaque page ?

Le Coffre des Secrets d'Elias Khoury

Le Coffre des Secrets distille ses révélations alambiquées avec la puissance d’un vieux cognac. L’histoire commence en 1976 à Beyrouth par la mort d’Ibrahim, dernier héritier d’une lignée de migrants Syriens. Son corps est découvert par Norma, la maîtresse à qui il promet le mariage depuis vingt ans. Hanna le cordonnier et son ami de longue date, prend en charge les funérailles. La clé du coffre est bien gardée. Jusqu’au moment où l’on réalise qu’au fond, la vérité revêt une importance toute relative. Avec l’agilité d’un joueur de bonneteau, Elias Khoury brouille les cartes d’une main maîtrisée. Chronique réalisée par ActuaLitté Quatrième de couverture : Trois histoires se croisent ainsi tout au long du roman, celles d’Ibrahim Nassâr, d’Hanna al-Salmân et de Norma ‘Abdel al-Massîh.

Elias KHOURY - MEET. [1] Elias Khoury est né à Beyrouth en 1948.

Elias KHOURY - MEET

Il est actuellement rédacteur en chef de la Revue d’Études palestiniennes, après avoir longtemps dirigé le supplément culturel du quotidien libanais An-Nahar. Professeur émérite de l’université de New York, il est l’auteur de douze romans, traduits dans plus de quinze langues, ainsi que de deux ouvrages de critique littéraire. "Le Coffre des secrets", d'Elias Khoury. LE MONDE DES LIVRES | • Mis à jour le | Par Robert Solé Une cigarette : c'était la dernière volonté du condamné.

"Le Coffre des secrets", d'Elias Khoury

Elias Khoury. C'est au chevet du Liban déchiré que veille Elias Khoury.

Elias Khoury

Si un écrivain peut se prétendre engagé - corps et âme - aux côtés de ses compatriotes, c'est bien lui. Elias Khoury - Belles Étrangères 2010. Elias Khoury est né en 1948 à Achrafieh, le quartier à dominante chrétienne de Beyrouth,.

Elias Khoury - Belles Étrangères 2010

À l’âge de 20 ans, il se rend en Jordanie où il s’émeut au contact des camps palestiniens ce qui l’amène à militer au sein de l’OLP. Après les massacres de Septembre Noir, à Aman, il part pour Paris où il rédige un mémoire sur la guerre civile libanaise de 1860 qui a opposé les Druzes aux Chrétiens. A son retour au Liban, il dirige, aux côtés de Mahmoud Darwich, la revue Shu’un filistiniya (Les Questions Palestiniennes). En 1975, Il prend part activement à la guerre civile durant laquelle il est sérieusement blessé et manque de perdre la vue.

En 1977, il publie son premier roman La Petite Montagne où il narre sur un rythme lancinant le chaos de la guerre, la disparition de la ville et la destruction de la vie. Du même auteur en français : Il sogno di Khoury: "Scrivere qualcosa come Giufà" - SiriaLibano. Conférence d'Elias Khoury - CERCC. Elias Khoury - L’itinéraire d’un écrivain arabe — Et le renouvellement de son œuvre De Beyrouth aux villages de Galilée Avec Robert Solé écrivain pré­sent à l’ENS Mercredi 9 novem­bre - 14h – Salle 101 ENS de Lyon - Site Descartes Programme.

Conférence d'Elias Khoury - CERCC

Publications de Elias Khoury. Elias Khoury: Myth and memory in the Middle East. Elias Khoury is the kind of writer who wins the Nobel Prize for literature to sneers from the English-speaking world.

Elias Khoury: Myth and memory in the Middle East

When the Egyptian novelist Naguib Mahfouz was greeted in this way in 1989, the late scholar and activist Edward Said remarked sagely that "Arabic is by far the least known and the most grudgingly regarded" of major world literatures. At the same time, Said pointed to the future, celebrating the promising achievements of Khoury - a "brilliant figure" - and Mahmoud Darwish: a Lebanese and a Palestinian writer respectively. Interview: Elias Khoury - Granta Magazine. Elias Khoury. Elias Khoury. Elias Khoury : « Au Liban, le chantage à la guerre civile ne marche plus »

LE MONDE CULTURE ET IDEES | • Mis à jour le | Propos recueillis par Benjamin Barthe (Beyrouth, correspondant) L’écrivain libanais Elias Khoury est l’auteur d’une vingtaine d’ouvrages dont douze romans, traduits dans de nombreuses langues étrangères, qui lui ont valu une notoriété internationale, dont La Petite Montagne (1987), Le Petit Homme et la guerre (1995) et La Porte du soleil (1998), tous trois publiés chez Actes Sud.

Elias Khoury : « Au Liban, le chantage à la guerre civile ne marche plus »

Connue pour son engagement propalestinien durant la guerre civile, cette figure de la gauche libanaise fait partie d’un petit groupe d’intellectuels qui appuie le mouvement de protestation « Vous puez », à l’origine de plusieurs manifestations de masse depuis fin juillet dans le pays du Cèdre. Née d’une crise du ramassage des ordures, cette fronde exprime le ras-le-bol de la population face à un système politique jugé incompétent et corrompu. Ces manifestations sont en train de réconcilier les jeunes Libanais avec Beyrouth et avec leur pays tout entier. Elias Khoury.

Entre janvier et décembre 2014, le MuCEM a initié le cycle de grandes conférences «Pensées du monde».

Elias Khoury

Accompagnés par l’essayiste et historien des idées Tzvetan Todorov, Patrick Chamoiseau, Carlo Ginzburg, Anne Cheng, Sanjay Subrahmanyam, Achille Mbembé et Elias Khoury ont partagé avec nous l’indispensable «regard de l’autre» sur la dualité «civilisation/barbarie». Leurs noms font entendre la présence des Antilles, du Moyen-Orient, de l’Europe, de la Chine, de l’Inde et de l’Afrique. Dans cette histoire où, sous prétexte de civilisation, le monde occidental a trop souvent imposé son modèle voire son empire, ces auteurs nous convient à un regard critique et décentré que nous vous invitons à lire et écouter ici.

Conception graphique : David Poullard. La Porte du soleil. « Samih parlait sans arrêt de son rêve d’écrire un livre qui n’aurait ni début ni fin. Une épopée, disait-il. L’épopée du peuple palestinien. Il commencerait par raconter les détails de la grande expulsion de 1948. Il disait toujours que nous ne connaissions pas notre Histoire, qu’il fallait réunir les histoires de chaque village afin que ce village demeure vivant dans notre mémoire. » A l’instar des contes de Shéhérazade, il est des histoires qui peuvent sauver la vie. Dans sa fureur pour ranimer par le souvenir un corps végétatif, c’est tout un peuple qu’Elias Khoury fait vivre sous les yeux du lecteur, dans un roman ample et poignant, considéré unanimement comme le récit par excellence de l’exode palestinien.

Elias Khoury. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Elias Khoury en 2008 Elias Khoury (en arabe : الياس خوري), né le à Beyrouth, est un romancier, dramaturge et critique libanais . Il a publié près de dix romans, qui ont été traduits dans beaucoup de langues étrangères, ainsi que de nombreux ouvrages de critiques littéraires. Il a aussi écrit trois pièces de théâtre. KHOURY, Elias. Portrait © DR Né à Beyrouth en 1948, Elias Khoury est actuellement rédacteur en chef de la Revue d’études palestiniennes (édition arabe) à Beyrouth. Critique littéraire, essayiste et chroniqueur, il est surtout l’auteur d’une dizaine de romans, dont La Porte du soleil (Actes Sud, 2002 ; Babel n° 586) qui a obtenu le plus grand prix littéraire palestinien et qui a été traduit dans plusieurs langues, dont l’anglais et l’hébreu.

Actes Sud a également publié Yalo (2004), Le Petit Homme et la Guerre (Babel n° 639), Un parfum de paradis (Babel n° 834), La Petite Montagne (Babel n° 974), Comme si elle dormait (2007), Le Coffre des secrets (2009) et Sinalcol (2013). Bibliographie chez Actes Sud Pas de documents attachés Pas de liens externes rattachés.