background preloader

EIP

Facebook Twitter

Le Haut Potentiel Intellectuel : une vraie fausse pathologie à la française ! ou comment un ensemble de neuromythes sont en passe d’être déconstruits. Une histoire vraie… Le psychologue : Allo ? Une maman : Bonjour, je vous appelle pour prendre un rendez-vous afin de faire passer un bilan à mon fils. Je m’inquiète beaucoup pour lui. Je pense qu’il est autiste ou HPI. Le psychologue : (silence) d’accord. Quel âge à votre fils ? La maman : 3 mois… Cette anecdote, invraisemblable et pourtant bien réelle, illustre à merveille l’étrange phénomène qui accompagne depuis quelques années l’épineuse question du HPI en France et dans certains pays francophones limitrophes : quel embarras d’être précoce !

Il plane, sur cette question, l’ombre d’une tragédie identitaire, le parfum d’un destin malheureux, la crainte d’une fatalité à anticiper car, comme chacun sait, il est préférable de ne pas être trop intelligent pour être heureux. 30%, voire 50 % ou même 70% des enfants précoces sont en échec scolaire, le risque d’isolement social et de dépression les guette, ils sont plus anxieux que les autres et ont plus de troubles attentionnels, Et maintenant ? La pseudoscience des surdoués - Ramus méningesRamus méninges. Franck Ramus et Nicolas Gauvrit Version originale et intégrale d'un article paru dans La Recherche, Mars 2017, sous le titre "La légende noire des surdoués".

Si l’on en croit ce qu’on lit dans les médias et dans les livres spécialisés, les surdoués sont les véritables damnés de la Terre: ils sont en échec scolaire, inadaptés, hypersensibles, anxieux, dépressifs, dyslexiques, et plus si affinités. Comment est-ce possible, alors que le sens commun suggèrerait au contraire que les enfants les plus intelligents ont les meilleures chances de réussite dans tous les domaines ? Dans cet article, nous allons montrer que la plupart de ces allégations, sinon toutes, sont des mythes sans fondement. Pour commencer, il convient de préciser ce que l’on appelle un surdoué. D’autres définitions possibles existent, comme celles ajoutant au critère de QI élevé des critères positifs (comme la créativité) ou négatifs (par exemple être en difficulté).

Les psys Les associations Les surdoués ordinaires Figure 1. Le paradoxe des enfants surdoués. Les surdoués ordinaires – Nicolas Gauvrit. Après un court avant-propos qui esquisse la place de son ouvrage dans la littérature sur les surdoués, à savoir « [proposer]une synthèse de la littérature scientifique sur les enfants et les adolescents précoces qui s’adresse au plus grand nombre, tout en adoptant un point de vue rationaliste et résolument scientifique », Nicolas Gauvrit précise les modalités de sa démarche : « Le domaine de l’étude scientifique de la précocité intellectuelle est donc paradoxal : immense, bouillonnant, mais largement pollué par une impressionnante quantité de travaux inutiles, peu informatifs ou inexploitables parce que bâtis sur des échantillons non représentatifs. » Le ton est donné.

Chapitre par chapitre, l’auteur s’attache ensuite à remettre dans une perspective conforme aux modalités qu’il a choisies un certain nombre d’idées reçues concernant la population surdouée. Le chapitre se termine par deux courtes pages sur l’intelligence des surdoués, faute de travaux spécifiques. La légende noire des surdoués | larecherche.fr. Inadaptés, hypersensibles, anxieux, dépressifs, dyslexiques, en échec scolaire... À en croire ce qu'on lit sur Internet ou dans les livres spécialisés, les enfants surdoués sont les véritables damnés de la Terre. Comment est-ce possible, alors que le sens commun suggère au contraire que ces enfants, dont le quotient intellectuel (QI) dépasse 130, ont les meilleures chances de réussite dans tous les domaines ?

En fait, la plupart de ces allégations, sinon toutes, sont des mythes. Parmi ces préjugés, celui qui a sans doute le mieux essaimé est l'idée selon laquelle les enfants surdoués, aussi qualifiés de « précoces » ou « à haut potentiel intellectuel », auraient un mode de pensée qualitativement différent de celui des enfants ordinaires. Plus précisément, le raisonnement des personnes « normales » serait « linéaire » ou « séquentiel », passant d'une idée à l'autre dans un enchaînement unidirectionnel. Pensée en arborescence Succès médiatique. Difficultés émotionnelles chez les surdoués à 8 ans - Scilogs.fr :Raison et psychologie.

Par Nicolas Gauvrit, Franck Ramus et Hugo Peyre Les données concernant les enfants de la cohorte EDEN à 8 ans ne montrent pas plus — mais pas moins non plus — de difficultés émotionnelles ou sociales chez les jeunes surdoués. Parmi les difficultés récurrentes minant la recherche sur les personnes dont le QI dépasse un seuil, généralement fixé à 130 (qu'on appelle parfois surdoués ou HQI pour Haut QI), la question de l’échantillonnage est capitale (lire par exemple cet article). La plupart des études reposent en effet sur des échantillons biaisés car sélectionnés dans des sous-populations particulières, typiquement en passant par des cabinets de psychologie, des écoles spécialisées, voire des centres hospitaliers. Il est assez rare de disposer d’un échantillon représentatif choisi dans la population générale et suffisamment important pour permettre d’étudier les particularités des plus hauts QI. Le cas existe cependant heureusement.

Pour aller plus loin Gauvrit, N. (2015). La pseudoscience des surdoués - Ramus méningesRamus méninges. Élèves intellectuellement précoces - Académie de Lille. EIP Guide parents 363856. Depliant eip. Les indices du Wisc-iv et leur interprétation. La nature de l’irp est nettement plus complexe que celle de l’icv. L’irp partage une seule épreuve avec l’ancien qip, celle de Cubes. La corrélation entre l’irp du Wisc-iv et le qip du Wisc-iii est d’ailleurs modérée (0,62). De toute évidence, si l’irp mesure certaines caractéristiques cognitives communes avec celles mesurées par l’icv, il mesure aussi des caractéristiques spécifiques. Une différence importante entre l’irp et le qip est la réduction de l’impact de la vitesse sur les notes aux épreuves.

L’épreuve de Cubes est une mesure typique de Gv (Carroll, 1993). Les Tribulations d'un Petit Zèbre » Détection des enfants surdoués par les psychologues scolaires. Les interrogations relatives aux psychologues scolaires sont nombreuses chez les parents d'enfants surdoués, tout comme les problèmes de récupération des résultats lorsque l'enfant a été diagnostiqué intellectuellement précoce par un psy scolaire Je reçois pas mal de messages de familles perdues face à l'attitude d'un psy scolaire refusant de communiquer le moindre élément sur la passation d'un test d'efficience intellectuelle sur leur petit.

Je lis aussi souvent sur le net (forums, groupes) les mêmes idées reçues, erreurs d'interprétation des textes ou confusion entre plusieurs principes du droit... Voici donc quelques précisions à connaître avant d'accepter trop rapidement (& au risque de s'en mordre parfois les doigts ) de faire évaluer son enfant par un psychologue scolaire. Subsiste dans l'esprit de bon nombre de parents un flou artistique à propos des ces psychologues de l'Education Nationale, anciennement enseignants ° Qu'est-ce qui est garanti par la loi alors ? PAID16. Emotional, behavioral and social difficulties among high-IQ children during the preschool period: Results of the EDEN mother–child cohort. A Laboratoire de Sciences Cognitives et Psycholinguistique (ENS, EHESS, CNRS), Ecole Normale Supérieure, PSL Research University, Paris, Franceb Department of Child and Adolescent Psychiatry, Robert Debré Hospital, APHP, Paris, Francec Sorbonne Universités, UPMC Univ Paris 06, INSERM, Institut Pierre Louis d'épidémiologie et de Santé Publique (IPLESP UMRS 1136), Department of Socieal Epidemiology, 75012, Paris, Franced INSERM UMR 1153, Epidemiology and Biostatistics Sorbonne Paris Cité Center (CRESS), Developmental Origins of Health and Disease (ORCHAD) Team, F-94807 Villejuif, France, Paris Descartes University, Francee Human and Articificial Cognition Lab, University Paris 8 and EPHE, Paris, France Received 12 December 2015, Revised 4 February 2016, Accepted 5 February 2016, Available online 13 February 2016 Choose an option to locate/access this article: Check if you have access through your login credentials or your institution Check access doi:10.1016/j.paid.2016.02.014 Highlights Method.

Documents EIP Education Nationale. 474d7c_dossier-pedago-neuro-psycho-ortho-anpeip.