background preloader

Ecologie urbaine

Facebook Twitter

Mise en place. Faire son Potager en permaculture. Projet potager urbain. Diversité de l'agriculture urbaine. Dossier Jardins partag s. Décembre 2010 (mise à jour : mars 2011) (Flickr/Frederic Dinh) Depuis quelques années des jardins entretenus par des habitants fleurissent en ville.

Dossier Jardins partag s

On les appelle des jardins partagés, collectifs ou communautaires. Outre le jardinage, ces espaces favorisent les échanges entre voisins par le biais d’activités sociales, culturelles ou éducatives. Mais que sait-on réellement de ces jardins ? Sommaire Un jardin partagé, qu'est-ce que c'est ? Comment créer un jardin partagé ? Un jardin partagé, qu'est-ce que c'est ? Définition Un jardin partagé est un jardin conçu, créé et cultivé collectivement par les habitants d’un quartier ou d’un village. Les différents types de jardins partagés Les jardins collectifs désignent les espaces où l’on jardine en commun. Le premier jardin urbain Communty garden. Dans les années 1970, la ville de New York connaît une crise financière. Le premier jardin partagé en France Jardin partagé, un terme ambigu Evolution réglementaire des jardins partagés. La permaculture grand format.

La permaculture est une approche globale que l’on peut mettre en pratique à l’échelle d’un jardin, d’une maison, d’un hameau, mais qu’en est-il à une échelle beaucoup plus grande ?

La permaculture grand format

Nous avions déjà évoqué dans le premier dossier de Kaizen consacré aux villes comestibles la ferme urbaine de l’éco-quartier de Lanxmeer à Culemborg, petite ville de 27 000 âmes au sud d’Utrecht aux Pays-Bas. Ce quartier unique à plus d’un titre est justement le fruit d’une réflexion globale qui prend racine dans la permaculture. Retour à Culemborg Le projet a démarré en 1993, impulsé par la dynamique Marleen Kaptein. Cette dernière, après avoir travaillé dans l’accompagnement de projets d’habitat participatif puis dans une grande association de promotion de l’habitat écologique, s’est formée auprès de Declan Kennedy, architecte irlandais, ancien directeur de l’Institut européen de Permaculture.

Du lien avec l’humain et la nature Bicyclettes et paniers bios Texte et photos : Yvan Saint-Jours. Initiatives solidaires, éthiques et durables : ecoplusTV, la webTV de l'économie positive. Terra eco. Les EcoQuartiers. En attribuant le label EcoQuartier, le ministère valorise les opérations exemplaires, qui partout en France, permettent aux habitants de vivre dans des quartiers, conçus selon les principes du développement durable.

Les EcoQuartiers

Un EcoQuartier doit respecter tous les principes du développement durable par : la nécessité de faire du projet autrement, en impliquant tous les acteurs de la ville, du citoyen à l’élu, mais aussi par l’offre d’outils de concertation et de suivi pour garantir la qualité du projet dans la durée et à l’usage ;la contribution à l’amélioration du quotidien, par la mise en vie d’un cadre de vie sain et sûr pour tous les habitants et usagers de l’espace public ou privé, et qui favorise le vivre ensemble ;la participation au dynamisme économique et territorial ;la promotion d’une gestion responsable des ressources et de l’adaptation au changement climatique Un label, pour quoi faire ?

Le label n’est pas une norme et ne propose pas de modèle unique. Les dates clés. Instagram. Instagram. Photo by lamachineaecrire. Photo by lamachineaecrire. Photo by lamachineaecrire. Photo by lamachineaecrire. Etude énergétique très sociale ! Chalets en palettes bois. Par Robert PELZER - Président du BET BETEC La performance énergétique à un prix, celui de l’effort mais aussi de la générosité et solidarité. Au-delà des références high-tech, les réhabilitations thermiques dont bénéficient les Bâtisseurs d’Emmaüs, permettent d’économiser plus de 60% d’énergie….

Une performance énergétique à haute valeur ajoutée, humaine ! 1°/ Performance énergétique et sociale Les Bâtisseurs d’Emmaüs, héritiers des compagnons, s’engagent durablement contre la pauvreté et l'exclusion en luttant contre le mal logement. Jean-Pierre Le Bail, architecte DPLG est l'auteur de ces plans de maison d'un procédé de construction simple et moderne.

Figure 1 : Vue d'un chalet pour 2 personnes Le rôle du bureau d’études à été d’effectuer un bilan énergétique portant sur les deux réalisations Neuilly-Plaisance (38, Avenue Paul Doumer) et Rosny-sous-Bois (8, Impasse de l'Aubépine). Figure 2 : Plan chalet Neuilly-plaisance Figure 3 : Plan chalet Rosny sous bois Pour une SHON = 35m² En résumé … Potager en carré. Potager sur les toits.