background preloader

Les pédagogues

Facebook Twitter

Selon wikipédia

Alexander Sutherland Neill. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Alexander Sutherland Neill

Alexander Sutherland Neill Alexander Sutherland Neill, aussi appelé A. S. Neill, ( - ) était un pédagogue libertaire[1],[2] écossais. Il est le fondateur, en 1921, de l'école de Summerhill qu'il « dirigea » jusqu'à sa mort. John Dewey. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

John Dewey

Pour les articles homonymes, voir Dewey. John Dewey en 1902 Sa philosophie est d'abord marquée par l'instrumentalisme, c'est-à-dire par sa volonté de rompre avec une philosophie classique qu'il voyait comme plus ou moins liée à la classe dominante, pour en faire un instrument permettant aux hommes de mieux s'adapter au monde moderne. Le principal moyen envisagé par Dewey à cette fin est ce qu'il nomme la « théorie de l'enquête » qui repose sur l'idée qu'un changement dans l'environnement entraîne des problèmes d'adaptation qui doivent être résolus au moyen d'une enquête où diverses hypothèses sont examinées. Les théories philosophiques traditionnelles sont alors vues comme des moyens de fournir des hypothèses à tester. Dewey a participé également, en parallèle avec le Nouveau Libéralisme anglais, à la constitution de ce qui est actuellement nommé le « social-libéralisme » dont il se situe à l'aile gauche.

Joffre Dumazedier. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Joffre Dumazedier

Joffre Dumazedier, né en 1915 et mort en 2002, est un sociologue français. Sociologue du loisir et de l'auto-formation[modifier | modifier le code] Janusz Korczak. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Janusz Korczak

Des informations de cet article ou section devraient être mieux reliées aux sources mentionnées dans la bibliographie, sources ou liens externes. (indiquez la date de pose grâce au paramètre date). Améliorez sa vérifiabilité en les associant par des références. Janusz Korczak, vers 1930 Monument en hommage à Janusz Korczak au mémorial de Yad Vashem L'orphelinat de Korczak à Varsovie existe toujours aujourd'hui Janusz Korczak (né le , mort le ), de son vrai nom Henryk Goldszmit[1], est un médecin-pédiatre et écrivain polonais. . « Le fait que Korczak ait volontairement renoncé à sa vie pour ses convictions parle pour la grandeur de l’homme. . — [réf. souhaitée], Bruno Bettelheim Biographie[modifier | modifier le code] L'histoire de la vie de Janusz Korczak a été décrite dans beaucoup de livres.

La famille Goldszmit a vécu dans différents endroits de Varsovie : Bielańska 18 (peut-être son lieu de naissance), Krakowskie Przedmieście 77, Miodowa 19, Pl. Maria Montessori. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Maria Montessori

Compléments Biographie[modifier | modifier le code] Elle est issue d'une famille bourgeoise. Son père était comptable dans la fonction publique. Bien qu'élevée avec des règles de discipline très strictes, sa mère, très proche d'elle, respectait sa liberté. En 1875, ses parents déménagent à Rome. En 1884, Maria éprouve un très grand intérêt pour les mathématiques et la cuisine. Maria intervient au congrès de pédagogie de Turin en 1898 : Guido Bacceli, Ministre de l'Éducation, lui demande de faire des conférences à Rome peu après.

En 1901, elle commence à s'intéresser aux enfants « normaux ». Maria Montessori avec le journaliste américain Samuel Sidney McClure, qui fit connaître son œuvre aux États-Unis, en 1914. La création de la première Maison des enfants (Casa dei bambini) a lieu en 1907 dans le quartier populaire de San Lorenzo à Rome[3],[1]. On offre aux enfants une « petite maison » dans une « grande maison » pour y vivre la journée. Paulo Freire. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Paulo Freire

Pour les articles homonymes, voir Freire. Paulo Freire ( à Recife, Brésil - à São Paulo) est un pédagogue brésilien. Il est surtout connu pour ses efforts d'alphabétisation visant les personnes adultes de milieux pauvres, une alphabétisation militante, conçue comme un moyen de lutter contre l'oppression. Biographie[modifier | modifier le code] Ses parents lui inculquent très tôt l'importance du dialogue et du respect du choix des autres, ce qu'il applique dans son approche pédagogique. Célestin Freinet. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Célestin Freinet

Pour les articles homonymes, voir Freinet. Célestin Baptistin Freinet est un pédagogue français, né le [1] à Gars dans les Alpes-Maritimes, mort le à Vence dans les Alpes-Maritimes. D'abord au Bar-sur-Loup, puis surtout à Vence[2], il développe avec l'aide de sa femme Élise Freinet, et en collaboration avec un réseau d'instituteurs, toute une série de techniques pédagogiques, basée sur l'expression libre des enfants : texte libre, dessin libre, correspondance interscolaire, imprimerie et journal scolaire, enquêtes, réunion de coopérative etc. Militant engagé, politiquement et syndicalement, en une époque marquée par de forts conflits idéologiques, il conçoit l’éducation comme un moyen de progrès et d’émancipation politique et civique.