background preloader

Comportement consommateur

Facebook Twitter

Consommateur et consommation : le dossier marketing communication. Notre dossier consommateur et consommation frappe à nouveau un grand coup ! Evolution des cibles et segments de consommation Un consommateur paradoxal et rationnel Même si la consommation des ménages a plutôt bien résisté à la crise, pourquoi le désir de consommer marque-t-il le pas ? Le consommateur, 100% rationnel et raisonnable, voit ses comportements en matière de recherche d’informations avant l’achat évoluer. Heureusement, le plaisir d’acheter demeure… et reste sous la houlette du budget disponible. Abordons ces paradoxes et frictions avec notre interviewé, Flavien Neuvy, économiste, directeur de L’Observatoire Cetelem.

Consommateur mutant : quelles valeurs et insights ? Le consommateur mute. Prospective conso : nouveaux signes, nouveaux insights Les arcanes de l’évolution des attitudes et du comportement des consommateurs. 5 caractéristiques du postmodernisme Regards sur le consommateur d’aujourd’hui et de demain Consommation collaborative : une nouvelle relation marque / conso ? Q1 - Le consommateur est-il toujours rationnel dans ces choix ? Le digital maintenant présent dans toutes les étapes de l'expérience d’achat. 90% des consommateurs français interrogés par Digitas se rendent désormais sur Internet avant d’effectuer leur choix en magasin, pour consulter des comparateurs de prix ou des avis des consommateurs.

Même si le magasin physique demeure le deuxième canal pour l’information produit, il est de plus en plus utilisé comme simple showroom par les consommateurs. C'est ce que dévoile Digitas France, en collaboration avec VivaKi Advance, dans son second baromètre de l’Expérience Marchande Connectée, qui met en lumière les évolutions des comportements des consommateurs et de leurs attentes concernant leur expérience d’achat. L’étude révèle en effet que l’augmentation du taux d’équipement d’appareils connectés incite de plus en plus le consommateur à comparer les offres en ligne et hors ligne, avant de prendre sa décision.

Internet consulté avant et pendant l’achat en magasin Intégrer davantage d’outils technologiques in-store. Philippe Moati, Les consommations émergentes : acheter autrement. Consommer en temps de crise. Low cost, achats d’occasion ou groupés, location, troc… Les consommateurs développent de nouvelles stratégies auxquelles les industriels cherchent à s’adapter. Ce faisant, une modification durable des modes de consommation s’opère. Baisse du pouvoir d’achat, crainte du chômage, incertitudes quant à l’avenir… Les Français n’ont d’autre choix que de s’adapter. Différentes « solutions » s’offrent – ou s’imposent – à eux : consommer moins, moins cher, « mettre la main à la pâte » ou encore partager. En temps de crise, dépenser moins se révèle un impératif pour beaucoup ; l’augmentation des dépenses dites « contraintes » ou « préengagées » limite les marges de manœuvre.

Victimes de ces choix, les ventes de voitures neuves ont chuté de 14 % en 2012. Article de 3276 mots. Les Français de plus en plus exigeants sur la qualité de services en magasin. Les acheteurs veulent retrouver la praticité d'Internet en point de vente. Et pouvoir profiter aussi, proposés par le magasin, de services qu'ils utilisent déjà depuis leur téléphone, comme des comparateurs. Internet a modifié les habitudes de consommation des Français, et notamment leurs attentes vis à vis des points de vente, qui ont tout intérêt à proposer des services répondant à ces nouveaux besoins. Services pouvant être de l'ordre de l'introduction de solutions technologiques.

Une étude* de l’Ifop et de Wincor Nixdorf s’est intéressée aux comportements d’achat, aux perceptions et aux attentes des Français à l’égard des points de vente. Une préférence pour Internet… En outre, les consommateurs adoptent des comportements, notamment via l’usage des smartphones, destinés à reproduire dans la réalité ce qui les pousse vers le e-commerce. Et un rejet des grandes surfaces… Les courses dans les hypermarchés et supermarchés sont un véritable obstacle pour les consommateurs. Le consommateur roi. " Ce qui a changé au cours des trente dernières années, c'est le consommateur ", a lancé Marc Lolivier, délégué général de la Fevad.

Un sentiment partagé par les intervenants de la table ronde du CMD intitulée " Rêve de marketing, marketing de rêve ". Marc Lolivier a exposé la règle des 3C - compétence, choix et communication - imposé par la révolution Internet : le consommateur est, aujourd'hui, un expert qui a accès à un choix considérable, 7 jours/7, 24 heures/24 et qui, grâce à Internet, a le pouvoir de s'exprimer et de donner son avis. Caroline Villecroze, directrice marketing et communication d'Adrexo a, ainsi, constaté que le consommateur est au centre de toutes les communications des marques : " Nous sommes passés du marketing produit au marketing client ". Quel avenir pour le marketing ? Daniel Kaplan est, cependant, convaincu que dans l'avenir, le marketing passera par le VRM (Vendor Relationship Management).

Le concours des 30 ans du CMD Le palmarès : Sans titre. - Etude marché, Conseil en stratégie : Marketing, Communication entreprise, Relation client - La Poste entreprise : Le'Hub.