background preloader

Violences faites aux femmes

Facebook Twitter

Violences faites aux femmes : une chronologie en dix dates avec Benoîte Groult. 1976 : la féministe Benoîte Groult était reçue sur France Culture.

Violences faites aux femmes : une chronologie en dix dates avec Benoîte Groult

Elle y revenait, riche de son savoir, de ses références, sur l'oppression de la femme depuis l'Antiquité. Petite anthologie de citations qui ébranlent, à l'heure de la Journée internationale contre la violence à l’égard des femmes. "Ce qu’il y a de curieux, c’est cette espèce de complot tacite qui a toujours admis que la femme était l’esclave de l’homme... " En 1976, la militante féministe et écrivain Benoîte Groult, disparue en juin dernier, était reçue sur France Culture, au micro de Jacques Paugam, pour s'exprimer sur la violence faite aux femmes. Une histoire vieille comme l'humanité : "Depuis toujours, que ce soient les mutilations physiques, les pieds bandés en Chine, les femmes girafes en Birmanie, les négresses à plateau…(…) on a essayé de maintenir les femmes dans un état d’infériorité, de demi-humanité.

" Écouter Benoîte Groult à propos de "La violence dans le couple", dans l'émission Parti pris, en novembre 1976. Viols de guerre. «Ils m’ont tout fait… Ils m’ont tout fait.»

Viols de guerre

Le vieux paysan referme la main sur son pantalon en velours côtelé. Le regard est vide, la voix sûre, mais les doigts broient le tissu à s’en tordre les phalanges. Pour le rassurer, Marina, sa petite-fille de 20 ans, lui parle à l’oreille. Mais Pietro, 86 ans, ne faiblit pas : «Ils m’ont pris comme une femme… Ils m’ont tout fait, comme des bêtes, et puis ils m’ont tiré dessus.» Et de montrer la cicatrice de la balle qui l’a frappé à l’arrière du cou. «Les civils considérés comme butin de guerre» Au printemps 1944, Pietro a 15 ans, et vit à Lenola, petit village escarpé qu’il n’a jamais quitté. Ivres de leur victoire, des milliers de soldats du CEF déferlent sur les petits villages du Latium.

«La bataille du Monte Cassino a été très violente et très frustrante pour les soldats qui ont piétiné pendant des mois dans le froid, sans pouvoir vraiment avancer. «Des femmes sont devenues folles» La responsabilité du haut commandement. Stop aux violences familiales, conjugales et sexuelles: Présentation des articles de la Convention d'Istanbul par Laura Caumb de l'association Mémoire Traumatique et Victimologie. Convention du Conseil de l’Europe sur la prévention et la lutte contre la violence à l’égard des femmes et la violence domestique : Convention d’Istanbul La convention d'Istanbul du 12 avril 2011 a été signée puis ratifiée par la France, elle est applicable depuis le 1er aout 2014. 22 Etats ont signé et 14 Etats ont ratifié la Convention (Albanie, Andorre, Autriche, Bosnie-Herzégovine, Danemark, Espagne, France, Italie, Malte, Monténégro, Portugal, Serbie, Suède, Turquie) Elle représente une réelle avancée pour la protection et de prise en charge judiciaire des victimes de violences domestiques et de violences sexuelles.

stop aux violences familiales, conjugales et sexuelles: Présentation des articles de la Convention d'Istanbul par Laura Caumb de l'association Mémoire Traumatique et Victimologie

L’entrée en vigueur de la Convention d’Istanbul comble une lacune béante dans la protection des droits des femmes en Europe. Le cadre de cette Convention crée un modèle d’approche coordonnée et centrée sur les victimes pour combattre toutes les formes de violence à l’égard des femmes et la violence domestique. Prévention pour le dépôt de plainte … soutien sensible et avisé. Violences conjugales, entre tabou et répression.

Harcèlement

"Je suis à l'heure", un court-métrage choc contre le viol et la non-assistance. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site Internet.

"Je suis à l'heure", un court-métrage choc contre le viol et la non-assistance

"Je suis à l'heure" : la vidéo choc sur l'indifférence face à un viol. Graphique d'information : La violence contre les femmes. Violences domestiques : La passivité des témoins dénoncée (Vidéo) Accueil / Société / News société / Notre passivité face aux violences domestiques révélée dans une vidéo 3100 partages Publié par Allison Pujol Publié le 17 novembre 2014 Le 11 novembre, une nouvelle expérience comportementale a été dévoilée sur Youtube.

Violences domestiques : La passivité des témoins dénoncée (Vidéo)

Cette dernière montre que peu de personnes oseraient intervenir si elles étaient témoin d’une scène violente entre deux partenaires. Après le harcèlement de rue à New York et la jeune femme prétendant être ivre sur Hollywood Boulevard, la série des caméras cachées s’est poursuivie en Suède avec un clip publié par l’organisation STHLMPanda, la semaine dernière. Pour cette expérience, STHLMPanda a joué 53 fois ce même scénario. A lire aussi : Elle commande une pizza pour dénoncer la violence de son partenaire Sur le même thème Commentaires.