background preloader

Enjeux et perpectives

Facebook Twitter

Des catalogues vers le web de données. BIBFRAME - Bibliographic Framework Initiative. About the Cataloguing Section. Préparer son catalogue à la transition bibliographique. Introduction Notre projet se situe en amont de tout ce qui a fait le thème de cette journée.

Préparer son catalogue à la transition bibliographique

Pour jouer avec les métadonnées, encore faut-il en avoir et qu’elles soient assez présentables pour sortir dans le monde, faire des admirateurs, stimuler de nouveaux usages. Et il faut ne pas avoir à les retoiletter tous les jours non plus. Notre objectif est ici de faire un retour d’expérience sur un projet qui a porté sur le catalogue de la Bpi, donc un catalogue très similaire à celui de nombreuses bibliothèques de lecture publique, volume excepté peut-être : 420.000 notices bibliographiques actives ( notices d’imprimés, de films, documents multi support, bases de données, captations vidéo….).

Voyage au centre du Verne-athon. Le programme du Verne-athon « Le Jane-thon est un atelier collaboratif qui a pour objectif de produire un maximum de données liées autour de Jules Verne, sur le modèle des Jane-athons étrangers, qui rencontrent un franc succès depuis leur création en 2015.

Voyage au centre du Verne-athon

Au programme : du catalogage FRBRisé, la prise en main de l'outil RIMMF, des discussions passionnées, et surtout beaucoup de bonne humeur. Transition bibliographique : en avant marche ! Le 26 juin dernier se déroulait une journée co-organisée par la BnF et l’Afnor/CN46 intitulée : La Transition bibliographique aujourd'hui.

Transition bibliographique : en avant marche !

La préparer et la mettre en œuvre dans les bibliothèques, les archives, les musées, etc. Au même moment étaient mis en ligne un site dédié à la Transition bibliographique ainsi qu’un livre blanc sur RDA-FR On désigne sous le terme de « Transition bibliographique » un programme national qui se donne pour finalité l’exposition des catalogues de bibliothèques dans le web de données. Il participe d’un mouvement qui vise à faciliter l’accès aux données, à maximiser leur utilisation et à s’adapter aux pratiques de recherche et de navigation sur le web.

Cataloguer demain, conduire le changement ! L’ADBU, en collaboration avec l’ABES, a organisé le 4 février 2015 une journée d’information à destination des cadres des bibliothèques universitaires et de l’IST sur le thème « Cataloguer demain, conduire le changement !

Cataloguer demain, conduire le changement !

». À l’heure du web de données, du désilotage des données et des FRBR, le catalogue est un objet qui évolue fortement. Comment accompagner ce mouvement d’inscription plus étroite des bibliothèques dans l’économie du web au profit de tous les usagers ? Quels rôles pour les autorités, les référentiels, les identifiants dans une logique centrée sur les utilisateurs ? Comment accompagner les équipes dans cette évolution majeure, et quel(s) sens donner à leur(s) nouvelle(s) mission(s) ? Les catalogues au défi du web. Web sémantique, web de données, FRBR, RDF, RDA, triplets… ces termes de vocabulaire peuvent sembler franchement obscurs pour la majorité des bibliothécaires encore à peine remis du passage en force des NTIC dans leur pratique professionnelle quotidienne.

Les catalogues au défi du web

Pourtant ils appartiennent à l’évolution de la structure de l’internet, à celle des pratiques des internautes et, de fait, à celle des bibliothécaires. C’est dans le but de communiquer sur ce thème auprès des professionnels des bibliothèques que le pôle Culture du CNFPT-INSET de Nancy a organisé sa 2e journée d’actualité intitulée « Les catalogues au défi du Web », le 19 novembre dernier, à la BnF – François Mitterand. Une nécessité d’évoluer Le début de cette journée fut marqué par l’intervention d’Emmanuelle Bermès (chef de projet multimédia, Centre Georges Pompidou). Data.Bnf. Catalogue 2.0. L’avenir des catalogues est un des sujets sur lesquels tous les bibliothécaires ont un avis, souvent tranché, parfois passionnel.

Catalogue 2.0

Entre la crainte de ne pas être à la hauteur sous un déluge d’informations numériques et le désir de continuer à offrir une information désintéressée et neutre, la profession s’interroge sur cet outil. Là où les catalogues de vente en ligne intègrent des services de préconisation et de recommandation, les catalogues de bibliothèques ont évolué techniquement avec une mutualisation de la production de notices, un signalement partagé, et parfois avec des fonctionnalités nouvelles. Ils restent une simple version numérique des catalogues papier, au sens où ils restent neutres et ne visent pas à évoluer vers des services de préconisation. Catalogues en devenir : nouveaux usages, nouveaux outils ? Proposée par Médiadix, cette journée d’étude stimulante, qui s’est tenue le 26 juin à Saint-Cloud, a permis une réflexion sur l’avenir des catalogues et leur évolution indispensable face à de nouveaux usages.

Catalogues en devenir : nouveaux usages, nouveaux outils ?

Elle a été l’occasion de faire un point sur l’impact du web social dans les bibliothèques, des nouveaux usages qu’il induit et des évolutions possibles sur les catalogues. Des professionnels venus d’horizons différents ont brossé un tableau extrêmement attrayant de l’Opac (Online Public Access Catalog) du futur. Se sont succédés à la tribune Lionel Dujol, responsable de médiation numérique pour les médiathèques du Pays-de-Romans, Corinne Leblond, directrice du service commun de la documentation de l’université d’Artois, puis Isabelle Westeel et Juliette Guillemoteau, respectivement chef de projet à la Direction de la culture du conseil régional Nord-Pas-de-Calais et responsable de l’informatique documentaire à la bibliothèque municipale de Lille.

Le catalogage : méthodes et pratiques. Voici la 5e édition de la Bible du catalogage : 376 pages, des fac-sim, des tableaux, des notes, des commentaires pertinents et éclairants, une pédagogie bien rôdée… que dire de plus ?

Le catalogage : méthodes et pratiques

Eh bien, par exemple, que ce manuel n’est pas dépourvu d’humour. Le premier titre choisi est L’affolante histoire de la vache folle, illustré par le fac-similé de la couverture de l’ouvrage, un genre de « Vache qui rit » passant sa tête au travers d’un panneau « danger ». L'enrichissement des catalogues ? Et après ? L’idée continuant son chemin, le salon professionnel du congrès ABF de La Rochelle en 1999 fut l’occasion de réunir bibliothécaires et fournisseurs de systèmes intégrés de gestion de bibliothèque (SIGB), d’intergiciels 1, de notices, ce qui n’a pas manqué de faire dire à certain(e)s collègues que cette démarche n’était pas la bonne et qu’il fallait discuter entre bibliothécaires… Le concept était de réunir de façon informelle bibliothécaires, fournisseurs de données, éditeurs de logiciels et administrations.

L'enrichissement des catalogues ? Et après ?

Au cours d’une réunion de plus de deux heures qui a connu une affluence inattendue, la discussion s’avéra si abondante et positive que la décision fut prise de poursuivre la réflexion lors d’une journée de travail en octobre 1999. Puisque le besoin existait, il fallait battre le fer et c’est ainsi qu’est née la « Concertation pour une information bibliographique enrichie », rapidement abrégée par ses membres en « Enrichi ». Cataloguer : mode d’emploi. Le catalogage reste encore une activité importante dans les établissements, même si la fourniture de notices informatisées et le souci de développer les services aux lecteurs font qu’il ne constitue plus le principal « pilier identitaire » de la profession.

Cataloguer : mode d’emploi

Les normes continuent à évoluer, tout comme les pratiques. Aussi la réédition de Cataloguer : mode d’emploi 1, est-elle plus que bienvenue. Penser le catalogage du livre ancien à l'âge du numérique. «Le catalogage est, dans toute bibliothèque, un travail de première main ne souffrant aucune interposition ; il se fonde sur l’identification qui réclame, dès que les livres sont anciens, des connaissances étendues et subtiles… Et plus les livres sont anciens, plus [les] opérations se font difficiles ; elles ne peuvent être confiées qu’à des bibliothécaires spécialistes, doués au surplus de perspicacité autant que de finesse et de prudence. 1 » Cet exposé méthodologique de L. -N. Malclès, préliminaire au chapitre consacré aux catalogues des bibliothèques (nationales en particulier) dans son Manuel de bibliographie, résume les exigences du catalogage du livre ancien, art et science à la fois, usant de méthodes acquises après une lente et longue pratique.

De la carte à jouer à la Toile Aussi en 1975, le Comité des livres et documents rares et précieux de l’Ifla organise-t-il une première réunion visant à considérer la description bibliographique du livre ancien en tant que tel. Faut-il encore enseigner le catalogage ? Faut-il encore enseigner le catalogage ? La question a un goût de soufre. Encore le catalogage ! L'assassinat des catalogueurs. Il arrive de plus en plus souvent que des activités spécifiques des bibliothèques soient sous-traitées à des sociétés de services spécialisées. Cette tendance ne pouvait pas ne pas concerner ce qui a été pendant longtemps considéré comme l’activité essentielle des bibliothécaires et comme la base de leur savoir professionnel : la mise à disposition et la description des collections d‘une part, l’organisation de l’accès aux documents de l’autre.

Aujourd’hui, le catalogage demeure assurément nécessaire, mais il est de plus en plus fréquemment externalisé. L'usage des références et des notices bibliographiques : historique et pratiques actuelles. LA NOTION DE «RÉFÉRENCE» D’UN DOCUMENT apparaît dès l’Antiquité, des catalogues des bibliothèques d’Assurbanipal ou d’Alexandrie aux nombreux inventaires et catalogues de bibliothèques établis à partir du XIIIe siècle.

Mais on la rencontre aussi dans les listes bibliographiques, les citations dans les œuvres, les citations (index) dans les textes religieux (concordances bibliques) ou juridiques [2][2] Voir à ce sujet les travaux de Sylvie Fayet-Scribe.... Avec le développement de la littérature savante est apparue la nécessité de citer dans les publications les documents antérieurs. Rameau, les catalogues, le web. Article publié dans le BBF n° 5 d'avril 2015 Voici une dizaine d’années, un précédent article 1 tentait d’ouvrir quelques perspectives, en faisant le pari, plutôt que de céder au vertige de la table rase, que les bouleversements qui s’annonçaient (apparition des moteurs de recherche, possibilités offertes par le plein texte) ne périmeraient pas nécessairement des outils documentaires plus traditionnels et, par exemple, les langages d’indexation comme Rameau.

Qu’en est-il aujourd’hui ? Le point d’étape que nous proposons s’efforcera de mesurer le chemin parcouru, dans un contexte en constante évolution, gros de défis mais aussi de promesses. Un contexte porteur. La fin du catalogage ? !