background preloader

Krauser25

Facebook Twitter

pierre

bonjour

En ce qui concerne les prix bas. Consommateur, parlons prix ! Parlons consommateur, parlons prix ! Quelle importance le consommateur accorde-t-il au prix ? Quelles techniques les marques peuvent-elles mettre en œuvre afin de faire correspondre leur politique de prix aux usages et attitudes du consommateur en la matière ? Pistes avec notre interviewé, Matthias Berahya-Lazarus, Président de Bonial France. La chasse aux prix, sport national ? On remarque effectivement que dans de nombreux secteurs, le client est de plus en plus attentif au prix. Cela se vérifie évidemment pour les ménages les plus modestes, mais la nouveauté ces derniers mois est que les ménages plus aisés y sont également sensibles !

Tout cela confirme l’adage historique d’Edouard Leclerc, « les prix bas, les pauvres en ont besoin, les riches en raffolent »… Outre l’alimentaire, où cette guerre des prix entre les enseignes donne même lieu à un phénomène de déflation avéré, c’est également le cas dans des domaines plus spécialisés comme le bricolage. Un consommateur devenu sage ? Le prix pour les consommateurs. Introduction Le contexte économique (crise, tension sur le pouvoir d’achat), les nouvelles possibilités offertes par les technologies de communication (internet et mobile) et les évolutions réglementaires de ces dernières années ont accru la compétition en matière de prix et conduit distributeurs et producteurs à s’engager dans une guerre des prix pour maintenir leurs volumes de ventes et leurs parts de marché.

La communication sur les prix est devenue omniprésente qu’il s’agisse de mettre en avant des prix bas permanents ou des politiques promotionnelles. Parallèlement, facilitées par les progrès technologiques, les pratiques de prix différenciés selon les contextes d’achat et les niveaux de demande se sont développées. La perception des prix par les consommateurs est un phénomène complexe. Différentes études menées montrent un décalage entre perception des prix par les consommateurs et réalité de l’évolution des prix. De nombreux secteurs ont vu le développement des modèles low cost. Le prix, facteur déterminant pour les consommateurs et l'image des enseignes. MARQUES Dans l'alimentaire, 19% indiquent que le prix conditionne parfois leur achat... Le prix reste le facteur déterminant de motivation à l'achat pour les consommateurs et sa perception influence notablement l'image des enseignes de distribution et donc leur performance commerciale, notamment dans l'électronique et l'alimentaire, selon une étude.

Publiée mercredi par par le cabinet deconsultant OC & C, elle est basée sur un échantillon de 2.000 personnes et l'analyse des tarifs de 264 enseignes. Le prix y apparaît comme le premier facteur de motivation à l'achat, 35% des sondés le considérant comme un critère majeur. L'influence du prix ressort particulièrement dans les secteurs de l'électronique et dans celui de l'alimentaire, deux des postes majeurs de consommation des Français, fortement impactés par la concurrence d'internet et du discount, et où seuls respectivement 9% et 12% des personnes interrogées déclarent ne pas faire attention au prix.

Mots-clés : distribution. Carrefour prolonge sa garantie "prix bas" sur... Casino n'a toujours pas gagné le pari des... Si les concurrents de Jean-Charles Naouri, PDG de Casino, s'attendent à beaucoup de choses de sa part, ils ne pouvaient quand même pas imaginer... ça. Depuis septembre dernier, les enseignes de Casino France, Géant en tête, sont à leur tour entrées dans la guerre des prix ! Selon des données internes, confirmées par d'autres panels, son indice de prix sur les marques nationales est passé depuis le début de l'année de 106,1 à 100,2 à la fin du premier semestre. D'après une note du conseiller en investissement Kepler Cheuvreux, publiée en juillet, cela représente pour Casino un investissement de 140 millions d'euros, entièrement financé par des baisses de coûts. « Soit une baisse de 10% des frais de fonctionnement de la France sur le premier semestre !

Un chiffre impressionnant », conclut Kepler. Il faut dire qu'il y avait urgence. En 2012, d'après les données Kantar Worldpanel, presque tous les indicateurs sont passés au rouge. Un consommateur perdu qui part chez la concurrence. « Leclerc ne se résume pas aux seuls prix bas » - Enquêtes sur la consommation en France. « MEL » contre « les revanchards de la loi Galland », round 1 ! Sous ses airs affables, Michel-Édouard Leclerc, président du mouvement Leclerc, ne retient pas ses coups pour mettre au tapis les partisans d'une réforme de la LME. Réclamée par l'industrie agroalimentaire, Carrefour et Système U, elle viserait à donner de l'air aux petits industriels français, étouffés entre la crise et la guerre des prix que se livreraient les distributeurs. « Avez-vous lu un rapport qui en ferait un bilan négatif ? Qui montrerait que le consommateur a été lésé ? », interroge Michel-Édouard Leclerc, dans une interview exclusive à LSA.

Confiant, il estime d'ailleurs avoir l'appui des pouvoirs publics. Sans être complètement opposé à leur intervention, « MEL » croit beaucoup plus aux forces du marché, et renvoie chacun à ses responsabilités : « Les producteurs doivent aussi faire leur autocritique. LSA - La crise fait des ravages dans le tissu économique, industriel surtout. M. M. M. M. M. M. M. M. M. M. M. M. M. M. M. Pour Georges Plassat (Carrefour), "le prix bas... Alors que les négociations commerciales ont débuté, le pdg de Carrefour est revenu sur la guerre des prix lors de l’émission le Grand témoin-Le Figaro. Le grand patron y a indiqué, que dans le contexte actuel, le distributeur était tenu "d’entrer dans une bataille qui intègre aussi les prix". Parmi les déclarations à découvrir dans la vidéo ci-dessous, Georges Plassat a précisé que "c’est notre vocation de faire des prix accessibles, mais c’est pas notre vocation de détruire l’emploi ou détruire l’économie".

Pour permettre des prix plus justes, "il y a beaucoup d’intérêt" à raccourcir les circuits, se rapprocher de la production, et avoir une relation plus forte avec les producteurs. "Cela fait travailler l’environnement immédiat et ça peut aussi temporiser la volonté d’exporter de façon générale notre volonté de baisser les prix sur ceux qui produisent les choses que nous consommons". Intel-plan: "Intel n’est plus une entreprise de PC", martèle Brian Krzanich. Les PC, c’est le passé. L’avenir réside dans les objets connectés et intelligents. C’est du moins la vision de Brian Krzanich, CEO d’Intel. Dans une interview accordée au journal EETimes à l’occasion de l’IDF 2015, l’évènement qui a réuni ses partenaires à San Francisco du 18 au 20 août 2015, il s’est employé à changer l’image du numéro un mondial des semi-conducteurs.

"Il y a trois ans, les gens voyaient Intel comme une entreprise de PC, et souvent aussi comme l’acteur derrière tous ces serveurs qui fournissent les données pour tout ce qu’ils font. Nous voulons maintenant dépasser cette perception. " L'Internet des objets, nouveau cheval de bataille Le patron d’Intel travaille à diversifier le groupe avec l’Internet des objets comme principal cheval de bataille. Pour Brian Krzanich, cette diversification va au-delà de l’Internet des objets au sens strict. Les PC, toujours première source de revenus.

Intel : Tout savoir avec 01net Entreprise. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies... Newsletters Paris Clôture veille : Ouverture : Replay Emissions. Intel taille dans ses effectifs pour se relancer. L’américain va supprimer 12 000 emplois et se recentrer sur le mobile et le cloud. Le Monde.fr avec AFP | • Mis à jour le | Par Jérôme Marin (San Francisco, correspondance) Big bang chez Intel. Le premier fabricant mondial de semi-conducteurs a annoncé, mardi 19 avril, qu’il allait supprimer 12 000 emplois d’ici à mi-2017, soit environ 11 % de sa main-d’œuvre. Il s’agit du plus important plan social de son histoire. « Intel est connu comme une entreprise centrée autour du PC. Le groupe n’a pas fourni de détails sur les activités concernées. « Cela devrait toucher les catégories de PC dont les ventes ne progressent plus, prédit Patrick Moorhead, directeur de Moor Insights & Strategy.

Déclin des ventes d’ordinateur La société espère économiser 750 millions de dollars (660 millions d’euros) cette année. Intel souffre du déclin des ventes d’ordinateurs. Et la tendance ne s’améliore pas. Erreurs stratégiques Dans le même temps, le groupe continue de payer ses erreurs stratégiques. Intel : Actus, Chiffres, Dirigeants sur Clubic Pro. Entreprise Intel Corporation : Chiffre d'affaires et résultats de l'action Intel Corporation.

Intel-PFEG

Intel (INTC) Stock Price, Financials and News | Fortune 500. Intel. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Intel Corporation est une entreprise américaine fondée le par Gordon Moore, Robert Noyce et Andrew Grove. Elle est le premier fabricant mondial de semi-conducteurs si on se base sur le chiffre d'affaires. Elle fabrique des microprocesseurs — c'est d'ailleurs elle qui a créé le premier microprocesseur x86 —, des cartes mères, des mémoires flash et des processeurs graphiques notamment. [réf. nécessaire] Historique[modifier | modifier le code] Historique de l'entreprise[modifier | modifier le code] Cet article ou une de ses sections doit être recyclé (6 juin 2016).

Une réorganisation et une clarification du contenu paraissent nécessaires. En 1974, Intel ouvre son premier centre de design et développement à l'extérieur des États-Unis à Haïfa en Israël. En 1985, le premier complexe Intel (FAB8) de fabrication de microprocesseurs et mémoires à l'extérieur des États-Unis devient opérationnel à Har Hotzvim à Jérusalem[6]. En avril 2016. Intel (INTC) Stock Price, Financials and News | Global 500. Intel (INTC) Stock Price, Financials and News | World’s Most Admired Companies. Intel - Rankings - 2016 - Best Global Brands - Best Brands - Interbrand. Best Brands Best Asia Brands Interbrand Breakthrough Brands Best China Brands Best Korea Brands Best Japan Brands Best Global Brands Best Brazilian Brands Best Indian Brands Best Swiss Brands Best Korea Brands (English) Best Pharma Brands Best Japan Brands (Japanese) Best Spanish Brands Best Dutch Insurance Brands (Dutch) Best German Brands Best Korean Brands (English) Best Korean Brands (Korean) Best Dutch Media Brands (Dutch) Best Japan Brands (English) Best Global Green Brands Best China Brands (Chinese) Best Brazilian Brands (Portuguese) Best Mexican Brands (Spanish) Best Korean Brands Best Asian Brands Best Retail Brands Best Canadian Brands.

Présentation de l'entreprise. Intel : Composants pour tablettes, 2 en 1, PC portables, PC de...