background preloader

Mouvements littéraires, registres

Facebook Twitter

Les grands traits du romantisme. Au sens littéraire du terme, le romantisme est une véritable révolution culturelle qui naît en Angleterre et en Allemagne à la fin du xviiie siècle, en réaction contre l'idéal classique et le rationalisme français.

Les grands traits du romantisme

Le mouvement est une contestation globale, qui touche tous les domaines de l'art et de la pensée. 1. Qui sont les précurseurs du romantisme ? Quels thèmes développent-ils ? Les manifestations de la sensibilité ne sont bien sûr pas l'apanage d'une époque en particulier. . « Je forme une entreprise qui n'eut jamais d'exemple et dont l'imitation n'aura point d'imitateur. Rousseau, Les Confessions, 1765-1770 Associé à celui de la nature consolatrice, le thème de l'amour malheureux se développe également avec force, par exemple dans La nouvelle Héloïse (Rousseau, toujours) ou, à la même époque, dans Les Souffrances du jeune Werther (Goethe). 2. Lorsque paraît, en 1802, René, roman autobiographique de Chateaubriand, le malaise de la génération romantique apparaît en pleine lumière.

Les figures de style. L'argumentation : convaincre, persuader, délibérer. Symbolisme (art) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Symbolisme (art)

Le mot est proposé par Jean Moréas, qui utilise ici l'étymologie du mot "symbole" (« jeter ensemble ») pour désigner l'analogie que cette poésie souhaite établir entre l'Idée abstraite et l'image chargée de l'exprimer. Pour les symbolistes, le monde ne saurait se limiter à une apparence concrète réductible à la connaissance rationnelle.

Il est un mystère à déchiffrer dans les correspondances qui frappent d'inanité le cloisonnement des sens : sons, couleurs, visions participent d'une même intuition qui fait du Poète une sorte de mage. Le symbolisme oscille ainsi entre des formes capables à la fois d'évoquer une réalité supérieure et d'inviter le lecteur à un véritable déchiffrement : d'abord voué à créer des impressions — notamment par l'harmonie musicale — un souci de rigueur l'infléchira bientôt vers la recherche d'un langage inédit. Le roman. Histoire du roman La vision, la popularité et la forme du roman a évolué au cours des siècles : Les caractéristiques du roman 1.

Le roman

Classer et définir un roman a. B. C. D. E. 2. Le récit est un montage narratif où l’auteur confie au narrateur le soin de raconter l’histoire en mettant en scène des personnages. -> Fiche de révision sur la narration 3. La fiction plonge le lecteur dans un univers imaginaire. Les registres. Les mouvements littéraires. Cette fiche présente les principaux mouvements littéraires, mais n'est pas exhaustive.

Les mouvements littéraires

Un mouvement littéraire est un ensemble d'œuvres et d'auteurs qui présentent des traits communs affichés (communauté d’idées, de pensées, une vision de l’humanité et de l’art commune). Le baroque est un mouvement littéraire qui concerne tous les arts, tous les pays d’Europe. - XVIème siècle jusqu'au début XVIIème siècle - Pour le mouvement littéraire 1560 à 1660 Principe : vient de barucuo (perle irrégulier), mouvement donnant de l’importance aux courbes et aux irrégularités, aux trompe-l’œil et aux illusions, au registre pathétique. C’est un mouvement européen centré sur l’homme plutôt que sur des valeurs telles que Dieu, la religion, les lois. -> Recentrement sur l’être humain : Donne une importance particulière à l’éducation qui repose sur une référence fondamentale à la philosophie antique gréco-romaine. Le XVIIIème siècle a été le siècle des Lumières. -> Fiche sur le siècle des Lumières. Le Symbolisme français.

(Vous écoutez le Clair de lune de Debussy) Le poème, composé de trois quatrains et écrit en décasyllabes est déjà symboliste: le premier vers donne la clé du poème: l'âme est un paysage: le poète va donc évoquer son interlocuteur (interlocutrice?)

Le Symbolisme français

Par petites touches, il l'identifie à un paysage (symbole). Comme le réclame Mallarmé, il ne s'agit pas de nommer mais d'évoquer. On relèvera les champs lexicaux. Le symbolisme. Naissance du mouvement Début : Le mouvement symboliste, dans son sens très large, commence avec la publication de Les Fleurs du mal de Baudelaire (le grand précurseur) en 1857 et s’étend jusqu’à la fin du siècle.

Le symbolisme

Les grands noms : Paul Verlaine, Arthur Rimbaud et Stéphane Mallarmé. Il y avait aussi des bohèmes littéraires qui se rassemblaient dans les cabarets à la mode de Paris et se regroupaient sous des noms étranges comme : les Hydropathes, les Hirsutes, les Zutistes, les Je-m'en-foutistes, etc. Ils écrivaient des poèmes et buvaient comme des trous tout en menant une vie de débauches pour la plupart, d’où le surnom de "décadents".

C’est Jean Moréas qui, en 1886, propose le nom "d’école symboliste" pour caractériser ces divers regroupements. Le texte fondateur du mouvement est L’Art poétique de Verlaine publié en 1882. Doctrine 1. 2. 3. La vie ne peut pas se réduire aux termes médicaux. Le symbolisme. Mouvements-litteraires.pdf.