background preloader

Khadij

Facebook Twitter

ADAPEI Roussillon n°155. Guide de presentation plan mtn cdt. Kolin. Etude IRIS Valoriser le patrimoine culturel l apport du numerique 20071213 2. Experimentation table tactile 2012 16. De Bideran Fraysse ColloqueCIA 2014. Sites touristiques / offices de tourisme - Atelier Nature. L'histoire des supports numériques. Tourisme et Patrimoine. L'entreprise - Culturespaces, Paris. Le visiteur est au coeur de la démarche de Culturespaces.

L'entreprise - Culturespaces, Paris

N’hésitant pas à innover en matière d’accueil et d’animation, tous les sites gérés par Culturespaces respectent une Charte d’Accueil, unique dans son secteur d’activité. - Audioguide gratuit- Application smartphone et tablette gratuite- Livret-jeux enfant gratuit- 2e enfant gratuit, de 7 à 17 ans, avec deux adultes et un enfant payant- Wifi gratuit- Boutique en ligne : www.boutique-culturespaces.com Avec des tarifs avantageux pour les familles et les groupes scolaires, Culturespaces accueille chaque année 500 000 enfants. La Chartreuse au bout des doigts. La table numérique a été présentée au public dans le cadre de la Nuit secrète (3) du 12 avril 2014.Programme financé par le plan de numérisation 2013 du ministère de la Culture et de la communication Cette phase du programme rend accessible sur une maquette 3D les archives artistiques (créations théâtrales, musicales, chorégraphiques, plastiques) du centre culturel de rencontre depuis 1973 et les données patrimoniales (archéologiques, historiques, restaurations et travaux).

La Chartreuse au bout des doigts

Ce projet de longue haleine concerne dans un premier temps le cloître Saint-Jean, secteur occupé à l’origine par le palais du cardinal Étienne Aubert et regroupant les lieux des principales activités de la Chartreuse.Un défi ambitieux qui ne cessera de s'enrichir au fil du temps. L’interface ludique et intuitive permet à plusieurs utilisateurs de manipuler de manière indépendante leur sélection d’images.

Numérique et médiation : la révolution ? Avec l’arrivée des tablettes, des écrans et des tables tactiles, les musées et centres de Science ont changé de visage.

Numérique et médiation : la révolution ?

Autrefois poussiéreux, exposant squelettes de dinosaures et documentaires sur les fourmis, ils sont aujourd’hui plus en vogue que jamais. Grenoble, 27 septembre 2014, le CCSTI lance l’application mobile « Crystal Z », première mini-série de Science-Fiction inspirée de la culture zombie et dédiée à sensibiliser les jeunes à la cristallographie (la science des cristaux) et à ses applications. Fun ? Bien sûr. Efficace ? La médiation numérique du patrimoine : quels savoirs au musée ? 1La médiation est souvent définie comme un processus ternaire mettant en rapport « un sujet, un support d’énonciation et un espace de référence » (Caune, 1999, 170).

La médiation numérique du patrimoine : quels savoirs au musée ?

Mais elle est souvent présentée de manière tronquée, les auteurs et les acteurs du patrimoine et du numérique insistant plutôt sur les présentations d’outils et mettant en avant un de ces trois éléments que nous nommerons ici objet, dispositif et public. Généralement, dans ces discours d’escorte de la médiation numérique, c’est le support d’énonciation, c’est-à-dire le dispositif, qui est au cœur des préoccupations. Or, plus qu’un outil et donc qu’un « entre-deux médian », la médiation passe « par toutes sortes de degrés reliant différents pôles [l’objet, le tiers, le public] » (Régimbeau, 2011, 96).

Le support d’énonciation, même quand il est numérique, ne suffit pas à définir la médiation de manière globale. Pmdeplianthandicapweb. Tablette visioguide et table tactile … Culturespaces offre un voyage numérique au cœur de la Nîmes romaine. Depuis le week-end du 14 et 15 juin 2014, Culturespaces joue la carte du multimédia et propose un dispositif de tablettes visioguides et de table tactile pour offrir un voyage numérique au cœur de la Nîmes romaine.

Tablette visioguide et table tactile … Culturespaces offre un voyage numérique au cœur de la Nîmes romaine

Comme l’explique Culturespaces, « Ces nouveaux outils numériques adaptés aux nouvelles pratiques des visiteurs vont permettre une expérience de visite plus dynamique et interactive. Une véritable révolution pour des sites patrimoniaux, qui s’adapte à tous les publics et veulent également s’ouvrir à de nouveaux publics ». Des visites mobiles en réalité augmentée Au moyen de supports mobiles format tablette, le public va pouvoir bénéficier d’une visite encore plus pédagogique grâce à des images virtuelles qui rendront visible la réalité d’autrefois.

Ce nouveau dispositif sur tablette propose une visite commentée des Arènes mettant en avant 18 points d’intérêt par l’intermédiaire de contenus audioguides, vidéos, photos ainsi qu’une présentation en réalité augmentée. . Atelier de recherche et d'observation : La Médiation Numérique. Étude d’usages en milieu muséal : atouts et limites des médiations numériques. La récente évaluation d’usages3 d’une tablette mobile, dotée d’un scénario de parcours d’une exposition, pour découvrir les métiers du musée, et d’une table multitouche, pour explorer la collection du musée, permet de cerner l’engouement pour ce type de médiations.

Étude d’usages en milieu muséal : atouts et limites des médiations numériques

Celles-ci provoquent des plaisirs relatifs aux interactions au sein des groupes constitués et aux technologies interactives et tactiles. Les utilisateurs s’écartent assez peu des prescriptions du scénario, bien qu’ils contournent les vidéos, estimées trop longues, et qu’ils ressentent un décalage entre les contenus sur les métiers et les objets exposés, à badger avec une carte RFID en se repérant avec un plan visible sur la tablette. Mais la difficulté à s'approprier ce plan entraîne de fatigants allers retours dans l’exposition. Doté d’une culture numérique, le public jeune fait preuve d’une aisance pour retrouver des images des objets tagués sur l’écran tactile de la table. Le Quotidien des Arts: « Le numérique au service de la médiation culturelle » Dans les années 1960, les premiers supports vidéo étaient introduits dans les musées.

Le Quotidien des Arts: « Le numérique au service de la médiation culturelle »

Vingt ans plus tard, suivaient les audioguides. Depuis plus de dix ans, le web ne cesse de renouveler le rapport du visiteur au musée et au patrimoine. Nouvelle donne, les technologies numériques se développent de nos jours au service du patrimoine selon trois axes : la médiation in situ (dispositifs multimédias déclinés dans les expositions et sites), la médiation mobile (applications mobiles, audioguides, codes QR…), et Internet. La technologie multitouch est aujourd’hui au centre des recherches sur la médiation culturelle in situ.

Selon une étude menée par le Club Innovation & Culture (CLIC France) et publiée le 6 février, 29 musées en France disposent d’une application permanente ; tandis que 26 en ont développé une liée à leur événementiel, sur l’année 2011. Le développement de mini-sites Internet procède de cette même logique. Table multitouch / table tactile et borne interactive. Pionnier du multitouch Mazedia a lancé un important projet de R & D en 2009 pour comprendre les méthodes de conception et de production de tables interactives multitouch.

Table multitouch / table tactile et borne interactive

C’est à l’Abbaye de Fontevraud que l’expérimentation a été effectuée et une étude de comportement des visiteurs menée pendant la saison. En 2010, Microsoft a confié à Mazedia le premier développement multitables Surface pour la Cité des Sciences, à l’occasion d’une exposition sur la contrefaçon. A partir de ces expériences réussies, Mazedia développe des programmes multitouch pour toutes les technologies : INTEGRATION DES PERSONNES HANDICAPEES A LA VIE DE 858. Installations muséographiques. Le musée musée Emile Chénon de Châteaumeillant nous a confié la réalisation des dispositifs multimédia présentés dans la nouvelle muséographie du musée : réalisation des contenus de deux bornes interactives ainsi que d'une vidéo projetée sur maquette blanche.

Installations muséographiques

La ville de Châteaumeillant est construite sur un oppidum gaulois. Les habitants trouvent régulièrement des vestiges dans leur jardin. Le musée de Châteaumeillant, qui n’avait jamais été réaménagé depuis son ouverture en 1961, subit aujourd’hui un important lifting afin de valoriser les dernières découvertes effectuées sur le site et notamment dans les puits à eau. Dans le cadre de la nouvelle muséographie, deux bornes interactives, une située dans la salle des fosses / caves à amphores, l’autre dans la salle présentant le matériel des puits, ont été installées au musée. Altéarch-Médiation a réalisé les dispopsitifs multimédia diffusés sur ces deux bornes. L'Abbaye de Fontevraud, un rêve! L’Abbaye de Fontevraud, meilleur exemple en France de valorisation du patrimoine?

L'Abbaye de Fontevraud, un rêve!

Ce que vient de vivre la cité monastique, après 9 siècles d’histoire, est en effet un rêve ! Avec un équilibre retrouvé entre sa splendeur passée et une nouvelle vie, son futur s’annonce riche de bonnes surprises : un nouveau programme culturel, une nouvelle stratégie pour intégrer les usages numériques, un nouvel hôtel et trois restaurants qui ont accueilli cette année 250 000 visiteurs! – La transformation du patrimoine ancien en hôtels a commencé « officiellement » en Europe, rappelons-le, en 1928 en Espagne (Les Paradores), puis en 1942 au Portugal (Les Posadas ) et nous présentons régulièrement dans ce blog des expériences de réhabilitations et diverses rénovations du patrimoine ancien devenu « hôtel » ou « restaurant ». I- L’ABBAYE ROYALE DE FONTEVRAUD, PRESQUE 1000 ANS D’HISTOIRE ! Table tactile de valorisation du Château de Septmonts - Communauté d'… La webcam du Palais des Rois de Majorque - Conseil Départemental des Pyrénées-Orientales.

Le numérique au service du patrimoine – Ludovia Magazine. Share Tweet Email L’université d’été Ludovia aura lieu du 23 au 26 août 2016 dans l’Ariège. 2013 dieye arch. 39857 le patrimoine passe au numerique. Le patrimoine passe au numérique. L’apport des nouvelles technologies et en particulier du numérique aux besoins des bibliothèques patrimoniales se mesure essentiellement en termes d’accessibilité et de diffusion des contenus. L’utilisation massive du web et la prise en compte des besoins de nouveaux publics nécessitent de modifier la gestion des collections patrimoniales et de s’occuper sérieusement du numérique 1. L’informatisation des catalogues. Le patrimoine culturel et le numérique. D’après une récente enquête du Credoc pour la Direction Générale des Patrimoines du Ministère de la Culture et la Communication, plus d’un tiers des personnes interrogées utilisent Internet en lien avec la visite d’un musée, d’une exposition ou d’un monument, dont 16% ont effectué une visite virtuelle de ce lieu.

Ce chiffre illustre l’impact du numérique sur le patrimoine, un impact protéiforme qui s’applique à la fois à la conservation des œuvres, à leur accessibilité ou encore aux modalités de la médiation culturelle. Le numérique au service de l'interprétation des sites patrimoniaux. Les nouvelles technologies au service du tourisme patrimonial et culturel. Le tourisme patrimonial et culturel, qu’est-ce que c’est? Crédit: Pixabay. Etude IRIS Valoriser le patrimoine culturel l apport du numerique 20071213 2. INTEGRATION DES PERSONNES HANDICAPEES A LA VIE DE 858. Installations muséographiques. L'Abbaye de Fontevraud, un rêve! Table tactile de valorisation du Château de Septmonts - Communauté d'… La webcam du Palais des Rois de Majorque - Conseil Départemental des Pyrénées-Orientales. Une tablette tactile pour visiter le Palais des rois de Majorque. PATRIMOINE POUR TOUSPour améliorer l'accessibilité du patrimoine, le palais des rois de Majorque offre aux visiteurs (80 000 l'année dernière) la possibilité d'une visite à l'aide d'un écran tactile.

L'outil de médiation numérique propose des photos, des vidéos en 3D, des vues en 360° et des jeux, notamment memory et puzzle. Cet écran sensible à la pression des doigts répond aux besoins de nombreux utilisateurs - enfants, publics étrangers, personnes atteintes d'une déficience... -, parce qu'il propose "un langage visuel universel". "Cette tablette permet de donner une information visuelle de qualité pour les personnes handicapées ou à mobilité réduite, mais aussi de mettre en évidence des détails inaccessibles à tous les visiteurs", explique Jean-Philippe Alazet, responsable du service éducatif du palais.