Etude bac

Facebook Twitter
Document IFOP
Pourquoi les entreprises utilisent les réseaux sociaux - Décisionnaires et réseaux sociaux Le troisième volet de l'étude "Panorama européen du Social Media et de l'Email" réalisée par eCircle en partenariat avec Mediacom Science indique que si les entreprises utilisent les réseaux sociaux, elles le font majoritairement pour le lancement ou la promotion de nouveaux produits, l'augmentation de la notoriété de la marque ou encore du taux de fidélisation. Seules 40 % d'entre elles estiment que les réseaux sociaux peuvent augmenter leur trafic et 31 % accentuer l'effet viral d'une campagne. Les sociétés qui n'utilisent pas les réseaux sociaux jugent à 54 % que le ciblage est insuffisant et le retour sur investissement difficilement mesurable. Aussi, 49 % des décideurs marketing accusent un manque de connaissance dans le domaine, un manque de conseils du côté des prestataires et de suivi des opérations. Pourquoi les entreprises utilisent les réseaux sociaux - Décisionnaires et réseaux sociaux

Médias & Publicité : Les entreprises face au défi des médias sociaux

Près de 40% des cadres français estiment que les entreprises doivent communiquer sur les réseaux sociaux comme Facebook et Twitter. Mais cette stratégie n'est pas sans risques. Les médias sociaux ont pris du galon. De gadgets pour technophiles, Facebook, Twitter et consorts sont devenus en deux ans à peine les incontournables de stratégies de communication. Et pour cause: avec 20 millions de membres actifs en France, Facebook a acquis le statut de média de masse, capable de réunir chaque jour l'équivalent d'un prime time sur TF1. Pour 38% des cadres français, il est ainsi indispensable pour une entreprise de communiquer sur ­Facebook ou Twitter, selon une étude réalisée par l'Ifop pour l'Atelier BNP Paribas , la cellule de veille technologique de la banque. Médias & Publicité : Les entreprises face au défi des médias sociaux
Les cadres ne seraient pas fans des réseaux sociaux ? Selon une enquête menée par l’Ifop pour l’Atelier BNP Paribas (la cellule de veille technologique de la banque), ils sont 62 % à considérer que l’entreprise ne devrait pas communiquer sur des sites tels que Facebook ou Twitter. L’objet de leur réticence ? Réseaux sociaux : les entreprises doivent-elles se mettre à la page ? - chefdentreprise.com Réseaux sociaux : les entreprises doivent-elles se mettre à la page ? - chefdentreprise.com
MAINE ET LOIRE / Acteurs du tourisme : optimiser votre présence et votre visibilité sur le web
La Veille Commerciale - Sujet d'étude 2011
Veille commerciale

Les dix commandements de la veille sur les réseaux sociaux

Il est toujours bon de rappeler quelques principes de base de la veille, notamment lorsque l’on recherche des informations dans la vaste étendue informationnelle que représentent les réseaux sociaux. 1. Sortir du cadre ! Comme pour toute veille, l’information n’est pas forcément là où on l’imagine, y compris sur les réseaux sociaux. Vous recherchez des informations ou des contacts dans le secteur de l’automobile ? Plutôt que de vous concentrer sur les pages Facebook de constructeurs, allez donc jeter un œil du côté des groupes tels que « je suis une fille et je suis passionnée de sports automobiles »… de belles révélations en perspective ! Les dix commandements de la veille sur les réseaux sociaux
La démocratisation des réseaux sociaux a aujourd’hui modifié le mode de fonctionnement des veilleurs sur le net. En effet, la veille peut prendre un tout autre sens lorsque des sources telles que Twitter ou encore Facebook sont interrogées. La veille sur les réseaux sociaux devient alors une valeur ajoutée pour les entreprises dans la mesure où elle leur permet d’appréhender en temps réel leur image de marque, d’analyser les retombées de certaines de leurs actions (action de communication, évènement,…), de mesurer leur e-réputation. Dans un même temps, cet aspect de la veille permet aux entreprises d’optimiser leur veille concurrentielle, leur veille d’opinion, leur mesure d’e-réputation mais aussi leur veille technologique en étant informées en temps réels des gazouillis de leur environnement. On pourrait alors croire que la pratique de cette veille implique une plus lourde masse de travail pour le veilleur. De la veille sur les #réseaux sociaux : Veille, Intelligence Economique and Co De la veille sur les #réseaux sociaux : Veille, Intelligence Economique and Co
La veille commerciale et les réseaux sociaux