background preloader

MOOC

Le MOOC, mode d'emploi Le MOOC, mode d'emploi Le format MOOC (Massive Open Online Course) tend à prendre de l'importance dans l'offre de cours en ligne. Du moins, un nombre grandissant de cours ouverts, gratuits et en ligne sont-ils qualifiés de MOOC. Les récentes initiatives du MIT et de Stanford, que nous avons présentées dans un récent article, sont ainsi assimilées à des MOOC par Christine Cupaiuolo dans un billet publié sur le blog Spotlight. Stricto sensu, ces cours offerts gratuitement à tous ceux qui désirent les suivre relèvent effectivement de la catégorie des MOOC. Mais le MOOC tel qu'il a été envisagé par ses fondateurs et ses plus célèbres représentants, tels qu'il se déploie aussi à la P2P University par exemple et dans nombre d'espaces plus discrets, dispose de caractéristiques qui ne tiennent pas uniquement à son mode de distribution. Le MOOC : gratuit, en ligne, ouvert... et beaucoup plus Un guide pour créer un MOOC - Cette interconnexion généralisée permet la collaboration ou au moins la discussion. MOOC Guide.
Le MOOC, mode d'emploi Le MOOC, mode d'emploi Le format MOOC (Massive Open Online Course) tend à prendre de l'importance dans l'offre de cours en ligne. Du moins, un nombre grandissant de cours ouverts, gratuits et en ligne sont-ils qualifiés de MOOC. Les récentes initiatives du MIT et de Stanford, que nous avons présentées dans un récent article, sont ainsi assimilées à des MOOC par Christine Cupaiuolo dans un billet publié sur le blog Spotlight. Stricto sensu, ces cours offerts gratuitement à tous ceux qui désirent les suivre relèvent effectivement de la catégorie des MOOC. Le MOOC : gratuit, en ligne, ouvert... et beaucoup plus La caractéristique essentielle d'un MOOC tient en effet au mode de construction des connaissances que ce format de cours encourage : ces savoirs et savoir-faire naissent principalement de l'interaction entre les participants au cours, entre les participants et les ressources mises à leur disposition, repérées ou produites par eux, entre les participants et les facilitateurs. Un guide pour créer un MOOC
Le mouvement des REL (Ressources éducatives libres ou OER en anglais, Open Educative Resources) se porte relativement bien, surtout dans le monde anglo-saxon. Non seulement les OER sont mieux répertoriées que leurs homologues francophones, mais elles sont également produites par des institutions de grand renom qui, au-delà de la stratégie marketing et de visibilité que décèlent les esprits chagrins dans ces initiatives, assument leur responsabilité de leaders mondiaux en matière d'excellence éducative. Car pour être célèbre et le rester dans la durée, il faut être bon. Les diplômes des meilleures universités bientôt accessibles en ligne L'université de Stanford a récemment rejoint le MIT de Boston, dans la diffusion de cursus techniques de haut niveau en ligne. Pourquoi le MIT se lance t-il dans une telle entreprise ? On imagine sans peine que les responsables du projet MITx se sont posé toutes ces questions. Et le MIT n'entend pas rester seul sur sa nouvelle plateforme. Cours en ligne gratuits : on n'a encore rien vu Cours en ligne gratuits : on n'a encore rien vu
Here is an interesting presentation on Connectivism – its practice in Coursera. I gladly applaud the group in making such a presentation, putting theory into practice. There are few questions that I would suggest to explore and reflect upon: 1. 2. To what extent would educators and learners feel these important properties of networks be realized and practised in MOOCs such as Coursera? 3. In previous MOOCs such as CCK08, 09, 11, 12, PLENK, Change11, participants and facilitators co-constructed the platforms and facilitated learning on an ongoing basis, based on self-organising principles, using a distributed learning pedagogy, with learning as open teaching, and teaching as open learning. 4. 5. May be there are many overlaps in the approaches in learning, when we apply Connectivism in a traditional institution education and learning setting. To this end, I would like to quote (Kop, Fournier and Mak, 2010) Postscript Further Questions: What are the challenges with the current education model? #MOOCMOOC Connectivism – Putting theory into practice #MOOCMOOC Connectivism – Putting theory into practice
MOOCs have become the headlines for many newspapers and perhaps the hot topics in 2012 to-date. This online learning revolution provides the background of this debate. “MOOCs – a rapidly growing phenomenon launched around a year ago in the US, whereby prestigious universities such as Harvard make selected courses available over the internet to absolutely anybody around the world for free.” What are the nerves of MOOCs, or the xMOOCs? George says in his post on MOOC: I’ve spoken with learners from different parts of the world who find xMOOCs extremely beneficial as they don’t have access to learning materials of that quality at their institutions. xMOOCs scale, they have prestigious universities supporting them, and they are well-funded. In this post on Daphne-koller-what-we-are-learning-from-online-education relating to the x MOOC. Currently the technologies being deployed are primitive. Are lecture videos good solution to online learning? - new pedagogy - big data will improve teaching Are we touching the nerves of MOOC Are we touching the nerves of MOOC
Jenny says in her post how-does-a-mooc-demonstrate-its-value? MOOCs are not for everyone. If a learner wants scaffolded learning – then a MOOC is probably not for them. Despite the hype, I don’t believe that MOOCs are going to replace traditional forms of learning. I agreed. The ultimate values of MOOCs, however would likely be perceived by the instructors and participants through different lenses. Cycle 1. My share of post and post on the value of MOOC: MOOC provides an environment upon which learning with complex learning ecology is experimented and explored, so as to inform learners, technologists, educators and administrators (k-12, HE) and managers, engineers and learners from various businesses on the pros and cons of learning using various platforms or spaces in a complex digital landscape. Like this: Like Loading... MOOC and its value MOOC and its value
MOOC

Coursera UPDATE: we're doing a live, updated MOOC of this course at stanford-online July-2014 (not this Coursera version). See here: CS101 teaches the essential ideas of Computer Science for a zero-prior-experience audience. Computers can appear very complicated, but in reality, computers work within just a few, simple patterns. CS101 demystifies and brings those patterns to life, which is useful for anyone using computers today. In CS101, students play and experiment with short bits of "computer code" to bring to life to the power and limitations of computers. Here is another video Nick created for this class. Coursera
Autour des MOOC Autour des MOOC Une page autour des MOOC, cours de masse en ligne et ouverts (Massive Open Online Course) une collecte de références initiée par Michel Briand, Telecom Bretagne, à compléter (wiki ouvert) Nous nous dirigeons vers un nouveau modèle radicalement ouvert, asynchrone et collaboratif. Actualité Agrégations France Université Numérique (FUN) le portail initié par le Ministère de l'enseignement supérieur et classé en : "Environnement, Juridique, Management, Numérique, technologie, Santé, Sciences, Sciences humaines". le portail des MOOC de l'union européeenne, 195 MOOC référencés au 26 octobre 2013. Agrégation via scoop it Massively MOOC “Examining the development of the Massive Open Online Course” par eLearning and Design, 53 pages août 2013. par Lucas Gruez, 32 pages août 2013 dont 5 en français. Nouvelles technologies pour l'enseignement et la recherche par David Varennes, 12 pages juillet 2013. Réseaux sociaux Sites et blogs autour des MOOC et de l'innovation pédagogique Les MOOC francophones
Il se dit que 2013 est « l’année des MOOCs ». Les MOOCs ce sont les Massive Online Open Course – des cours en ligne ouverts à un très large public, la plupart du temps gratuits. En avril dernier, un MOOC de l’université californienne Caltech sur les « machines apprenantes » (Machine Learning) a réuni simultanément plus de 200 000 inscrits. Certains pensent qu’il s’agit potentiellement d’une vraie révolution, susceptible à terme d’impacter aussi bien l’enseignement supérieur initial que la formation continue des adultes. Un MOOC, de quoi cela est il fait ? Il y a différentes sortes de MOOC, la distinction la plus courante étant celle des x-MOOCs et des c-MOOCs. Prenons d’abord les points communs : Il y a du contenu, mis à disposition des participants inscrits sur une plateforme dédiée. Les différences s’établissent en suite selon le type de MOOC : Les x-MOOCs (MOOCs académiques) sont dédiés à la transmission des contenus. Auto-détermination. Auto-régulation Travail en mode collaboratif. L'apprenant rêvé des MOOCs L'apprenant rêvé des MOOCs
A l’heure où les cours en ligne semblent connaitre un développement important, certains se mobilisent pour faire accepter ces nouvelles manières d’enseigner. Dans le MIT Technology Review, Antonio Regalado nous raconte ainsi l’histoire de Carlos Martinez, enseignement à l’université du Salvador, qui défend l’accès aux cours en ligne – les MOOC pour massive open online courses - pour faire progresser les étudiants salvadoriens. > L’utilisation des cours en ligne : le combat d’un professeur engagé Tout commence lorsque Carlos Martinez s'inscrit à des cours d’électronique via la plate-forme edX, au printemps dernier. Convaincu par le potentiel de cet enseignement, il décide de créer un blog avec ses étudiants pour convaincre son entourage de l’efficacité des MOOC, et devient vite « le défenseur des cours en ligne ». Mais très vite, la direction de son université s’est opposée à cette démarche. > Le succès des cours en ligne dans les pays du Sud > Une « Mac Donaldisation des enseignements » ? Les cours en ligne, une opportunité pour les universités du Sud ? Les cours en ligne, une opportunité pour les universités du Sud ?
MOOC ou pas MOOC, c'est toujours d'éducation qu'il s'agit... Le monde des TIC et de l’enseignement supérieur s’agite depuis quelques mois sur la question des MOOC’s, ces cours en ligne ouverts et massifs, qui sont censés être le vecteur d’une révolution numérique. On y trouve tous les ingrédients qui avaient déjà été servis pour annoncer la fin de l’université traditionnelle au début des années 2000 : les "nouveaux" étudiants qui seraient familiers du numérique, le retard des universités européennes (et françaises) par rapport aux ogres américains, le "brain drain" (pillage de cerveaux) qui se met en place au profit des grandes universités anglo-saxonnes, la source de profits incommensurable "à terme", la fin des diplômes traditionnels, etc. Cette fois sera-t-elle la bonne ? Bien malin qui peut y répondre aujourd’hui. On peut en revanche avancer déjà deux idées pour appréhender une partie du phénomène. Les MOOC’s y changeront-ils quelque chose en la matière ? Ma collègue Laure Endrizzi a déjà noté (cf.
Ne confondons pas MOOC et MOC MOOC est un terme à la mode. Du coup tout le monde à tendance à vouloir l’utiliser pour quelque chose en ligne qui s’approche de la formation. Du coup, il peut être nécessaire de revenir sur une définition simple. Un MOOC (Massive Open Online Course) c’est : Un cours. Ce qui est nouveau dans les MOOC, c’est donc l’accès à tous, les interactions rendues possibles par une diversité du public, le fait de pouvoir tirer parti de l’abondance des ressources disponibles et des outils participatifs du web. Les MOOCs connectivistes (comme ITyPA) permettent de tirer pleinement de l’architecture distribuée du Web. Certains organismes commencent à parler de cours ouvert à un nombre important de participants, mais sans que l’accès soit ouvert à tout internaute. Certains argueront sans doute qu’il s’agit du O de la FOAD (Formation Ouverte à Distance), l’ouverture adressant ici le choix du participant concernant les éléments sur lesquels il veut apprendre. Il n’empêche. Crédit photos : Like this:
MOOC MOOC Website
If you’re even casually aware of what is happening in higher education, you’ve likely heard of massive open online courses (MOOCs). They have been covered by NY Times, Chronicle of Higher Education, TV programs, newspapers, and a mess or blogs. While MOOCs have been around since at least 2008, the landscape has changed dramatically over the past 10 months. In this timeframe, close to $100 million has been invested in corporate (Udacity) and university (EDx and Coursera) MOOCs . Personally, I’m very pleased to see the development of Coursera and EDx. A secondary focus, for me (and far lower on the scale than the primary one mentioned above), is around the learning theory and pedagogical models that influence different types of MOOCs. In 2008, Stephen Downes and I offered an open online course, Connectivism and Connective Knowledge (CCK08). What is the theory that underpins our MOOCs? 1. 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8. What is the theory that underpins our MOOCs?
Flipped Classroom Infographic #flippedclassroom #blendedlearning #edtech
Why I Gave Up Flipped Instruction A little over a year ago I wrote a post about the flipped classroom, why I loved it, and how I used it. I have to admit, the flip wasn’t the same economic and political entity then that it is now. And in some ways, I think that matters. Here’s the thing. When I recently re-read the post, I didn’t disagree with anything I’d said. Yet my brief love affair with the flip has ended. When I wrote that post, I imagined the flip as a stepping stone to a fully realized inquiry/PBL classroom. What is the flip? The flipped classroom essentially reverses traditional teaching. When I first encountered the flip, it seemed like a viable way to help deal with the large and sometimes burdensome amount of content included in my senior Biology & Chemistry curricula. My flipped experiments I first encountered the flip in a blog post. My students loved the idea of trying something that very few other students were doing. We began to shift What was my role? The flip faded away The flip is gone for good No.
How often have you been told that writing the lesson's objectives on the board is best practice? Can you think of even one reason why doing this might be a bad idea? Because the prevailing wind of conventional wisdom consistently blows in favor of content-bloated, prefabricated externally mandated standardized standards, it takes courage to pause and reflect. Mike Fishback offers this post titled Objectively Speaking where he identifies three reasons why we should question the wisdom behind writing the lesson's objective on the board. Communicating objectives to students sends a strong message about who is driving the learning.Communicating objectives to students gives away the ending before the uncovering even begins.Communicating objectives to students discourages students and teachers from pursuing potentially constructive lines of inquiry that appear tangential to the objectives. Stop writing the objectives on the board
MOOCs : moins de communication et plus de pédagogie, SVP
La France se lance (enfin) dans la course aux MOOCs
eZoeLd4TtJaUaw6e-FF38C.png (Image PNG, 1515x868 pixels)
Thot Cursus
Quelles modalités d'évaluation pour les MOOCs ?
The Rise of MOOCs
MOOC : ma curation avec scoop.it
Mind mapping pour la gestion de projet
MOOC

Les MOOC en France : une collecte de références
Conférence MOOCs, FabLab, Design Thinking, … : effet de mode ou changement de modèle ?
Un Guide du MOOC pour France Université Numérique
Osez la MOOR
2013, l'année des Moocs en français ?
MOOC et shéma directeur du numérique
Cours en ligne: pour réenchanter la révolution Mooc, passez aux Spoc
MOOC

Blog | Education for Everyone
MOOC

MOOC - Wikipedia qui explique ce que sont les MOOC
OCEAN - portail cours français
Un MOOC pour faire respecter nos vies privées sur Internet
Cours en ligne ouvert à tous
Le MOOC, mode d'emploi
Connectivist MOOC ( C-MOOC )

MOOC

MOOC

MOOC

MOOC

MOOC

mooc

MOOCS

MOOC

mooc

mooc

MOOC

MOOC

MOOC

MOOCs

MOOC

MOOCs

MOOC

MOOC

moocs

MOOC

MOOC

MOOCs

MOOC

moocs

MOOC

MOOC

MOOC