background preloader

Louis XIV Versailles

Visites et expositions virtuelles

Immortaliser Versailles  - Institut culturel de Google Depuis le milieu du XIXème siècle, la photographie accompagne les destinées du château de Versailles. Elle nous rappelle que le château a évolué entre hier et aujourd'hui, tout en se faisant l'écho des continuités de l'Histoire. Images d'archives ou expression artistique, les photographies concourent au dessein de Louis XIV: rendre Versailles immortel. I. Le pouvoir en héritage Jusqu'au XXe siècle, des revues militaires se sont tenues sur la place d'Armes, comme sous l'Ancien Régime. Mais la puissance militaire sert également l'image du château, comme dans un écho où il serait question du pouvoir - Pièces d'artillerie sur la place d'Armes, vers 1870. Sous l'Ancien Régime, le lit du souverain était un attribut du pouvoir - La chambre de Louis XIV à la fin du XIXème siècle. Map Data © 2014 Google Versailles, Versailles Address is approximate This image is no longer available La chambre du roi, aujourd'hui. La galerie des Glaces aujourd'hui. II. Défaire avant de refaire... III. Immortaliser Versailles  - Institut culturel de Google
La civilisation romaine dans les collections du Louvre
Pyramides de Gizeh
analyse "artistique" Cette oeuvre contribue à créer l'archétype du "portrait royal" qui allait être repris dans toutes les cours européennes de la première moitié du XVIIème siècle. Pose/accesoires/ costume « baroque cérémonial » : mise en scène de la grandeur de la monarchie (faste et éclat) baroque français : beaucoup mesuré que le baroque italien (cf. maquette du Bernin) roi assuré, glorieux, puissant, riche, en pleine santé (jambe avantageuse et musclée) colonne : élément essentiel d'architecture, axe, support, garantie de stabilité (les ébranler c'est menacer l'édifice tout entier) bas relief : antiquité comme décor et comme caution – ce bas relief présente ce qui fait le pouvoir et sa position en retrait montrer que Louis le possède déjà en sa propre personne traitement des matières (vêtements réalisés dans des tissus luxueux - palette chatoyante de violet, bleu, rouge et or) analyse "historique" Le roi est en costume de sacre. Le sacre a eu lieu en 1654. Document sans titre Document sans titre
Louis XIV et Versailles

Présentation "Versailles le château du Roi – soleil le château du Roi – soleilVersailles Auteur : Chris."
VERSAILLES

Notre histoire
Matteo Ricci un jésuite en chine avec huit lettres inédites J'insiste encore pour qu'on envoie un ou deux astronomes à la Chine (...) Si ce mathématicien venait en Chine (...) notre réputation irait en grandissant, l'entrée en Chine nous serait facilitée, notre séjour plus assuré et nous y jouirions de plus de liberté. Un ouvrage à l'occasion du 400e anniversaire de la mort de Ricci autour de son projet missionnaire d'« accommodation culturelle » et de sa contribution à l'histoire des sciences en Chine. La méthode missionnaire de Ricci, ou son « accommodation culturelle », s'adressait à l'élite des lettrés qu'il s'agissait de gagner à l'idée que le christianisme était une religion qu'ils ne pouvaient que respecter, et donc autoriser. Dans le domaine des sciences, H. Huit lettres de Matteo Ricci inédites en français -4e de couverture- Mattéo Ricci, un jésuite en Chine : les savoirs en partage au XVIIe siècle, de Michel Masson Mattéo Ricci, un jésuite en Chine : les savoirs en partage au XVIIe siècle, de Michel Masson
www.histoire.ac-versailles.fr/IMG/pdf/4-_Le_gouvernement_des_Ming-2.pdf
La construction d'un grand chemin La construction d'un grand chemin Contexte historique Le siècle de la route Même si la voie d’eau n’est pas négligée, au XVIIIe siècle, c’est surtout la route qui retient l’attention du pouvoir royal. Avec la diffusion des théories mercantilistes et libérales qui insistent sur le rôle des voies de communication dans l’économie du royaume, les infrastructures routières tiennent une place centrale. Pour mettre en œuvre des travaux routiers de grande envergure, le contrôleur général des finances Philibert Orry généralise la corvée royale en 1737-1738. Surtout connu pour sa série des ports de France, l’artiste délaisse son terrain de prédilection pour une scène qui prend place au cœur du royaume. Analyse de l'image La construction d’une route royale La prouesse de l’artiste tient à la composition qui joue sur une succession de plans rythmés par les sinuosités de la route en construction. Interprétation Désenclaver le territoire
5ème

La vie prodigieuse du fondateur de l'Empire mandingue a inspiré bien des musiciens, du XIIIe siècle à aujourd'hui. I feel like going home, de Muddy Waters, I got a woman, de Ray Charles, ou encore War, de Bob Marley… Dans la continuité de l'expo « Great Black Music », à la Cité de la Musique, qui rassemble jusqu'en août cinquante ans de musiques noires, Télérama.fr vous raconte chaque semaine une chanson qui a traversé les générations. En Afrique, on dit que le chasseur gagne toujours, car le lion ne raconte jamais les histoires. Il était une fois, donc, un roi réputé invincible, souverain en son royaume de Sosso, à qui l’on avait prédit qu’il serait détrôné par un natif du Mandé – au cœur du Soudan, l’actuelle Guinée. Une épopée riche en péripéties Dans les récits qui en ont été faits, ce genre d’anecdotes a ponctué toute la vie de Soundiata. Playlist : 1. 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8. 9. 10. De griot en griot, l'histoire chantée de Soundiata Keita De griot en griot, l'histoire chantée de Soundiata Keita
JOURNEE_FEMME_V3_tele_poche_CS6.jpg (JPEG Image, 1000 × 641 pixels)
Le défi des bâtisseurs Le défi des bâtisseurs Vous avez toujours rêver de construire une cathédrale ? Devenez bâtisseurs et créez une seconde tour virtuelle à la Cathédrale de Strasbourg en rencontrant des experts et en jouant au «Tower Builder». Véritable aventure multimédia, ce projet présenté par Arte propose une histoire en 3D pour découvrir l’art gothique, accompagné d’un jeu documentaire en ligne. Julien Aubert, créateur du webdocumentaire et de l’application mobile explique : « Le film raconte l'histoire des bâtisseurs et comment chacun d'eux, tout en cherchant à laisser son empreinte, avait le souci d'assurer une cohérence avec le travail de ses prédécesseurs. L'objectif du webdoc est de vous donner l'impression de passer derrière l'écran. Vous incarnez un architecte contemporain qui se voit confier la mission de concevoir une seconde tour à la cathédrale. Le Film, une histoire en 3D Édifice vertigineux, chef-d’œuvre de l’art gothique, la cathédrale de Strasbourg témoigne du rêve démesuré de ses créateurs. Voir le film
Histoire 5e

Immersion dans le monde carolingien à l'abbaye royale de Saint-Riquier Immersion dans le monde carolingien à l'abbaye royale de Saint-Riquier Reportage : L.Penichou / S.Godard / P.Mock Qui a eu cette idée folle, un jour d'inventer l'école ? Contrairement à ce que dit la chanson ce n'est pas Charlemagne. Ce qui est vrai en revanche, c'est que le roi des Francs, premier empereur carolingien a toujours veillé au développement de l'instruction au sein de son empire. Durant son règne, l'abbaye royale de Saint-Riquier dans la Somme où il séjourne régulièrement, devient l'un des plus grands centres culturels de ce qui deviendra bien plus tard, l'Europe. Nithard, inventeur de la langue française écrite Son petit-fils, Nithard, en est l'abbé laïc. "L'Europe avant l'Europe - les Carolingiens" jusqu'au 29 septembre à l'Abbaye royale de Saint-Riquier. Reportage : L.Penichou / S.Godard / P.Mock Qui a eu cette idée folle, un jour d'inventer l'école ? Nithard, inventeur de la langue française écrite Son petit-fils, Nithard, en est l'abbé laïc.
sculptures romanes de St Pierre de CHAUVIGNY sculptures romanes de St Pierre de CHAUVIGNY La collégiale Saint-Pierre de Chauvigny doit sa réputation aux chapiteaux du chœur. Les personnages sont peu structurés et exécutés presque en méplat. Ils ont des visages larges et portent des vêtements tombants. FAISONS les PARLER....puisque le sculpteur nous y invite A part le diable représenté je retrouve mes repères saintongeaisun régal.....Commençons par le chapiteau de gauche Le bras est cassé Le même personnage est représenté:à gauche sous l'emprise d'un démon (dont un bras est brisé)à droite son âme captive Au centre il est flanqué de deux démons à crêtes et à écailles. Satan et ses sbires symbolisent toutes les forces qui troublent, affaiblissent, et assombrissent la conscience de Dieu, tout ce qui détourne le croyant de son chemin. Le personnage du centre montre un livre Ce livre se retrouve sur le chapiteau de Jésus dans les bras de sa mère, côté Jésus présenté au temple.Le livre contient ici 4 points et une croix de St AndréEst-ce le livre de ses actes? sur ces 2 faces:
L’objectif pour les enseignants est d’aborder avec leur classe le thème de la déconstruction du racisme de manière ludique et pédagogique. Pour cela, les enseignants doivent inscrire leur classe à ce concours avant le 18 décembre 2015. Ils recevront ainsi le DVD « Nous Autres » de la Fondation Lilian Thuram pour les aider dans leur projet. Les classes doivent ensuite réaliser une production artistique illustrant la défense de l’égalité entre les hommes : chanson, mime, peinture, poème, œuvre d’art plastique… et l’envoyer à la CASDEN avant le 05 février 2016. Un jury sélectionnera les 30 meilleures productions, et les classes lauréates seront invitées à une remise des prix à Paris, en mai 2016 en présence de Lilian Thuram. À gagner pour les classes, des Chèques-Lire, des bandes dessinées « Tous super-héros » de la Fondation Lilian Thuram et bien d’autres surprises ! Pour inscrire votre classe, cliquez-ici Concours scolaire « Nous Autres 2016 » : éducation contre le racisme Concours scolaire « Nous Autres 2016 » : éducation contre le racisme
Le Roi Soleil et la danse

En réunissant quelques pièces du Ballet royal de la Nuit, accompagnées d’extraits de l’Orfeo de Rossi et de l’Ercole Amante de Cavalli, Sébastien Daucé et son ensemble Correspondances dressent un panorama musical de la France à l’aube du règne de Louis XIV. Nous avons rencontré le chef à l’occasion de son concert au Festival de la Chaise-Dieu. Retour sur le contexte historique, et entretien. “Le Soleil qui me suit, c’est le jeune Louis” 1653 : après cinq années de “Fronde”, le principal ministre Mazarin et la régente Anne d’Autriche imposent leur régence sur le roi face à une aristocratie et des parlements contestataires, qui voyaient dans la mort de Louis XIII en 1648 et la minorité du jeune Louis XIV (alors âgé de cinq ans), une occasion d’accroître leur pouvoir. “Tout le monde connaît cette oeuvre par l’image de Louis XIV en Soleil” Après s’être concentré sur la musique sacrée du XVIIe siècle (Moulinié, de Lalande), Sébastien Daucé offre un ballet sous forme de feu d’artifice. Le “Ballet royal de la nuit” : Sébastien Daucé dans les pas du jeune Louis XIV Le “Ballet royal de la nuit” : Sébastien Daucé dans les pas du jeune Louis XIV
Louis XIV, le Roi qui aimait les Arts ! Né en 1638 après vingt-trois années d'espoir, le petit Louis-Dieudonné, dauphin de France, soulage enfin le couple royal, Anne d'Autriche (1601-1666) et Louis XIII (1601-1643) de tous les complots de succession qu'on ne cesse de fomenter autour du trône. Le futur roi ainsi que son cadet Philippe (1640-1701) reçoivent une éducation conventionnelle sous la férule du cardinal Mazarin (1602-1661), parrain de Louis. Mais malgré de nombreux précepteurs, Louis n'est pas un élève appliqué. Le latin, l'italien, les mathématiques et l'histoire le stimulent très peu. Le futur roi dansera au moins deux heures chaque jour en compagnie de maîtres compétents et deviendra un artiste émérite dans cette discipline. Cette combinaison de musique magistrale et de déploiement de décors fastueux présentant des allégories de toute nature peut être un véhicule politique puissant. Louis XIV, dès le Ballet Royal de la nuit, choisit le soleil comme emblème. Mais le souverain fait mieux encore, il bâtit.
mars 1661 Ballet « La nuit », Louis XIV en Apollon - Dessin vers 1660 Bibliothèque nationale de France © RMN / Agence Bulloz La fondation en mars 1661 de l’Académie royale de danse à l’initiative de Louis XIV est un acte majeur de l’histoire de l’art chorégraphique occidental. Sans équivalent dans d’autres pays, cette institution est la troisième académie qui voit le jour en France après l’Académie française (1635) et l’Académie royale de peinture et de sculpture (1648), avant même l’Académie royale des inscriptions et belles-lettres (1663), l’Académie royale des sciences (1666) et, surtout, l’Académie royale de musique (1669) – devenue l’Opéra de Paris – avec laquelle elle ne fusionnera jamais. Elle est le fruit de la passion de Louis XIV pour la danse, discipline qui fait alors partie de l’éducation de tout jeune seigneur au même titre que l’escrime et l’équitation. Archives de France
1715 - Louis XIV [ressource] Saint-Germain-en-Laye (Yvelines), 5 septembre 1638 - Versailles, 1er septembre 1715 Vue du Bassin d’Apollon et du Grand Canal de Versailles en 1713, détail, huile sur toile de Martin Pierre Denis, Versailles, châteaux de Versailles et de Trianon. © RMN – Grand Palais (château de Versailles) / Philippe Bernard Vue du Bassin d’Apollon et du Grand Canal de Versailles en 1713, huile sur toile de Martin Pierre Denis, Versailles, châteaux de Versailles et de Trianon. Au premier plan : Louis XIV à la promenade (voir page de gauche). © RMN – Grand Palais (château de Versailles) / Droits réservés Messieurs, le roi est mort » : cette phrase lapidaire suffit à Frédéric- Guillaume de Prusse pour annoncer à ses courtisans le décès de Louis XIV. C’est qu’en effet la fin de son long règne fut moins crépusculaire qu’on ne le croit généralement sous l’influence de la lecture des Mémoires de Saint- Simon. Les Français de 1715 nourrissaient à l’égard du monarque défunt des sentiments pour le moins mêlés.
Louis XIV

1699 - académie royale des sciences [ressource] L’Académie royale des Sciences devant Louis XIV Henri Testelin (1616-1695), d’après Charles Le Brun (1619 - 1690) (carton de tapisserie commandé par le roi pour la Manufacture des Gobelins, vers 1667) Musée national du château de Versailles © Lauros - Giraudon En 1966, le tricentenaire de l’Académie royale des Sciences a été célébré avec éclat : deux expositions de prestige, l’une à l’Observatoire de Paris, l’autre au Conservatoire national des arts et métiers, un ouvrage de référence, Institut de France, Académie des Sciences, troisième centenaire, 1666-1966, Paris 1967, encadré de travaux d’historiens des sciences, pionniers dans l’exploration de cette mémoire de la science, de René Taton (1966) à Roger Hahn (1971), pour n’en citer que deux.Trente-trois ans plus tard, nous commémorons derechef le troisième centenaire de la même institution. L’histoire se mettrait-elle à bégayer ? Non, certes, et voici pourquoi. Claire Salomon-Bayet université Paris I-Panthéon-Sorbonne
1661, avènement de Louis XIV [ressource] Le roi gouverne par lui-même Peinture de Charles Le Brun, 1681 Château de Versailles, galerie des Glaces © F. Poche-atelier culturel / Photothèque VINCI Ce 9 mars 1661, le cardinal Jules Mazarin, « principal ministre de l’Estat », s’éteint au château de Vincennes à 59 ans, usé, épuisé à la tâche. Considérable est l’œuvre accomplie par cet ancien collaborateur de Richelieu, habile diplomate, appelé aux affaires dès la mort de Louis XIII par la régente Anne d’Autriche : l’hydre des Frondes terrassée, les provinces pacifiées, les résistances aristocratiques mises au pas, la guerre contre l’Espagne victorieusement poursuivie, le rang de la France restauré, le traité des Pyrénées enfin signé le 7 novembre 1659, assorti, en gage de paix, de l’union du jeune Louis XIV avec l’infante Marie-Thérèse, fille de Philippe IV. Qui va désormais gouverner la France ? Louis XIV ? Jean-Christian Petitfils historien et écrivain
Et si on sortait ?

Le Louvre : exposition jusqu'au 4 juillet
Le Louvre : département des antiquités grecques, étrusques et romaines
Le Louvre : département des arts de l'Islam
XVIIe

prehistoire

La Grotte Chauvet-Pont d'Arc - Ardèche, France
Lascaux
Jeux éducatifs: Géographie de l'Europe
VIDEOS

Temps modernes / Cm2
Louis XIV - A. Delmare et M. Arif

La cour de Louis XIV
Louis XIV 1643-1715
ARCHIVES de la BASTILLE : Louis XIV (1659-1661)
Les opposants

LouisXIV

Renaissance

Le portrait de Louis XIV

Vidéo Louis XIV

temps modernes

L'émergence du roi absolu en France

Evolution meubles

Cinquième

Moderne

AU COEUR DE L'HISTOIRE