background preloader

Vocabulaire de GED

Facebook Twitter

Système de gestion de contenu. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Système de gestion de contenu

Pour les articles homonymes, voir SGC et CMS. Un système de gestion de contenu ou SGC (Content Management System ou CMS) est une famille de logiciels destinés à la conception et à la mise à jour dynamique de sites Web ou d'applications multimédia. Ils partagent les fonctionnalités suivantes : Lorsque le SGC gère du contenu dynamique, on parle de système de gestion de contenu dynamique ou SGCD (Dynamic Content Management System ou DCMS). Les SGC ne doivent pas être confondus avec les systèmes de gestion électronique des documents (GED) qui permettent de réaliser la gestion de contenu dans l'entreprise. Fonctions communes[modifier | modifier le code] Pour arriver à offrir les fonctionnalités citées plus haut la conception se fonde assez souvent sur les mécanismes suivants :

Système d'archivage électronique. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Système d'archivage électronique

Système d'archivage électronique (SAE, également connu sous l'acronyme ERMS (Electronic Records Management System)) dans les pays anglophones), est un type de système de gestion de contenu. Dans le SAE, le mot "archivage" doit être remplacé par "de cycle de vie du document" et non dans le sens simpliste de "stockage de fichiers". SAE : Périmètre et normes[modifier | modifier le code] Le Système d'Archivage Electronique est défini au niveau des blocs fonctionnels par la norme ISO 14721 (OAIS) et dans ses fonctionnalités par le MOREQ (spécification européenne). En France, le SAE a sa norme depuis mars 2009. Un SAE doit intégrer les concepts suivants : Transversalité[modifier | modifier le code] Le SAE peut être un service transverse pour répondre à tous les versements de toutes les applications de l'entreprise.

Gestion intégrée des documents. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Gestion intégrée des documents

La gestion intégrée des documents (ou GID) en format papier et technologiques est un système pérenne de gestion dont les composantes sont intégrées afin de donner, aux personnes accréditées, accès à toute l’information pertinente portée par un support qui documente les activités d’une organisation. Il s'agit de la forme la plus évoluée et la plus récente de la gestion des documents d'archives (Records Management) puisqu'elle vise à gérer de façon intégrée à la fois les documents administratifs, les documents d'archives de conservation permanente et la documentation de référence : documents et dossiers en format papier, des documents microfilmés et documents électroniques (fichiers informatiques, page Web...).

Caractéristiques[modifier | modifier le code] Système - Un système est un ensemble organisé et structuré d’éléments interreliés et en interaction qui évolue dans le temps. Ces éléments sont : Reconnaissance automatique de documents. Gestion électronique des documents.

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Gestion électronique des documents

Pour les articles homonymes, voir GED. La gestion électronique des documents (GED ou EDM[1] pour Electronic Document Management en anglais) désigne un procédé informatisé visant à organiser et gérer des informations et des documents électroniques au sein d'une organisation. Le terme GED désigne également les logiciels permettant la gestion de ces contenus documentaires.

Les solutions et projets de GED peuvent permettre des gains en qualité et en coût rapide pour les organisations, qu'il s'agisse d'entreprises privées ou d'administrations. À titre d'exemple, le retour sur investissement d'un projet « standard » de dématérialisation de factures est inférieur à un an. Politique documentaire. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Politique documentaire

Le concept de politique documentaire est défini par Bertrand Calenge comme la « conception et mise en œuvre de méthodes et d’outils permettant de répondre aux missions de la structure et aux attentes des usagers »[réf. souhaitée]. Formalisation de la politique documentaire[modifier | modifier le code] Une politique documentaire replace les collections dans leur contexte en dressant une carte documentaire et offre une représentation des collections et de leurs perspectives d'évolution à moyen terme.

Une politique documentaire se décline en : Recherche sémantique. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Recherche sémantique

La recherche sémantique a pour objectif d'améliorer la précision de recherche par la compréhension de l'objectif de recherche et la signification contextuelle des termes tels qu'ils apparaissent dans l'espace de données recherché, que ce soit sur le Web ou dans un système fermé, afin de générer des résultats plus pertinents. L'auteur Seth Grimes listes les "11 approches qui lie la sémantique à la recherche[1]", et Hildebrand et al.[2] donnent un aperçu qui liste les systèmes de recherche sémantique et identifie d'autres utilisations de la sémantique dans le processus de recherche. Guha et al.[3] distinguent deux formes principales de recherche: la navigation et la recherche.

Dans la recherche par navigation, l'utilisateur utilise le moteur de recherche comme outil de navigation pour trouver le document ciblé. La Recherche sémantique n'est pas applicable aux recherches par navigation. Workflow. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Workflow

Un workflow, anglicisme pour flux de travaux, est la représentation d'une suite de tâches ou opérations effectuées par une personne, un groupe de personnes, un organisme, etc. Le terme flow (flux) renvoie au passage du produit, du document, de l'information, etc., d'une étape à l'autre. Le terme officiellement recommandé par la Commission générale de terminologie et de néologie est « flux de travaux » [1]. Le grand dictionnaire terminologique propose « flux de travaux », « flux des travaux », ou « automatisation des processus »[2]. On trouve aussi l'expression « flux opérationnel » chez des professionnels[3].