background preloader

Consommation - Bonheur

Facebook Twitter

Comment apprendre aux enfants à moins consommer ? - La Croix. Dans une société qui pousse à la consommation, les parents sont souvent tentés de satisfaire sur le champ les désirs des enfants pour les rendre heureux.

Comment apprendre aux enfants à moins consommer ? - La Croix

À l’approche de Noël et de ses incontournables listes de cadeaux, entretien avec Diane Drory, psychologue et psychanalyste, auteur d’« Au secours ! Je manque de manque ! » (1). La consommation, une conception du bonheur. Le premier réflexe, lorsqu'on découvre l'ampleur du phénomène de l'endettement, tout comme ses conséquences individuelles et collectives, c'est de chercher des coupables.

La consommation, une conception du bonheur

L'insouciance de certains consommateurs? La voracité des institutions financières? Luc Ferry: Consommer rend-il heureux ? FIGAROVOX/CHRONIQUE- Après Noël et le réveillon du 31 décembre, le philosophe Luc Ferry s'interroge sur le sens de la frénésie consumériste.

Luc Ferry: Consommer rend-il heureux ?

Luc Ferry est philosophe. Il tient une chronique chaque jeudi dans Le Figaro. De quoi avons-nous (vraiment) besoin ? Bonheur, consommation, capitalisme. « L’ensemble des travailleurs doit choisir ce qu’il veut consommer pour savoir ce qu’il doit produire » Charte de la Sorbonne, 1968.*| « De quoi avons-nous vraiment besoin ?

De quoi avons-nous (vraiment) besoin ? Bonheur, consommation, capitalisme

» : cette question connaît une bien étrange actualité théorique et politique. La société de consommation mène t'elle au bonheur ? La « société de consommation », c’est fou comme ce terme s’est progressivement doté d’une connotation vulgaire et insultante.

La société de consommation mène t'elle au bonheur ?

Alors que de plus en plus de voix s’élèvent contre cette société dans laquelle l’achat de biens devient une finalité et contre toutes les dérives compulsives qu’elle engendre, il est particulièrement intéressant de noter que l’INSEE mesure encore son indice de « moral des ménages » sur la seule base du degré de capacité à consommer. Dans nos cultures occidentales, le bonheur pourrait-il être corrélé à cette idéologie mercantile outrancière ? Après tout, nous sommes parfaitement en droit de nous poser la question tant la société de consommation résiste avec brio aux incessantes critiques philosophiques, psychologiques, sociales ou environnementales. La société de consommation comme créatrice du bonheur.