background preloader

Le marketing ethique

Facebook Twitter

Le marketing ethnique est-il un atout pour les marques ?: Frank Tapiro et Valéry Pothain (2/3) - 07/12. Zoom sur le marketing éthique en entreprise. Marketing éthique : phénomène de mode ou tendance de fond ?

Zoom sur le marketing éthique en entreprise

Pour tenter d’y répondre, cet article aborde ce que pourrait être le marketing éthique dans son application au sein des entreprises. Une approche qui nécessite de s’interroger sur les 4 P du mix marketing, c’est-à-dire sur les éléments « opérationnels » que l’entreprise met en œuvre afin d’aborder tout marché. Le marketing éthique… Kesako ? S’interroger sur le marketing éthique nécessite en tout premier lieu à tenter de définir ce qu’est l’éthique ainsi que différents termes fréquemment cités en ce domaine. L’éthique est souvent considérée comme synonyme de morale, voire confondu avec elle.

Le greenwashing en perte de vitesse. Le taux de conformité des publicités basées sur des arguments écologiques a atteint les 93% en 2013, selon l'ARPP et l'Ademe.

Le greenwashing en perte de vitesse

Les entreprises ont "pour la plupart", intégré les enjeux environnementaux dans leur communication, soulignent-elles. Selon l'étude "Publicité et Environnement" publiée par l'Ademe et l'Autorité de régulation professionnelle de la publicité (ARPP), 93% des 468 visuels utilisant un argument environnemental étudiés en 2013, sont conformes aux recommandations déontologiques en matière de développement durable de l'ARPP. Ce rapport annuel est réalisé, dans le cadre de la charte d'engagements et d'objectifs pour une publicité éco-responsable, signée en avril 2008 par les représentants des professions publicitaires aux côtés de l'ARPP et des ministères de l'Écologie et de la Consommation.

"Aujourd'hui, avec ce septième bilan, force est de constater que le message est plutôt bien passé et que nous entrons dans l'âge de maturité de la publicité responsable. Le greenwashing en cosmétique : explications. Le greenwashing, ou écoblanchiment en français, est utilisé depuis de nombreuses années dans le monde des cosmétiques.

Le greenwashing en cosmétique : explications

Qu'est-ce que c'est, qu'est-ce que ça cache et comment le reconnaître ? Virginie revient sur ce procédé de fouinasse. Le greenwashing, qu’est-ce que c’est ? Le mot anglais « greenwashing » est une contraction des mots « green » (vert, écologique) et « brainwashing » (lavage de cerveau). Le marketing éthique en pleine expansion. J’ai eu l’occasion la semaine dernière d’assister à une conférence sur le marketing éthique, et ça m’a tellement passionnée que j’ai décidé de vous faire découvrir ce monde en pleine expansion… Qu’est-ce que le marketing éthique ?

Le marketing éthique en pleine expansion

Le marketing éthique est le développement d’activités marketing caractérisées par leur contribution à une cause non marchande qui, en retour, a un effet positif sur les échanges entre les consommateurs et la marque ou le produit… et donc sur le profit de l’entreprise. Ethique et marketing. Introduction Dans la conjoncture actuelle où les valeurs sont remises en cause aux niveaux politique et économique, que la confiance envers les politiques ou les dirigeants d’entreprise n’a jamais été aussi faible, une nouvelle forme de marketing émerge, un marketing de valeurs où l’éthique, le respect de l’individu prennent une place de plus en plus importante.

Ethique et marketing

Selon KOTLER [1], « chaque fois que des modifications apparaissent dans l’environnement macroéconomique, le comportement du consommateur se modifie et le marketing doit s’adapter ». L’éthique conduit à raisonner en fonction d’un but utilitaire, celui du bien-être du groupe. Au plan étymologique, « éthique » vient du mot grec « ethos », qui signifie les mœurs et les manières d’agir. L'invité de la rédaction - Hervé Naillon, spécialiste du marketing éthique. Les entreprises les plus éthiques. (avril 2004) Au grand jeu de l'éthique, un seul verdict compte : celui des consommateurs.

Les entreprises les plus éthiques

Rien ne sert à une entreprise de soigner son image de marque si, au final, le citoyen ne perçoit pas les actions menées. Fort de constat, le cabinet Research International a réalisé pour le compte du magazine Stratégies un sondage auprès de 2 358 adultes représentatifs de la population française.