background preloader

Open content

Facebook Twitter

Thousands of Exhausted Things, or why we dedicated MoMA’s collection data to the public domain — Digital @ MoMA. Thousands of Exhausted Things, or why we dedicated MoMA’s collection data to the public domain MoMA accessioned the Creative Commons License Symbol into its collection in March 2015 and it’s now on display in our design galleries as part of the exhibition This Is for Everyone: Design Experiments for the Common Good.

Thousands of Exhausted Things, or why we dedicated MoMA’s collection data to the public domain — Digital @ MoMA

According to curator Paola Antonelli (@curiousoctopus), Creative Commons allows those who create content to “think beyond the default position of All Rights Reserved.” It therefore feels important that we just flipped our own default and shared data for more than 125,000 works from MoMA’s collection on GitHub using Creative Commons Zero (CC0). This data release includes all of the works that have been both accessioned into MoMA’s collection and cataloged in our database. It includes basic data for each work, including title, artist, date made, medium, dimensions, and date acquired by the Museum. Open Content Program (The Getty) The Getty makes available, without charge, all available digital images to which the Getty holds the rights or that are in the public domain to be used for any purpose.

No permission is required. National Gallery of Art. LACMA Collections. Museums Mull Public Use of Online Art Images. Le Met propose 400 000 images d'oeuvres d'art en libre accès. Open Data : ouverture et partage des données publiques culturelles. Œuvre libre. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Œuvre libre

Logo œuvres culturelles libres Une œuvre libre, ou contenu libre, est une œuvre de l'esprit dont la diffusion et la modification sont libres. Ces œuvres sont notamment des images, des textes, de la musique et des logiciels dont chacun peut distribuer autant de copies qu'il le souhaite, et aussi les modifier pour les améliorer. La notion d'œuvre libre assure donc la liberté d'expression seulement dans la mesure où elle permet la liberté de diffusion et de modification des informations contenues dans les œuvres et le cas échéant, la commercialisation. Il existe différentes licences qui proposent éventuellement différentes options permettant aux auteurs de choisir le type d'utilisation de leur travail qu'ils souhaitent ou non autoriser, par exemple parmi les licences Creative Commons. La notion d'œuvre libre est apparue à la suite de celle de logiciel libre et en constitue une extension. Art-museums-are-increasingly-adding-their-collections-online.

Photo.

art-museums-are-increasingly-adding-their-collections-online

<i><b>Metropolitan Museum Initiative Provides Free Access to 400,000 Digital Images</i></b> New Web Program Allows Free Image Download for Non-Commercial Use (New York, May 16, 2014)—Thomas P.

<i><b>Metropolitan Museum Initiative Provides Free Access to 400,000 Digital Images</i></b>

The Metropolitan Museum of Art. Ces grands musées qui choisissent de donner accès à leurs collections en ligne. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Emmanuelle Jardonnet Une infinité d'œuvres d'art sont accessibles en ligne en quelques clics – souvent en petit format, dans une définition moyenne, mais, surtout, qui ne sont pas exploitables sans autorisation.

Ces grands musées qui choisissent de donner accès à leurs collections en ligne

Face aux usages des étudiants en art, de leurs professeurs comme de n'importe quel spécialiste ou amateur, qui utilisent Internet pour consulter ou utiliser des reproductions facilement et rapidement, certains musées prennent les devants pour offrir en libre accès des images grand format et de qualité. Un positionnement qui leur permet de se montrer en phase avec la culture numérique tout en valorisant leur image et leurs collections, alors même qu'il leur est impossible de garder jalousement la main dessus.

Petit état des lieux de l'offre muséale en ligne. 400 000 œuvres téléchargeables sur le site du Met De nouvelles reproductions seront mises en ligne régulièrement. Les pionniers. Europeana : péril en la demeure, ou le Tartuffe recyclé. Doit-on prendre peur pour le devenir de l'immense bibliothèque numérique européenne, Europeana ?

Europeana : péril en la demeure, ou le Tartuffe recyclé

Manifestement, des coupures budgétaires sont envisagées ces prochains temps, par la décision de la Commission européenne. Mais où en sommes-nous réellement de la valorisation du domaine public et du patrimoine culturelle au travers des outils internet ? Avec SavoirsCom1 Une tribune est parue cette semaine sur le site du Monde, signée par les directeurs de grands établissements culturels français, pour déplorer la diminution drastique de crédits dont Europeana, la bibliothèque numérique européenne, pourrait faire l'objet. L'essentiel des financements du projet proviennent de la Commission européenne et l'équipe d'Europeana a prévenu que la baisse envisagée pourrait atteindre 90% de son budget, ce qui menace directement sa survie.

Europeana a beaucoup fait pour constituer le patrimoine numérisé en un bien commun de la connaissance, et c'est à ce titre que SavoirsCom1 salue son action. Quand la propriété intellectuelle devient folle. Pourquoi la Culture est devenue le mouton noir de l’Open Data en France. La semaine dernière, un atelier Open GLAM s’est tenu au centre Pompidou, organisé par Wikimédia France et l’Open Knowledge Foundation, autour des questions de réutilisation des données et contenus culturels.

Pourquoi la Culture est devenue le mouton noir de l’Open Data en France

"Constatant en France un certain nombre de blocages vis à vis de ces sujets, notamment sur le plan juridique", ces deux organisations proposaient de rassembler des participants, issus à la fois d’institutions culturelles et d’associations œuvrant pour la libération des contenus, afin d’identifier les obstacles à la réutilisation des données dans ce secteur. Black Sheep 1. Par Ionics. CC-BY. Source : Flickr Dans ce cadre, il m’a été demandé de faire une présentation introductive, pour essayer de répondre à la question "Pour ou Contre l’ouverture des contenus et données culturels ? " Je me suis attaché à essayer de montrer en quoi les données culturelles disposent en France d’un statut particulier au sein des informations produites par les administrations.

Like this: J'aime chargement…